mardi 13 décembre 2011

Belgique : Affaire Dutroux SYNTHESE.



Dutroux: Intérêts civils: rien n'effacera l'indélébile
(Belga) Les parties civiles ont réclamé des sommes de plusieurs centaines de milliers d'euros aux trois accusés reconnus coupables dans les dossiers d'enlèvement.
Me Sabine Parisse, avocate de Sabine Dardenne, a souligné que rien ne pourrait réparer le dommage de sa cliente. Pour chacun des parents de Sabine, Me Parisse, a demandé 50.000 euros. Pour Sabine, elle demande 500.000 euros. Me Georges-Henri Beauthier, avocat de Laetitia Delhez, a précisé que celle-ci s'alignait sur les montants de Sabine, soulignant que "rien ne peut effacer l'indélébile". Il a demandé 75.000 euros pour la mère de Laetitia. Jean-Denis Lejeune a demandé 100.000 euros pour lui-même et le même montant pour son épouse. L'avocat de la famille Marchal a demandé 100.000 euros pour les parents, 75.000 euros pour les frères et soeurs d'An et 50.000 euros pour les deux grands-mères. Il a demandé 250.000 euros pour la famille Marchal en tant qu'héritiers d'An. Me Vercraeye, avocat de Jean Lambrecks, a demandé 75.000 euros à titre de domage moral pour Leendert, fils de Jean Lambrecks, 150.000 pour Jean Lambrecks et 50.000 euros pour la société NV Lambrecks. Me Savelkoul a demandé un total de 228.704 euros pour la mère d'Eefje. (DEF)
© 2004 BELGA.

Dutroux: Michel Nihoul condamné à 5 ans de prison
(Belga) La cour d'assises a condamné mardi Michel Nihoul à 5 années de prison.

Dutroux: Lelièvre condamné à 25 ans de prison
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a condamné mardi Michel Lelièvre à 25 années de prison. Michel Lelièvre avait été reconnu coupable de participation à une association de malfaiteurs impliquée dans les enlèvements et les séquestrations d'enfants.

Dutroux: Michelle Martin condamnée à 30 ans de prison
(Belga) La cour d'assises a condamné mardi Michelle Martin à 30 années de prison.

Dutroux: Dutroux condamné à la perpétuité
(Belga) Marc Dutroux a été condamné à la réclusion à perpétuité mardi par la cour d'assises d'Arlon. La cour a en outre ordonné sa mise à disposition du gouvernement pendant une durée de 10 ans. Elle a ainsi suivi le réquisitoire du ministère public.

Dutroux: Fin des débats - Délibération en cours
(Belga) Le président Goux a clôturé les débats à 11H55 mardi après que les accusés aient pris une dernière fois la parole. La cour et les jurés sont ensuite partis en délibération. L'arrêt sur les peines est attendu dans le courant de l'après-midi.

Dutroux: Le président Goux interrompt Dutroux
(Belga) Marc Dutroux a de nouveau pris la parole mardi devant la cour d'assises après la fin des plaidoiries sur la peine. Le premier accusé a une nouvelle fois regretté que ses co-accusés rejettent toute leur responsabilité sur lui, "en cachant le rôle de Nihoul derrière des écrans de fumée".

Dutroux: L'avocat de Lelièvre demande une nouvelle chance
(Belga) Les défenseurs de Michel Lelièvre ont expliqué mardi les actes posés par leur client par sa toxicomanie et par l'influence exercée sur lui par Marc Dutroux. Ils ont mis en avant sa prise de conscience depuis qu'il est incarcéré.

DUTROUX SYNTHESE: Lelièvre 30 ans et Nihoul, 10 ans requis
(Belga) Michel Lelièvre ne peut pas être condamné à une peine inférieure à 30 ans, a estimé Michel Bourlet, en tenant compte de son absence de remord, de sa personnalité et de sa persistance dans les faits graves.

DUTROUX SYNTHESE: La défense de Martin demande de voir la femme et mère (3)
(Belga) Pour Michelle Martin, Michel Bourlet estime qu'il "n'est pas concevable de descendre sous la peine de 30 ans de prison". Le procureur du roi estime qu'il faut tenir compte de l'extrême gravité des faits, du dommage subi par les victimes et leurs proches, et de la récidive.


DUTROUX SYNTHESE: La défense de Dutroux ne plaide pas sur la peine (2)
(Belga) La défense de Marc Dutroux n'a pas réellement plaidé sur la peine. Me Magnée a de nouveau critiqué l'enquête et a regretté que la vérité judiciaire n'ait pas permis de trouver des réponses à toutes les questions.


DUTROUX SYNTHESE: Entre 10 ans et la perpétuité requis
(Belga) Le parquet a requis lundi des peines variant entre 10 ans de prison et la réclusion à perpétuité pour les quatre accusés. La peine la plus forte a été réclamée par le procureur du roi Michel Bourlet contre Marc Dutroux, "un délinquant d'habitude, incapable d'un quelconque amendement".
Dutroux: 10 ans requis contre Michel Nihoul
(Belga) M. Bourlet a demandé au jury et à la cour de ne pas descendre sous les dix ans de prison pour Michel Nihoul, s'il lui trouve des circonstances atténuantes, soulignant néanmoins qu'il "faudra bien les chercher" et que, sans celles-ci, la peine prévue est de 15 à 20 ans.

Dutroux: 30 ans réclamés contre Lelièvre et Martin
(Belga) Le parquet a également requis une peine d'emprisonnement d'au moins 30 ans pour Michel Lelièvre et Michelle Martin.

Dutroux: Le parquet général réclame la perpétuité pour Dutroux
(Belga) Le procureur du Roi, Michel Bourlet, a requis lundi matin la réclusion perpétuité pour Marc Dutroux. Il a aussi réclamé sa mise à disposition du gouvernement pour une durée de 10 ans.

SYNTHESE: Le jury n'a pas cru les dénégations de Marc Dutroux (3)
(Belga) Les jurés n'ont pas cru les dénégations de Marc Dutroux. Il a été reconnu coupable des enlèvements, séquestrations et viols de Julie, Mélissa, An, Eefje, Sabine et Laetitia. Le jury a estimé qu'il était responsable de la mort des quatre premières. L'assassinat de Bernard Weinstein, les viols de trois jeunes Slovaques et sa participation à l'association de malfaiteurs impliquée dans des trafics ont également été déclarés établis.

SYNTHESE: Nihoul, acquitté des enlèvements après des péripéties (2)
(Belga) Cet acquittement de Michel Nihoul a été prononcé après plusieurs péripéties. Vu que les jurés n'avaient voté que par sept voix contre cinq pour la culpabilité pour les faits liés aux enlèvements, la cour a dû trancher. Elle s'est ralliée à la minorité du jury, acquittant Michel Nihoul, en tant qu'auteur, de l'enlèvement de Laetitia Delhez et de son implication dans l'association de malfaiteurs impliquée dans les rapts.

SYNTHESE: Trois accusés coupables des rapts, pas Nihoul (1)
(Belga) Les jurés de la cour d'assises d'Arlon ont déclaré jeudi Marc Dutroux coupable des enlèvements, séquestrations et viols de six fillettes et adolescentes, dont quatre sont mortes. La cour, qui a dû départager les jurés, a néanmoins acquitté Michel Nihoul pour les préventions relatives aux enlèvements d'enfants.

Dutroux: L'accusé principal trouve le jugement injuste
(Belga) Me Ronny Baudewyn, un des avocats de Marc Dutroux, a indiqué à la sortie de l'audience que son client lui avait dit qu'il trouvait injuste d'être condamné pour les assassinats.

Dutroux: Délibération sur les peines lundi
(Belga) Le président Goux a suspendu l'audience de la cour d'assises jeudi vers 18h05, après la lecture du verdict par le greffier. Il a annoncé qu'elle reprendrait lundi.

Dutroux: Nihoul non-coupable de complicité d'enlèvement
(Belga) Après une nouvelle délibération des jurés, Michel Nihoul a été déclaré non-coupable de complicité dans l'association de malfaiteurs liées aux enlèvements et aux séquestrations d'enfants.

Dutroux: Débats suspendus - Jury de retour au camp Bastin
(Belga) La cour a finalement estimé que la question de complicité devait être posée dans le chef de Michel Nihoul. Le président a donc renvoyé le jury en délibération au camp Bastin. L'audience a été suspendue.

Dutroux: Nihoul acquitté pour enlèvement mais une question subsiste
(Belga) La cour a finalement estimé que Michel Nihoul n'était pas coupable des faits liés aux enlèvements et séquestrations d'enfants. Elle n'a pas pas non plus reconnu sa culpabilité dans l'enlèvement et la séquestration de Laetitia. Le parquet a demandé à la cour de se pencher sur la question de complicité. Le débat est en cours.

Dutroux: Réactions des différentes parties civiles
(Belga) Les familles des familles ont unanimement fait part de leur soulagement à l'issue du verdict prononcé par le jury de la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Lelièvre coupable de séquestrations avec circonstances de mort
(Belga) Michel Lelièvre a été reconnu coupable de participation à une association de malfaiteurs impliquée dans les enlèvements et les séquestrations d'enfants, ainsi que de participation à une association mêlée au trafic d'êtres humains. Il sera condamné pour les enlèvements de Sabine, An et Laetitia.

Dutroux: Michelle Martin reconnue coupable d'association de malfaiteurs
(Belga) Michelle Martin a été reconnue coupable d'association de malfaiteurs impliquée dans les enlèvements et séquestrations d'enfants.

Dutroux: Nihoul coupable de trafic de drogue - Incertitude sur enlèvement
(Belga) Le jury de la cour d'assises n'a pu trancher sur l'implication de Michel Nihoul dans l'enlèvement de Laetitia Delhez. Sept jurés se sont prononcés pour la culpabilité tandis que cinq jurés l'ont acquitté. La cour, à savoir le président et les deux juges assesseurs, devra dès lors trancher après en avoir délibéré.

Dutroux: Chef de l'association impliquée dans les rapts, meurtrier An et Eefje
(Belga) Marc Dutroux a été reconnu coupable d'être le chef d'une association de malfaiteurs impliquée dans des enlèvements et séquestrations de 6 fillettes et adolescentes. Il a été également été reconnu coupable d'avoir tué An et Eefje.

Dutroux: Arrivée du jury et des parties civiles au palais de justice
(Belga) Une heure avant la lecture du verdict par la présidente du jury, les différentes parties arrivent aux abords du palais de Justice d'Arlon. Le président et les représentants du ministère public sont entrés dans le bâtiment.

Dutroux: La délibération toujours en cours à Stockem
(Belga) Les 12 jurés effectifs sont toujours en délibération mardi après-midi au camp Bastin, à Stockem. La délibération sur la culpabilité de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul a débuté lundi en fin de matinée. Elle dure depuis plus de 15H. Tout semble calme à la caserne et aucun incident n'a été constaté.


Dutroux: 20 jurés sous haute surveillance
(Belga) Les 20 jurés du procès Dutroux ont quitté la salle de la cour d'assises d'Arlon lundi à 9H20 pour gagner le camp Bastin, à Stockem, où a été installée la salle de délibération. Les 20 jurés (12 effectifs et 8 suppléants) seront cantonnés dans deux blocs du camp. Les effectifs et les suppléants ne pourront pas entrer en contact les uns avec les autres.

Dutroux: Le jury est parti en délibération vers 09H20
(Belga) Le président de la cour d'assises d'Arlon, Stéphane Goux, a envoyé lundi à 09h20 les jurés en délibération après leur avoir donné les dernières instructions au cours d'une courte séance d'une dizaine de minutes. Ces 12 jurés - 4 hommes et 8 femmes - délibéreront dans un local clos de la caserne Bastin.

DUTROUX SYNTHESE: Martin, Nihoul s'expriment pas Lelièvre (3)
(Belga) En quelques mots, Michelle Martin a déclaré qu'elle était consciente du mal causé aux victimes et à leurs familles. "Je ne vous demande pas votre pardon", a-t-elle souligné avant d'exprimer ses "remords" et ses "regrets".

DUTROUX SYNTHESE: Dutroux accuse et charge d'autres personnes (2)
(Belga) Dutroux a parlé de la "présentation lacunaire du dossier lacunaire". Il a évoqué "le dossier alibi-bis et les 40 pisteurs", a commencé à critiquer les rapports d'experts et à citer d'autres noms que ceux des accusés qui se trouvent dans le box.

DUTRROUX SYNTHESE: Dutroux s'épanche à la fin des débats (1)
(Belga) La cour d'assises a clôturé jeudi à 15H20 les débats après avoir entendu les derniers mots des accusés. A l'issue de ceux-ci, le président a lu et expliqué les 243 questions sur la culpabilité auxquelles le jury devra répondre au cours de sa délibération qui débutera lundi. Marc Dutroux a tenu un long monologue de trois heures.

Dutroux: Le président Goux a clos les débats
(Belga) Le président de la cour d'assises d'Arlon, Stéphane Goux, a clos les débats du procès d'Arlon vendredi vers 14h20. "Je déclare les débats clos", a dit M. Goux avant de commencer à expliquer les questions sur la culpabilité qui seront posées au jury. Celui-ci entrera en délibération lundi.

Dutroux: Paul Marchal voit une "parcelle" de vérité chez Dutroux
(Belga) Paul Marchal a indiqué jeudi à l'issue du dernier mot des accusés qu'il y avait une part de vérité parmi les mensonges de Marc Dutroux mais que cela ne changeait rien à sa culpabilité. Il a souligné qu'il n'avait pas voulu quitter la salle d'assises bien qu'il ait été choqué par les propos de l'accusé.

Dutroux: Les 4 accusés ont dit leur dernier mot
(Belga) "Me condamner pour des faits qui ne m'appartiennent pas, ce serait refermer la porte de la vérité", a conclu Marc Dutroux au terme d'un long exposé de presque 3H. "De votre conscience dépend l'avenir de la justice. Si vous vous trompez, c'est la nation tout entière qui sera responsable à travers vous", a dit Dutroux aux jurés.

Dutroux: Il conjure Martin et Lelièvre de dire la vérité
(Belga) Marc Dutroux, après avoir minimisé son rôle dans les faits qui lui sont reprochés, a conjuré jeudi matin Michelle Martin et Michel Lelièvre de dire la vérité dans l'intérêt des familles. Il a affirmé que seule la première pouvait dire quel avait été le sort de Julie et Mélissa tandis que le second détenait la vérité sur la mort d'An et Eefje.

Dutroux: Il ne veut pas minimiser les faits
(Belga) Marc Dutroux a pris la parole jeudi vers 9H25. Son monologue devrait durer 3 heures. Il a demandé au président de prévoir un "entracte" après 1H30. D'emblée, Marc Dutroux a annoncé qu'il ne voulait pas minimiser ses fautes. "Je suis ici pour être condamné et mes actes fautifs doivent être condamnés", a-t-il souligné.

Dutroux: Le doute doit profiter à Michel Nihoul
(Belga) Les conseils de Michel Nihoul, Mes Xavier Attout et Clément de Cléty, ont de nouveau plaidé l'acquittement de leur client, mercredi lors de leurs répliques devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: L'avocat de Lelièvre victime d'un malaise
(Belga) Michel Lelièvre a assisté mercredi complètement tétanisé et consterné à la réplique de son avocat, Me Olivier Slusny chez qui un pré-coma diabétique a été constaté à l'issue de la plaidoirie.

Dutroux: Martin: "fixer les limites de sa responsabilité"
(Belga) La défense de Michelle Martin a appelé mercredi le jury à "fixer les limites de de la responsabilité de leur cliente. Me Thierry Bayet, s'est attaché à dire ce que sa cliente n'a pas fait tandis que Me Sébastien Schmitz a rappelé au jury qu'il devait juger la personne qui a commis les faits et non pas les faits eux-mêmes.

Dutroux: La délibération pourrait commencer lundi ou mardi prochain
(Belga) La délibération sur la culpabilité des quatre accusés du procès Dutroux pourrait commencer lundi après-midi ou mardi matin, ont déclaré les magistrats presse, Philippe Morandini et Nico Snelders, mercredi au cours d'une conférence de presse.

Dutroux: Le silence de Martin ne fait pas d'elle un co-auteur
(Belga) La défense de Michelle Martin a dit mercredi en répliques qu'elle reconnaissait être co-auteur de la séquestration de Julie et Mélissa mais qu'elle ne reconnaissait qu'une complicité dans les autres séquestrations. Pour Me Thierry Moreau, elle ne peut être reconnue comme membre de l'association de malfaiteurs.

Dutroux: Me Baudewyn ne croit pas en l'évangile selon St-Martin
(Belga) Me Ronny Baudewyn, troisième avocat de Marc Dutroux, a souligné mercredi en répliques que l'on ne pouvait donner foi aux déclarations de Michelle Martin qui accuse Marc Dutroux. L'avocat a répété que son client n'était pas un meurtrier et qu'il n'avait pas tué An et Eefje ou Bernard Weinstein.

Dutroux: Information pénale ouverte contre le juré écarté
(Belga) Une information pénale pour violation du secret professionnel a été ouverte au parquet de Marche-en-Famenne contre Raymond Lardau, le juré qui avait été écarté de la cour d'assises après avoir menacé de se suicider, a confirmé mercredi le procureur général de Liège, Anne Thily. Le juré avait été menacé de récusation par Me Olivier Slusny, le conseil de Michel Lelièvre.

Dutroux: Pousuite des répliques mercredi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon poursuivra mercredi les répliques des avocats de la défense avant de donner la parole aux accusés. "Cela ne devrait pas durer plus de trois heures", a indiqué mardi en fin d'audience Marc Dutroux, en réponse à une question du président de la cour d'assises.

Dutroux: Me Magnée invite à choisir entre la société et les victimes
(Belga) Me Xavier Magnée, avocat de Marc Dutroux, a posé mardi en répliques un dilemne au jury, l'invitant à choisir entre l'intérêt de la société et celui des victimes.

Dutroux: Tous les 4 coupables selon le ministère public
(Belga) Les représentants du ministère public ont répondu mardi après-midi aux plaidoiries des avocats de la défense. Ils ont une nouvelle fois pointé le rôle joué par chacun des quatre accusés. Pour Michel Bourlet, les accusés sont assis dans l'ordre décroissant de leur responsabilité: Marc Dutroux tout d'abord, Michelle Martin ensuite, Michel Lelièvre puis Michel Nihoul enfin.

Dutroux: Dernière salve de la défense de Laetitia Delhez
(Belga) La défense de Laetitia Delhez a martelé mardi sa conviction que Marc Dutroux n'avait pas agi seul et que Michel Nihoul était impliqué dans les enlèvements d'enfants.

Dutroux: Dernière partie civile mardi
(Belga) La dernière partie civile répliquera mardi matin devant la cour d'assises d'Arlon. Elle sera suivie par le ministère public et par la défense de Marc Dutroux.

DUTROUX SYNTHESE: Premières répliques des parties civiles (2)
(Belga) Entre raison et émotion, Paul Marchal avait demandé aux jurés de déclarer les quatre accusés coupables. Il a rendu hommage "à la grande famille des victimes" et loué Michel Bourlet pour son entêtement à rechercher la vérité.

DUTROUX SYNTHESE: Me Magnée debouté de ses demandes (1)
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a entendu lundi les premières répliques des parties civiles. Le planning annoncé par le président Goux a accusé une demi-journée de retard car Me Magnée a demandé lundi matin à la cour d'ordonner 99 nouveaux devoirs. Cette requête a été déclarée non-fondée par la cour en fin de matinée.

Dutroux: J-D Lejeune demande aux jurés de juger
(Belga) Jean-Denis Lejeune a demandé lundi après-midi aux jurés de "juger". "Il y a suffisament de faits avérés pour les juger. Ne pas le faire serait un manque de respect. Ces quatre là n'ont plus leur place dans la société. Il faut prendre le mal à la racine", a-t-il expliqué devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Conseils de la famille Lambreckx critiquent la défense de Dutroux
(Belga) Les conseils de la famille Lambrecks ont vivement critiqué la défense de Marc Dutroux lundi après-midi lors de leurs répliques.

Dutroux: Me Magnée, ému, change de stratégie de défense
(Belga) Me Xavier Magnée, le conseil de Marc Dutroux, a déclaré lundi pendant la pause qu'il ne demanderait plus aux jurés de ne pas se prononcer sur le fond du dossier.

Dutroux: Paul Marchal parle au nom de sa fille
(Belga) Paul Marchal, dans un discours prononcé après les répliques de son avocat, s'est fait lundi l'interprète de sa fille morte pour demander la condamnation des quatre accusés. S'adressant au jury, il a élargi le champ de son action, indiquant qu'il n'était pas seulement ici pour An mais qu'il était aussi présent pour tous les enfants.

Dutroux: Les demandes de Me Magnée non-fondées
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a déclaré non-fondées les 99 demandes de nouveaux devoirs déposées lundi matin par le conseil de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée. Celui-ci avait demandé, à la cour de suspendre les débats pour renvoyer l'affaire à une session ultérieure.

Dutroux: 95 demandes de Me Magnée avant les répliques
(Belga) La journée de ce lundi à la cour d'assises d'Arlon sera consacrée à la première partie des répliques des parties. Les parties civiles et les deux représentants du ministère public prendront la parole avant de la laisser mardi à la défense puis aux quatre accusés qui auront alors l'occasion de prononcer leur "dernier mot".

Dutroux: Première partie des répliques des parties lundi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entendra lundi la première partie des répliques des parties. Les parties civiles et les deux représentants du ministère public prendront la parole lundi avant de la laisser mardi aux avocats des quatre accusés qui auront alors l'occasion de prononcer leur "dernier mot".

Dutroux: Me Attout plaide la cause d'excuse pour Nihoul
(Belga) Le deuxième avocat de Michel Nihoul, Me Xavier Attout, a également plaidé l'acquittement de son client jeudi après-midi. Pour lui, le jury doit répondre par la négative aux faits concernant les enlèvements d'enfants. Concernant les préventions liées à la drogue, il demande aux jurés de tenir compte de la cause d'excuse, qui s'applique à ceux qui dénoncent l'existence d'une bande.

Dutroux: La défense de Nihoul n'exclut plus le trafic d'xtc
(Belga) Me Clément de Cléty a démenti toute implication de son client dans une association de malfaiteurs qu'il compare à une "poubelle vide". L'avocat a opéré une marche arrière sur le trafic de drogue reproché à son client. Il n'a plus exclu que Michel Nihoul ait vendu l'ecstasy pour son compte personnel.

Dutroux: Me Clément de Cléty plaide l'acquittement pour l'enlèvement
(Belga) Me Frédéric Clément de Cléty a plaidé jeudi matin l'acquittement de Michel Nihoul pour l'enlèvement de Laetitia Delhez le 9 août 1996 à Bertrix.

Dutroux: Lelièvre auteur de 4 enlèvements
(Belga) Le conseil de Michel Lelièvre, Me Olivier Slusny, a expliqué jeudi matin devant la cour d'assises que son client reconnaissait les enlèvements d'An et d'Eefje -pour lequel il n'est pas poursuivi, Eefje étant majeure au moment des faits-, de Sabine et de Laetitia. Par contre, il a déclaré que son client ne devait pas être condamné pour les autres préventions à sa charge, à savoir l'association de malfaiteurs et les séquestrations.

Dutroux: Défense de Lelièvre et Nihoul jeudi
(Belga) La cour d'assises entendra jeudi les plaidoiries des deux derniers accusés du procès d'Arlon. Me Olivier Slusny s'exprimera pendant un peu plus d'une heure pour Michel Lelièvre tandis que Me Frédéric Clément de Cléty et Me Xavier Attout plaideront pendant près de trois heures pour Michel Nihoul.

DUTROUX SYNTHESE: Michelle Martin, une femme sous influence (3)
(Belga) Concernant les autres préventions, la défense estime qu'un doute subsiste. Le seul fait pour Michelle Martin d'être au courant des méfaits ne suffit pas à la condamner, estiment ses avocats, qui précisent qu'elle n'a jamais eu l'intention de commettre les faits.

DUTROUX SYNTHESE: Michelle Martin, une femme sous influence (2)
(Belga) Devant la cour, Michelle Martin doit répondre d'association de malfaiteurs impliquée dans l'enlèvement et la séquestration de 6 jeunes filles, du viol de Yancka Mackova et de la séquestration de Julie, Mélissa, An, Eefje, Sabine et Laetitia.

DUTROUX SYNTHESE: Michelle Martin, une femme sous influence (1)
(Belga) Michelle Martin peut être considérée comme complice de la séquestration des victimes de Marc Dutroux mais pas comme auteur ou co-auteur car elle n'a pas apporté une aide indispensable, a conclu le dernier avocat de l'accusé, Me Thierry Moreau, au terme d'une journée de plaidoirie consacrée à la défense de Michelle Martin.

Dutroux: Martin dominée et battue par son mari
(Belga) Le troisième conseil de Michelle Martin, Me Sarah Pollet, a dressé mercredi après-midi au cours de sa plaidoirie le portrait d'une femme fragile et dépendante, soumise à un mari égoïste, méprisant, autoritaire, psychopathe et imperméable à tout sentiment.

Dutroux: Michelle Martin a participé à la séquestration de Julie et Mélissa
(Belga) Me Thierry Bayet, le deuxième avocat de Michelle Martin, a estimé, mercredi au cours de sa plaidoirie, que sa cliente avait participé à l'enlèvement de Julie et de Mélissa. Pour les 7 autres préventions à charge de l'accusée, il a laissé entendre qu'un doute subsistait.

Dutroux: Voir l'être humain derrière le "monstre" Michelle Martin
(Belga) Michelle Martin assume la responsabilité des faits qui lui sont reprochés, a dit mercredi Me Sébastien Schmitz, un des quatre avocats de Michelle Martin. Il a appelé le jury à voir derrière le "monstre" ou "l'être humain qui n'a pas pris ses responsabilités", une personne avec "son vécu et ses faiblesses".

Dutroux: Me Magnée accuse les magistrats de presse de menacer le jury
(Belga) Le conseil de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, a réagi ce mercredi matin avant l'audience aux propos tenus mardi par les magistrats de presse, Philippe Morandini et Nico Snelders, à l'issue de sa plaidoirie. Il les a accusés de "menacer" les jurés.

Dutroux: La défense de Michelle Martin s'exprime mercredi
(Belga) Les quatre avocats de Michelle Martin plaideront mercredi devant la cour d'assises d'Arlon. Michelle Martin, est accusée de la séquestration de Julie, Mélissa, An, Eefje, Sabine et Laetitia ainsi que du viol de Yancka Mackova et de participation à l'association de malfaiteurs impliquée dans les enlèvements et les séquestrations.

DUTROUX SYNTHESE: Des pistes inexploitées selon Magnée (2)
(Belga) Concernant l'enlèvement de Julie et Mélissa, Xavier Magnée a expliqué que les deux petites avaient peut-être disparu en deux temps. Selon lui, elles auraient pu être emmenées dans la voiture de Michel F., qu'elles avaient côtoyé dans un camps de vacances, et déposée sur le pont de l'autoroute, où elles avaient l'intention de se rendre pour faire signe aux voitures.

DUTROUX SYNTHESE: Me Magnée demande aux jurés de ne pas juger (1)
(Belga) "Cette affaire est-elle en état d'êre jugée? Vous a-t-on donné un produit qui vous permette de trancher? Vous avez le droit de dire que l'affaire n'est pas en état. Renvoyez l'affaire aux débats pour demander à être plus éclairés", a déclaré Me Magnée mardi en fin de journée en s'adressant aux 12 membres du jury.

Dutroux: Me Magnée appelle le jury à ne pas juger
(Belga) Xavier Magnée a appelé mardi le jury à ne pas se prononcer sur les questions qui lui seront posées car l'affaire n'est pas en état d'être jugée. Il a demandé que la cour rouvre les débats pour réexaminer les pistes qui n'ont pas été suffisamment examinées par l'instruction. Pour la défense de Marc Dutroux, le jury est dans l'impossiblié de faire oeuvre de justice.

Dutroux: Me Magnée appelle le jury à ouvrir les yeux
(Belga) Me Xavier Magnée, principal avocat de Marc Dutroux, a appelé mardi le jury à envisager les pistes qui ne mènent pas seulement vers Marc Dutroux. Dans sa plaidoirie, il a laissé entendre que l'instruction n'avait pas voulu envisager sérieusement l'existence d'un réseau.

Dutroux: Me Magnée prend la parole mardi
(Belga) Le dernier avocat de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, prendra la parole mardi durant toute la journée. L'ancien bâtonnier devrait se concentrer sur les pistes périphériques, la question du réseau et les dysfonctionnements.

Dutroux: Me Magnée plaidera mardi
(Belga) Le principal avocat de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée plaidera mardi matin durant toute la journée. Il devrait notamment s'exprimer sur les pistes périphériques, la question du réseau et les dysfonctionnements.

Dutroux: Dutroux, kidnappeur d'enfant mais pas un tueur
(Belga) Me Ronny Baudewyn s'est attaché jeudi après-midi à démontrer que Marc Dutroux n'avait pas tué An et Eefje et Bernard Weinstein. "Peut-être Marc Dutroux est-il un kidnappeur d'enfants mais il n'est pas un tueur", a souligné le second avocat de Marc Dutroux.

Dutroux: Me Van Praet plaide le doute sur l'enlèvement de Julie et Mélissa
(Belga) Me Martine Van Praet, le conseil de Marc Dutroux, a estimé jeudi matin au terme de sa plaidoirie qu'un doute devait profiter à son client concernant l'enlèvement de Julie et de Mélissa. Pour elle, les fillettes ont été enlevées par des personnes qui en ont abusées pendant la détention de Dutroux et qui les ont tuées avant de les ramener dans la cache de Marcinelle.

Dutroux: Nihoul a commandité le rapt de Laetitia, selon M. Bourlet
(Belga) Le procureur du roi Michel Bourlet a demandé jeudi matin au terme de son réquisitoire de déclarer Michel Nihoul commanditaire de l'enlèvement de Laetitia Delhez. Il appuie notamment sa conviction sur la présence de l'accusé à Bertrix la semaine de l'enlèvement qu'il estime incontestable.

Dutroux: Il répond de la prison d'Arlon à un journaliste
(Belga) Marc Dutroux a répondu par écrit à 18 questions qui lui ont été soumises par un journaliste. Une partie du contenu de ces six feuilles a été présenté mercredi soir par la télévision privée AB3 qui a précisé qu'aucun de ses journalistes n'est l'auteur des questions.

Dutroux: Fin du réquisitoire et début des plaidoiries
(Belga) La journée de jeudi sera consacrée à la fin du réquisitoire du ministère public et au début des plaidoiries de la défense. Le procureur du roi Michel Bourlet prendra le premier la parole. Il terminera son réquisitoire entamé mercredi après-midi. Il abordera notamment les préventions à charge des quatre accusés.

Dutroux: Réquisitoire très juste selon J-D Lejeune
(Belga) Jean-Denis Lejeune, le papa de Julie, a qualifié le réquisitoire du ministère public de "très bon". "Je le trouve très juste, très approprié. Et je trouve que les termes utilisés sont très humains", a-t-il expliqué à l'issue de l'audience.

DUTROUX SYNTHESE: Le réquisitoire de Bourlet (2)
(Belga) Il a détaillé les responsabilités des quatre accusés, commençant par Marc Dutroux, psychopathe récidiviste qui perfectionne sa stratégie après être sorti de prison: construction de cache, repérage, manipulation et conditionnement des victimes. Trente des 32 préventions le concernent, a-t-il précisé.

DUTROUX SYNTHESE: Bourlet établit un ordre dans les responsabilités
(Belga) Le procureur du Roi Michel Bourlet a mis en avant mercredi après-midi la "responsabilité écrasante" des quatre accusés. Il a souligné que leur place dans le box, de Dutroux à Nihoul en passant par Martin et Lelièvre, correspondait exactement à leur ordre de responsabilité dans cette affaire.

Dutroux: Les préventions décortiquées par M. Andries
(Belga) Dans un premier réquisitoire long de 2H, l'avocat général Jean-Baptiste Andries a détaillé aux jurés les éléments constitutifs des infractions reprochées aux quatre accusés qui se trouvent dans le box de la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Il est parvenu à tirer profit de sa perversion
(Belga) Me Jan Fermon, avocat de Laetitia Delhez, a décrit mercredi l'évolution de Marc Dutroux après sa rencontre avec Michel Nihoul. Il se rend alors compte, qu'après avoir assouvi ses pulsions sur ses victimes, il peut engranger un second bénéfice en les mettant à disposition d'autres personnes.

Dutroux: Fin parties civiles et début du réquisitoire
(Belga) La cour d'assises poursuivra ce mercredi les plaidoiries des dernières parties civiles. Elle devrait ensuite entendre le réquisitoire des deux représentants du ministère public. Selon le timing, l'intervention du procureur du Roi Michel Bourlet pourrait être reportée à jeudi matin.

DUTROUX SYNTHESE: La présence de Nihoul à Bertrix (2)
(Belga) La présence de Michel Nihoul à Bertrix est également un élément faisant partie d'un faisceau concordant qui permet d'établir la culpabilité du quatrième accusé, selon la défense de Laetitia Delhez.

DUTROUX SYNTHESE: Tous coupables selon les conseils de Laetitia (1)
(Belga) Durant toute la journée de mardi, les conseils de Laetitia Delhez, Me Beauthier et Fermon, ont tenté de prouver que Michel Nihoul avait participé, en connaissance de cause, à l'enlèvement de Laetitia.

Dutroux: M. Van Rillaer réfute avoir fait de fausses déclarations
(Belga) L'inspecteur principal Guido Van Rillaer a réfuté mardi avoir fait une fausse déclaration devant la cour d'assises d'Arlon devant laquelle il avait été entendu mercredi dernier.

Dutroux: Pour Me Fermon, Nihoul a fait des repérages à Bertrix
(Belga) Rien, hormis les déclarations des intéressés, ne permet d'exclure le fait que Michel Nihoul, Michel Lelièvre et Marc Dutroux étaient à Bertrix la veille de l'enlèvement de Laetitia Delhez, a déclaré Me Fermon, conseil de Laetitia Delhez.

Dutroux: Nouvelle requête en récusation contre le président Goux
(Belga) Une nouvelle requête en récusation contre le président de la cour d'assises d'Arlon, Stéphane Goux, a été introduite lundi par Paul Kenis, a-t-on appris mardi.

Dutroux: La défense de Melle Delhez implique les quatre accusés
(Belga) Les deux défenseurs de Laetitia Delhez, qui plaident toute la journée mardi, ont pointé mardi matin les pistes négligées par le juge Langlois tout en mettant en avant les éléments qui montrent l'existence d'une association de malfaiteurs impliquant les quatre accusés.

Dutroux: Les conseils de Laetitia Delhez plaident toute la journée
(Belga) Les conseils de Laetitia Delhez, Me Georges-Henri Beauthier et Me Jan Fermon, plaideront durant toute la journée de mardi devant la cour d'assises d'Arlon. Leurs plaidoiries devraient également se poursuivre mercredi matin pendant près de deux heures.

DUTROUX SYNTHESE: Les conseils de S. Dardenne ne visent pas Nihoul (3)
(Belga) Les conseils de Sabine Dardenne, Mes Rivière et Parisse, n'ont pour leur part pas du tout évoqué Michel Nihoul. Pour eux, il ne faut pas parler de réseau.

DUTROUX SYNTHESE: Dutroux, Martin, Lelièvre violemment attaqués (2)
(Belga) Me Quirynen voit en Marc Dutroux "un individu abject, pervers, presque indigne du genre humain". Il s'est adressé à Michelle Martin, "l'épouse lâche qui saviez tout et qui n'avez rien fait pour l'empêcher", tout en qualifiant Michel Lelièvre de "bon à rien sans sens moral. L'avocat a demandé aux jurés de répondre par l'affirmative à toutes les questions sur la culpabilité.

DUTROUX SYNTHESE: Visions opposées des parties civiles (1)
(Belga) Les avocats des familles Marchal et Lambrecks ont plaidé lundi de manière divergente sur l'implication de Michel Nihoul dans les enlèvements d'enfants.

Dutroux: Les avocats de Sabine Dardenne écartent Nihoul
(Belga) Dans leur plaidoirie longue de 2H, jamais les conseils de Sabine Dardenne, Mes Parisse et Rivière, n'ont cité le nom de Michel Nihoul. Pour eux, il y a trois accusés coupables. Et Me Rivière les a pointés du doigt en disant "celui-là", "celle-là" et "celui-là".

Dutroux: Me Savelkoul critique le ministère public et des parties civiles
(Belga) Me Luc Savelkoul, avocat de la maman d'Eefje Lambrecks, a accusé lundi le ministère public et des parties civiles de vouloir faire un procès Nihoul plutôt qu'un procès Dutroux. Il a invité Marc Dutroux à dire la vérité, même si ce n'est qu'une vérité plausible.

Dutroux: Jean Lambrecks éxonère Nihoul mais pas les 3 autres
(Belga) Jean Lambrecks, le papa d'Eefje, s'est désisté lundi de sa constitution de partie civile contre Michel Nihoul car il n'est pas convaincu de sa culpabilité. Dans sa plaidoirie, son avocat, Me Joris Vercraeye, n'a par contre pas voulu faire de distinction dans le degré de responsabilité des trois autres accusés.

Dutroux: Me Quirynen plaide la thèse du réseau polycriminel
(Belga) Le conseil de la famille Marchal, Me Paul Quirynen, a entamé lundi matin les plaidoiries des parties civiles. Pendant 1 heure et 40 minutes, il a tenté de convaincre les jurés que Marc Dutroux et ses trois co-inculpés faisaient partie d'une association polycriminelle. Il a demandé au jury de répondre "oui" à toutes les questions qui leur seront posées.

Dutroux: René Michaux ne sera pas entendu à nouveau
(Belga) La cour d'assises d'Arlon n'a pas accédé lundi matin à la demande de la défense de Marc Dutroux qui souhaitait une troisième audition du gendarme René Michaux. La cour d'assises, après avoir délibéré, a estimé dans un arrêt qu'une troisième audition de M. Michaux n'apporterait pas plus de certitude.

Dutroux: Plaidorie des premières parties civiles
(Belga) Après 45 jours consacrés à l'instruction d'audience, le procès Dutroux entrera dans une nouvelle phase lundi avec le début des plaidoiries. Celles-ci devraient durer deux semaines. Plusieurs jours seront ensuite consacrés aux répliques avant que le président Goux ne donne lecture des quelque 250 questions qui seront posées aux jurés.

DUTROUX SYNTHESE: Dutroux se plaint de ses conditions de détention (2)
(Belga) Marc Dutroux a dénoncé ses conditions de détention. "C'est une discrimination", a-t-il commenté lors du témoignage des directerus de la prison d'Arlon, en comparant défavorablement son sort à celui de Michel Lelièvre.

DUTROUX SYNTHESE: Le BCR chargé au dernier jour des témoins (1)
(Belga) Les avocats de Laetitia Delhez ont à nouveau dénoncé le rôle de la gendarmerie, laissant entendre que leur cliente aurait pu être libérée le lendemain de son enlèvement et échapper au viol si les informations sur Marc Dutroux avaient été communiquées aux magistrats. Le policier visé a contesté.

Dutroux: La délibération pourrait commencer le 14 juin
(Belga) Les jurés pourraient entrer en délibération le lundi 14 juin, a annoncé le président Stéphane Goux mercredi en fin d'audience. L'instruction du dossier a été clôturée mercredi à 17H40 après que 569 témoins aient été convoqués devant la cour. Dès le lundi 24 mai, la parole sera donnée aux parties pour le réquisitoire et les plaidoiries.

Dutroux: Une jeune femme traumatisée par une rencontre avec Nihoul
(Belga) Une jeune femme a expliqué mercredi combien elle avait été traumatisée d'apprendre après que l'affaire Dutroux éclate en 1996 que les deux hommes qui l'avaient harcelée dans un aéroport un an plus tôt étaient Michel Nihoul et Michel Lelièvre.

Dutroux: L'accusé se plaint de ses conditions de détention
(Belga) Marc Dutroux a déclaré mercredi matin devant la cour d'assises qu'il était victime d'une injustice car il ne bénéficie pas du même régime carcéral que son co-inculpé, Michel Lelièvre. "C'est une discrimination", a-t-il commenté lors du témoignage des directeurs de la prison d'Arlon, où Marc Dutroux et Michel Lelièvre sont détenus depuis août 1996.

Dutroux: Me Fermon attaque violemment Guido Van Rillaer (BCR)
(Belga) Me Jan Fermon, avocat de Laetitia Delhez, a violemment mis en cause mercredi l'adjudant Guido Van Rillaer, l'accusant de ne pas avoir transmis le lendemain de l'enlèvement de sa cliente les informations qui auraient pu permettre d'arrêter immédiatement Marc Dutroux. Guido Van Rillaer, qui travaillait alors à la cellule disparitions du BCR, l'a contesté.

Dutroux: La cour convoque les 14 derniers témoins mercredi
(Belga) Les derniers témoins seront convoqués mercredi devant la cour d'assises d'Arlon dans le cadre du procès "Dutroux et consorts". Quatorze personnes seront appelées à la barre. La plupart d'entre elles ont été convoquées à la demande de la défense de Marc Dutroux.

Dutroux: Le chien-pisteur n'avait pas reconnu l'odeur de Laetitia
(Belga) Le maître-chien qui a réalisé la perquisition dans la maison de Marc Dutroux à Marcinelle le 13 août 1996 a confirmé mardi après-midi devant la cour d'assises que son chien n'avait reniflé aucune odeur appartenant à Laetitia, ni dans l'habitation, ni dans la cave.

Dutroux: M. Bourlet se concentre sur l'association de malfaiteurs
(Belga) Le procureur du roi Michel Bourlet s'est longuement concentré mardi après-midi, dans une série de questions posées aux chefs d'enquête Michel Demoulin et Lucien Masson, sur la constitution d'association de malfaiteurs autour de Marc Dutroux pour enlever des enfants.

Dutroux: Els Cleemput dément une théorie du complot
(Belga) Els Cleemput, la porte-parole de la police fédérale, a démenti, mardi, une théorie du complot présentée mardi par l'ancien gendarme René Michaux devant la cour d'assises d'Arlon dans le cadre du procès Dutroux.

Dutroux: Michaux dénonce le système politique
(Belga) Pour Me Savelkoul, le conseil de la famille Lambrecks, la demande de convocation de René Michaux par Me Magnée est une "manoeuvre de diversion". "Ce à quoi on vient d'assister, c'est la défense de Marc Dutroux", a pour sa part commenté l'avocat général Jean-Baptiste Andries.

Dutroux: Michaux cite sa source mais ne développe pas
(Belga) René Michaux, rappelé mardi devant la cour d'assises, a confirmé mardi qu'on lui avait dit qu'il y avait un accord entre le monde politique et l'Etat-Major de la gendarmerie pour lui faire porter la responsabilité des dysfonctionnements des enquêtes sur Marc Dutroux. La source de son information est un journaliste, mari de la porte-parole de la gendarmerie.

Dutroux: René Michaux rappelé à la barre mardi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon réentendra mardi l'ex-gendarme de Charleroi, René Michaux. Elle procédera également à une nouvelle audition des enquêteurs Masson et Demoulin. Le premier témoin à se présenter devant la cour devrait être René Michaux, qui a été reconvoqué à la demande du conseil de Marc Dutroux.

DUTROUX SYNTHESE: Nihoul escroc mais pas pédophile
(Belga) La personnalité de Michel Nihoul a été évoquée lundi devant la cour d'assises d'Arlon. Le côté escroc du quatrième accusé a été pointé du doigt par les témoins, de même que son côté volage. Tous les témoins entendus se sont accordés pour dire qu'il n'était pas pédophile.

Dutroux: Thirault avait prévenu la police des projets de Dutroux
(Belga) Claude Thirault a confirmé lundi devant la cour d'assises qu'il avait informé des policiers en 1993 et en 1995 de projets d'enlèvement de Marc Dutroux. Ces policiers ont expliqué qu'ils l'avaient dit à la BSR de Grâce-Hollogne qui enquêtait sur la disparition de Julie et Mélissa enlevées le 24 juin 1995.

Dutroux: Nihoul décrit comme un escroc beau parleur
(Belga) Michel Nihoul a été décrit comme un escroc par les témoins qui ont été appelés à la barre lundi matin. Son ex-épouse et son fils ont d'ailleurs expliqué qu'ils lui avaient servi "d'homme" et de "femme de paille".

Dutroux: Enquête de moralité de Nihoul contestée
(Belga) Les trois policiers qui ont conduit l'enquête de moralité de Michel Nihoul ont longuement décrit lundi les vies sentimentale et professionnelle chahutées de l'accusé sans s'attarder sur ses condamnations pour escroquerie. Ce qui a provoqué l'agacement des défenses de Laetitia Delhez et du ministère public qui ont une nouvelle fois dénoncé les lacunes de ces enquêtes de moralité.

Dutroux: 19 témoins appelés à la barre lundi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entame lundi la 12e semaine du procès Dutroux et consorts. Dans la matinée, elle poursuivra l'examen de la personnalité de Michel Nihoul. Elle entendra les policiers qui ont réalisé son enquête de moralité. Des proches de l'accusé seront ensuite appelés à la barre.

DUTROUX SYNTHESE: Enquête de moralité de Nihoul reportée (3)
(Belga) L'enquête de moralité de Michel Nihoul n'a par contre pas pu être présentée par les enquêteurs. Les quelques témoins qui ont été entendus ont dressé de lui un portrait favorable. Ils ont souligné

DUTROUX SYNTHESE: Le malaise de Lelièvre, arrestation devant le palais (2)
(Belga) Vers 18H00, lors d'une nouvelle suspension de séance, le médecin a de nouveau été appelé au palais suite à un malaise de Michel Lelièvre. Le médecin a estimé que l'accusé était incapable de regagner le box. Michel Lelièvre n'a cependant pas été hospitalisé. Selon ses conseils, il a été victime d'une charge émotionnelle trop importante.

DUTROUX SYNTHESE: Une journée émaillée d'incidents (1)
(Belga) La journée de jeudi a été émaillée de plusieurs incidents à la cour d'assises d'Arlon. Un juré a été écarté pour raison médicale après avoir menacé de se suicider, Michel Lelièvre a été victime d'un malaise et un individu a été arrêté administrativement devant le palais.

Dutroux: Michel Lelièvre victime d'un malaise
(Belga) Michel Lelièvre a été saisi d'un malaise, a indiqué le président de la cour d'assises à l'issue d'une suspension de séance. Il a été examiné par un médecin qui a dressé un certificat médical indiquant qu'il est incapable de se représenter à l'audience, a ajouté le président de la cour d'assises, Stéphane Goux.

Dutroux: Arrestation administrative du chanteur Vincent Peal
(Belga) Vincent Peal, le leader du groupe belge "Emma Peal", a été arrêté administrativement jeudi après-midi devant le palais de justice d'Arlon pour non-respect d'une ordonnance de police. Une personne qui l'accompagnait a elle aussi été emmenée par la police.

Dutroux: Juré menaçant de se suicider déchargé de sa mission
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a décidé de décharger le sixième juré de ses fonctions de juré car un médecin a constaté qu'il était incapable physiquement et psychologiquement d'assurer sa fonction de juré. Le sixième juré, qui n'a dès lors pas été récusé, sera remplacé par le premier juré suppléant.

Dutroux: Un juré menace de se suicider s'il est récusé
(Belga) La cour d'assises, après avoir entendu les arguments des parties sur une demande de récusation d'un juré, a suspendu les débats après que le juré visé ait laissé entendre qu'il pourrait mettre fin à ses jours s'il est récusé par la cour d'assises.

Dutroux: Demande de récusation d'un juré par la défense de Lelièvre
(Belga) Le président de la cour d'assises a décidé vendredi après-midi une suspension d'audience à l'issue d'une demande de récusation d'un juré par la défense de Michel Lelièvre.

Dutroux: Lelièvre: rien ne laissait présager qu'il tournerait mal
(Belga) Il était si gentil que je ne pensais pas qu'il puisse faire un jour le mal". Les condisciples de Michel Lelièvre, entendus jeudi matin devant la cour d'assises d'Arlon, ont été unanimes pour affirmer qu'ils avaient été très surpris d'apprendre les faits qui étaient reprochés à leur ancien camarade de classe.

Dutroux: Lelièvre et Nihoul au centre des débats jeudi
(Belga) La cour d'assises poursuivra jeudi matin l'audition de témoins de moralité au sujet de Michel Lelièvre. Jeudi après-midi, elle abordera la personnalité du quatrième accusé, Michel Nihoul. Les trois policiers qui ont réalisé l'enquête de moralité au sujet de Michel Nihoul seront entendus avant une dizaine de témoins.

DUTROUX SYNTHESE: Un parcours professionnel chaotique (3)
(Belga) La vie professionnelle de Michel Lelièvre n'a guère été plus stable. Il a accumulé 8 emplois de courtes périodes en 3 ans.

DUTROUX SYNTHESE: Lelièvre: un adolescent presque modèle (2)
(Belga) Tous les témoins, qui l'ont décrit comme jovial, sympathique et gai malgré un côté instable, ont expliqué qu'ils avaient été étonnés et surpris lorsque l'affaire a éclaté.

DUTROUX SYNTHESE: Lelièvre psychopathe fasciné par Dutroux (1)
(Belga) Michel Lelièvre n'est pas un individu dangereux en soi mais associé à d'autres, il peut représenter un danger pour la société, ont expliqué les experts psychiatres mercredi devant la cour d'assises d'Arlon. Ils ont aussi relevé la fascination du plus jeune accusé par rapport à Marc Dutroux, son absence de remords et son manque de prise de conscience de la gravité des faits qu'il a commis.

Dutroux: Des cassettes de Julie et Mélissa retrouvées chez Weinstein
(Belga) Des séquences de journaux parlés faisant état de la disparition de Julie et Mélissa ont été découverts par des policiers chez Bernard Weinstein en novembre 1995 mais n'ont pas été exploités, a indiqué mercreddi Me Dusaucy, avocat de Bénédicte Jadot, séquestrée par Bernard Weinstein et Marc Dutroux.

Dutroux: Des principes moraux comme éducation pour Lelièvre
(Belga) Michel Lelièvre a été confronté à deux styles d'éducation opposés, ballotté entre une famille d'accueil aux principes moraux très rigides et une mère menant une vie dissolue qui ne pouvait le voir qu'une fois par mois, ont expliqué mercredi plusieurs témoins.

Dutroux: Lelièvre: l'enquête de moralité dérange les parties civiles
(Belga) Les enquêteurs qui ont dressé le portrait de Michel Lelièvre mercredi devant la cour d'assises d'Arlon l'ont présenté comme un jeune homme jovial, sympathique, sportif, un peu immature et suiveur. Ce portrait n'a pas convaincu les parties civiles et le ministère public qui ont regretté le côté partiel et tronqué de l'enquête.

Dutroux: Lelièvre fasciné par Marc Dutroux
(Belga) Michel Lelièvre n'entrevoit pas la gravité des faits qu'il a commis et n'éprouve pas de véritables remords envers ses victimes, ont estimé les trois psychiatres et la psychologue qui l'ont examiné. Pour ces trois médecins, Michel Lelièvre est fasciné et dépendant face à Marc Dutroux dont il a dit craindre les représailles.

Dutroux: La personnalité de Lelièvre abordée mercredi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon se penchera dès mercredi sur la personnalité de Michel Lelièvre. Une trentaine de personnes devraient se succéder à la barre. La journée devrait débuter par l'audition des experts psychiatres.

Dutroux: "Martin peut redevenir gentille" (témoin)
(Belga) "Michelle n'est pas le monstre qu'on décrit. C'était une fille gentille et elle peut encore le devenir si elle n'est pas sous l'influence de Marc Dutroux. Michelle devrait aussi se trouver du côté des victimes", a expliqué une ancienne condisciple de Michelle Martin mardi devant la cour d'assises d'Arlon, en s'adressant aux familles des victimes.

Dutroux: M. Marchal quitte la salle momentanément
(Belga) Paul Marchal s'est ému mardi des commentaires de la défense de Michel Nihoul qui avait jugé déplacées les remarques de son avocat. "A quoi bon être ici. C'est à moi de quitter la salle", a dit M. Marchal avant de quitter la salle de la cour d'assises pendant une dizaine de minutes.

Dutroux: Aucun sentiment de culpabilité pour les viols de 1985
(Belga) Marc Dutroux n'avait aucun sentiment de culpabilité et se présentait en victime du système judiciaire lorsqu'il a été incarcéré entre 1986 et 1992 pour des viols commis en 1985, ont indiqué les directeurs des deux prisons où il a été détenu.

Dutroux: Michelle Martin était dominée par Marc Dutroux
(Belga) Les témoins qui ont évoqué la personnalité de Michelle Martin mardi devant la cour d'assises d'Arlon ont de nouveau évoqué l'attitude dominatrice de Marc Dutroux sur son ex-épouse. "Michelle Martin était soumise à son mari. C'était de l'avilissement. Elle était devenue une loque et ne réagissait plus à rien.

Dutroux: Michelle Martin n'était plus la même après sa rencontre avec Dutroux
(Belga) Trois personnes qui ont étudié à l'école normale avec Michelle Martin ont décrit mardi devant la cour d'assises les changements dans sa personnalité après qu'elle eut rencontré Marc Dutroux à l'âge de 21 ans. "Ce n'était plus la Michelle que je connaissais", a dit une de ces témoins.

Dutroux: 40 témoins défileront à la barre mardi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entendra mardi une quarantaine de témoins qui devraient donner un éclairage sur la personnalité de Michelle Martin et de Marc Dutroux. La moitié de ces témoins, qui seront appelés à la barre mardi matin, sont cités par le ministère public. Les témoins qui seront auditionnés dans l'après-midi ont été convoqués à la demande de la défense de Michelle Martin.

DUTROUX SYNTHESE: Michelle Martin: une accusée fragile (2)
(Belga) Les experts psychiatres ont relevé le caractère fragile de l'accusée. Ils ont remarqué qu'elle était capable du contrôle de ses actes et ne présentait pas de dangerosité mais ont souligné que sa fragilité psychologique la rendait vulnérable au stress émotionnel.

DUTROUX SYNTHESE: Michelle Martin, femme soumise et fragile (1)
(Belga) La personnalité de Michelle Martin a été décortiquée lundi par les témoins devant la cour d'assises d'Arlon. Le portrait qui a été dressé est celui d'une femme fragile, marquée par un état dépressif chronique et dépendante à l'image masculine.

Dutroux: La cour demande une nouvelle audition de Michaux
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a ordonné lundi en fin d'après-midi une nouvelle audition de l'ancien gendarme de Charleroi, René Michaux. La cour répond ainsi à des conclusions déposées lundi matin par le conseil de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, à la suite de propos tenus dimanche par René Michaux sur le plateau de l'émission "Controverse" (RTL-TVi).

Dutroux: Michelle Martin a gagné une "certaine paix" en prison
(Belga) Trois femmes qui ont côtoyé professionnellement Michelle Martin à la prison de Namur ont dressé un portrait positif de l'accusée. Elles ont expliqué que Michelle Martin, arrivée bouleversée à la prison de Namur en 1996, a gagné une certaine paix au fil de sa détention, s'assurant la confiance de ses codétenues.

Dutroux: La personnalité fragile de Michelle Martin
(Belga) Les psychiatres qui ont examiné Michelle Martin ont estimé lundi devant la cour d'assises qu'elle avait une personnalité fragile, marquée par un état dépressif chronique et une dépendance à l'image masculine. Ils ont néanmoins relevé une amélioration au fil de sa détention.

Dutroux: Michelle Martin: Studieuse, sociable, intelligente et ouverte
(Belga) Une enfant studieuse, sociable, intelligente et ouverte; une jeune fille un peu timide, au caractère trempé, travailleuse, polie, parfois mal dans sa peau; une femme soumise à son mari, victime de sa violence; c'est en ces termes que l'enquêteur qui a réalisé l'enquête de moralité a décrit Michelle Martin lundi devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: La défense de Dutroux demande la réaudition de Michaux
(Belga) La défense de Marc Dutroux a demandé lundi la réaudition du policier René Michaux par la cour d'assises. Ce dernier avait fait état dimanche, sur le plateau de "Controverse" (RTL-TVi), d'un pacte entre la hiérarchie de la gendarmerie et le monde politique pour lui faire porter toute la responsabilité de l'échec des enquêtes sur Marc Dutroux.

Dutroux: Lundi, les experts décriront la personnalité de Michelle Martin
(Belga) La cour d'assises d'Arlon abordera lundi l'examen de la personnalité de Michelle Martin et entendra le policier chargé de l'enquête de moralité, des médecins et une vingtaine de témoins de moralité.

Dutroux: SYNTHESE: Michelle Martin et Marc Dutroux, un couple "sympathique" (2)
(Belga) Les témoins de moralité qui ont défilé à la barre jeudi de la cour d'assises d'Arlon ont été presque tous unanimes pour dire que Marc Dutroux et Michelle Martin formaient un couple sympathique.

Dutroux: SYNTHESE: Deux témoins supplient Michelle Martin de dire la vérité (1)
(Belga) A la barre de la cour d'assises d'Arlon, deux témoins ont demandé jeudi à Michelle Martin de dire "toute la vérité", pour ses propres enfants mais aussi pour les familles des victimes.

Dutroux: En 1991, Marc Dutroux invoquait déjà une erreur judiciaire
(Belga) En 1991, Marc Dutroux a fait croire à son médecin de famille qu'il avait été incarcéré injustement pour des vols et non pour de graves faits de moeurs, se posant en victime d'une erreur judiciaire.

Dutroux: Marc Dutroux était un "voisin sympathique"
(Belga) Plusieurs personnes, voisins ou connaissances du couple Dutroux-Martin, ont témoigné jeudi devant la cour d'assises d'Arlon. Ils ont été "étonnés" d'apprendre les faits reprochés aux deux accusés, qui ont été décrits comme des voisins sympathiques.

Dutroux: Un cousin de Michelle Martin la conjure de dire la vérité
(Belga) Un cousin germain de Michel Martin, appelé jeudi comme témoin devant la cour d'assises, l'a conjurée de dire la vérité pour que les parents de victimes sachent ce qui s'est passé. De son côté, Michelle Martin, qui selon ce cousin se pose de plus en plus en victime, n'a pas bronché.

DUTROUX SYNTHESE: Un individu immoral, dominant et égoïste (2)
(Belga) Les enquêteurs qui ont réalisé l'enquête de moralité ont pour leur part décrit Marc Dutroux comme un individu égoïste, dominant, exigeant pour les autres, manipulateur, parfois violent, isolé dans sa propre logique, imbus de sa personne, qui se pose en victime et dénie toute autorité, mais voulant présenter une image de lui positive.

DUTROUX SYNTHESE: Un psychopathe manipulateur (1)
(Belga) Un parfait psychopathe. C'est en ces termes que les experts psychiatres et le psychologue qui ont examiné Marc Dutroux l'ont décrit mercredi devant la cour d'assises d'Arlon. "Parmi les quelque 3.300 détenus que j'ai examinés pendant ma carrière, je n'ai rencontré que 2 ou 3 psychopathes et Marc Dutroux est certainement le cas le plus pur", a commenté Walter Denys.

Dutroux: "Monsieur mon père", lance Marc Dutroux à son papa
(Belga) Victor Dutroux, le père "officiel" de Marc Dutroux a été entendu mercredi après-midi par la cour d'assises d'Arlon. Le septuagénaire, qui parle de son fils en l'appelant "Marc Dutroux", a expliqué qu'il était un "enfant difficile qui n'en faisait qu'à sa tête".

Dutroux: Violent, égoïste et manipulateur (ex-femme)
(Belga) La première femme de Marc Dutroux a décrit mercredi son ex-mari, avec qui elle a eu deux enfants, comme un homme violent, égocentrique, volage et manipulateur. Françoise D. s'est mariée avec Marc Dutroux en 1976 le jour de son 18ème anniversaire.

Dutroux: Egoïste, manipulateur, dominant et exigeant
(Belga) Marc Dutroux est un individu égoïste, dominant, exigeant pour les autres, manipulateur, parfois violent, isolé dans sa propre logique, imbu de sa personne, qui se pose en victime et dénie toute autorité. Il veut cependant présenter une image de lui positive.

Dutroux: L'Etat coresponsable des actes de Dutroux (Marchal)
(Belga) Paul Marchal a estimé mercredi, à l'issue de l'audience de la cour d'assises qui avait entendu les psychiatres ayant examiné Marc Dutroux, que l'Etat était aussi "responsable" des crimes de l'accusé car il l'a libéré conditionnellement en 1992.

Dutroux: Sabine n'obtient pas de réponse de Dutroux
(Belga) Sabine Dardenne, présente mercredi dans la salle d'audience de la cour d'assises, n'a pas obtenu de réponse de Marc Dutroux à qui elle a demandé ce qu'il pensait du témoignage des psychiatres qui avait décrit l'accusé comme psychopathe et manipulateur.

Dutroux: L'accusé est le parfait psychopathe sans morale
(Belga) Les psychiatres et le psychologue qui ont examiné Marc Dutroux l'ont décrit mercredi devant la cour d'assises comme le parfait psychopathe. Ils ont estimé que Marc Dutroux n'avait rien à faire dans un établissement de défense sociale et que la psychopathie, qui est un trait de caractère et non pas une maladie, n'était quasiment pas amendable.

Dutroux: Un juré suppléant déchargé de sa fonction
(Belga) Un juré suppléant a été déchargé de sa fonction par la cour mercredi matin car il avait laissé apparaître son opinion à l'occasion d'une question posée aux psychiatres qui ont examiné Marc Dutroux.

Dutroux: Les psys et proches de Dutroux à la barre mercredi
(Belga) La cour d'assises entamera mercredi un nouveau chapitre avec l'examen de la personnalité des différents accusés. Elle commencera par Marc Dutroux. Les policiers qui ont réalisé l'enquête de moralité et les médecins qui ont examiné l'accusé depuis son arrestation tenteront de cerner sa personnalité. Mercredi après-midi, des personnes qui l'ont côtoyé tout au long de sa vie le décriront. Ses parents sont notamment cités à la barre des témoins

DUTROUX SYNTHESE: L'Audi 80 de Nihoul au coeur du débat (2)
(Belga) La cour s'est également penchée mardi sur l'Audi 80 de Michel Nihoul qui devait être réparée en août 1996 par un garagiste de la région de Charleroi.

DUTROUX SYNTHESE: Le président Goux s'énerve (1)
(Belga) Pour la première fois depuis le début du procès, le président de la cour d'assises d'Arlon, Stéphane Goux, s'est énervé sur Marc Dutroux. Il lui a reproché son manque de collaboration dans la recherche de la vérité.

Dutroux: Le président Goux excédé par le comportement de Dutroux
(Belga) Le président de la cour d'assises, Stéphane Goux a manifesté pour la première fois mardi son énervement face à Marc Dutroux pour son manque de collaboration au cours d'un court interrogatoire suscité par la défense de Michel Nihoul.

Dutroux: L'Audi 80 de Nihoul au centre des débats
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a évoqué mardi matin le problème de l'Audi 80 de Michel Nihoul qui devait être réparée par un garagiste de la région de Charleroi en août 1996. "On est au coeur du problème", a commenté Me Beauthier, le conseil de Laetitia, qui estime que cette voiture n'est qu'un prétexte à un trafic de drogue et à l'enlèvement de Laetitia.

Dutroux: Sabine et Laetitia 48H de trop dans la cache
(Belga) Sabine et Laetitia sont restées enfermées 48H de trop dans la cache de Marc Dutroux à Marcinelle, a déclaré le procureur du Roi de Neufchateau, Michel Bourlet, mardi matin devant la cour d'assises d'Arlon, pendant le commentaire sur le témoignage d'un policier de Charleroi entendu lundi, notamment sur le travail de René Michaux.

Dutroux: Quatorze témoins dont deux assureurs
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entendra mardi des témoins qui n'ont pas pu être entendus lors de leur première convocation, mais également des nouveaux témoins cités à la demande des parties.

DUTROUX SYNTHESE: Annie Bouty au secours de Nihoul (3)
(Belga) L'ancienne compagne de Michel Nihoul, l'avocate Annie Bouty, avec qui il a vécu 8 ans, a quant à elle expliqué que l'accusé n'était pas mêlé à des faits de pédophilie

DUTROUX SYNTHESE: Bénédicte Jadot rappelle sa séquestration (2)
(Belga) Marc Dutroux avoue cette séquestration, organisée pour régler un compte avec Divers et Rochow dont il pensait qu'ils l'avaient doublé dans le vol d'un camion. Mais il minimise son rôle: "J'ai essayé de calmer le jeu. Je contrôlais Weinstein pour qu'il ne déraille pas", a-t-il dit.

DUTROUX SYNTHESE: Carine Russo ne s'est pas présentée à Arlon (1)
(Belga) Carine Russo ne s'est pas présentée lundi devant la cour d'assises d'Arlon devant laquelle une habitante d'Ougrée a reconnu Marc Dutroux comme l'auteur d'une tentative d'enlèvement de sa fille.

Dutroux: Bénédicte Jadot convaincue que Dutroux l'aurait tuée
(Belga) "Je suis convaincue que si je ne m'étais pas échappée, on serait tous les trois morts", a déclaré lundi devant la cour d'assises Bénédicte Jadot, une des trois personnes séquestrées et droguées par Marc Dutroux et Bernard Weinstein dans la nuit du 4 au 5 novembre 1995.

Dutroux: Dutroux reconnu comme l'auteur d'une tentative d'enlèvement
(Belga) Un témoin a désigné lundi devant la cour d'assises Marc Dutroux comme l'homme qui a tenté d'enlever sa fille de huit ans et une amie, à Ougrée le 24 juin 1995 vers midi, soit quelques heures avant l'enlèvement de Julie et Mélissa à Grâce-Hollogne, à quelques kilomètres d'Ougrée.

Dutroux: Les déclarations énigmatiques de Claude Thiraut
(Belga) Claude Thirault a fait des déclarations sur le sort de Julie et Mélissa à la propriétaire de la maison qu'elle lui louait à Grez-Doiceau en 1995, a expliqué lundi cette femme devant la cour d'assises. Elle a néanmoins précisé que Claude Thirault ne lui avait pas cité le nom de Marc Dutroux.

Dutroux: Adolescent, Marc Dutroux dérangeait déjà
(Belga) Marc Dutroux a toujours eu un comportement dérangeant avec les jeunes filles, a expliqué un témoin lundi matin devant la cour d'assises d'Arlon. Lorsqu'ils étaient adolescents, les deux jeunes gens se fréquentaient à la patinoire.

Dutroux: Carine Russo citée comme témoin
(Belga) La cour d'assises d'Arlon poursuivra lundi matin l'examen du volet "association de malfaiteurs". Les derniers témoins cités à la demande de Marc Dutroux seront entendus. Lundi après-midi, 9 témoins sont convoqués. Il s'agit des personnes qui ne se sont pas présentées lorsqu'elles ont été convoquées la première fois ou qui n'ont pas pu être entendues le jour prévu par faute de temps.

DUTROUX SYNTHESE: Le volet An et Eefje évoqué avec le Brazil (3)
(Belga) Le volet An et Eefje a également été évoqué. Un policier a expliqué que l'enquête n'a pas permis d'établir de lien direct entre le patron d'un hôtel louche de Brazil de Blankenberge et Marc Dutroux

DUTROUX SYNTHESE: Un témoin dit avoir vu Rochow (2)
(Belga) Un témoin, cité par la défense de Marc Dutroux, a confirmé jeudi "à 85 pc" que la photo de Pierre Rochow qui lui était présentée correspondait bien à l'homme qu'il a vu sur le lieu et à l'heure présumée de l'enlèvement de Julie et Mélissa.

DUTROUX SYNTHESE: Martin nie avoir vu Mélissa et s'oppose à Dutroux
(Belga) Une voisine de Marc Dutroux a dit avoir vu Mélissa à la mi-août 1995 devant la maison de Marc Dutroux à Marcinelle. La fillette aurait été rappelée par Michelle Martin. Celle-ci, qui le nie, s'est opposée jeudi à plusieurs reprises à Marc Dutroux devant la cour d'assises, qui a entendu de nombreux voisins de Marc Dutroux.

Dutroux: Un témoin a vu Mélissa à Marcinelle en août 95
(Belga) "Je crois que Mélissa se trouve chez Marc Dutroux. Je n'en suis pas certaine, mais je crois bien que c'est elle". A la mi-août 1995, la gendarmerie de Grâce-Hollogne, qui enquêtait sur la disparition de Julie et de Mélissa, a reçu cet appel d'une des voisines de Marc Dutroux, à Marcinelle.

Dutroux: Face à face Dutroux-Martin qui campent sur leurs positions
(Belga) Marc Dutroux et Michel Martin ont campé sur leurs positions respectives jeudi au cours d'un mini-interrogatoire sur les enlèvements et séquestration des six victimes. Marc Dutroux a répété qu'il avait découvert Julie et Mélissa "par hasard" chez lui en juillet et qu'il a enlevé les quatre autres jeunes filles pour Michel Nihoul.

Dutroux: L'accusé suspecté par la gendarmerie fin 95
(Belga) La gendarmerie de Grâce-Hollogne suspectait déjà Marc Dutroux d'avoir enlevé Julie et Mélissa à la fin de l'année 1995, a confirmé un témoin jeudi matin devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Enquête incomplète sur les liens entre Dutroux et le Brazil
(Belga) L'enquête sur l'hôtel Brazil à Blankenberge, ouvert peu avant l'enlèvement d'An et Eefje, n'a pas permis d'établir un quelconque lien entre son propriétaire et Marc Dutroux, a dit le policier en charge de l'enquête. Mais il a nuancé fortement sa conclusion, précisant que des devoirs d'enquête n'avaient pas pu être réalisés.

DUTROUX TOMORROW: 28 témoins cités par Marc Dutroux
(Belga) La cour d'assises d'Arlon devrait entendre jeudi 28 témoins cités par Marc Dutroux dans le cadre de l'examen du volet association de malfaiteurs. Il n'y a pas de lien véritable entre tous ces témoignages qui devraient notamment évoquer les relations entre Dutroux et Thirault, Lelièvre et Thirault ou Lelièvre et Diakostavrianos.

Dutroux: Pas de faits de moeurs pour Nihoul
(Belga) La personnalité de Michel Nihoul a de nouveau été évoquée mercredi après-midi devant la cour d'assises d'Arlon par plusieurs témoins cités à la demande des conseils de Laetitia Delhez, Mes Beauthier et Fermon.

Dutroux: Tout ce qui ne mène pas à Dutroux a été écarté (Magnée)
(Belga) Les éléments qui ne mènent pas vers Marc Dutroux sont simplement qualifiées de "pistes périphériques", a commenté mercredi à deux reprises Me Xavier Magnée après que deux policiers aient expliqué leurs enquêtes dans laquelle apparait notamment en filigrane Michel Nihoul.

Dutroux: Me Magnée revient après une discussion franche avec Dutroux
(Belga) Me Xavier Magnée a repris sa place sur le banc de la défense mercredi à 14H15 à la reprise de l'audience. "Je reviens", a-t-il dit quelques minutes avant l'audience.

Dutroux: Des rencontres Dutroux-Nihoul contestées
(Belga) Différents témoins ont fait état mercredi matin devant la cour d'assises de rencontres entre Marc Dutroux et Michel Nihoul qui ne sont pas reconnues par les deux hommes.

Dutroux: Me Magnée continuera de défendre Marc Dutroux
(Belga) Me Xavier Magnée, qui était en désaccord avec son client Marc Dutroux et avait quitté l'audience en fin de matinée, a indiqué mercredi vers 13H45 qu'il continuerait à défendre Marc Dutroux.

Dutroux: Me Magnée rencontre Dutroux
(Belga) Me Xavier Magnée, qui est en désaccord avec son client, rencontre Marc Dutroux avant la réouverture de l'audience mercredi à 14H15. Il est rentré au palais à 13H20 et n'a pas voulu faire de commentaires.

Dutroux: Rumeurs sur le départ de Me Magnée
(Belga) Des rumeurs circulent à Arlon quant à un possible retrait de Me Xavier Magnée de la défense de Marc Dutroux.

Dutroux: La cour se penche sur l'association de malfaiteurs
(Belga) Le président de la cour d'assises d'Arlon, Stéphane Goux, devrait ouvrir l'audience mercredi matin en donnant la parole aux différentes parties pour commenter la visite de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle.

Dutroux: La cache est minuscule
(Belga) "Petit", "minuscule", "incroyable". Toutes les personnes qui ont visité la cache de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle ont été marquées par l'étroitesse du réduit dans lequel ont séjourné les victimes.

Dutroux: Cache: Réactions à l'issue de la visite
(Belga) Des avocats des parties civiles et de Marc Dutroux ont brièvement commenté mardi soir la visite de la maison de Marc Dutroux après leur retour à Arlon.

Dutroux: Visite à Marcinelle: Bilan positif de la police de Charleroi
(Belga) Dans le bilan dressé en fin de journée par la police locale de Charleroi à propos de la descente de la cour d'assises d'Arlon à Marcinelle, les autorités ont tenu à souligner, mardi soir, l'efficacité du dispositif mis en place.

DUTROUX: Seuls 2 accusés sur 4 ont visité la maison de Dutroux
(Belga) La visite de la maison de Marc Dutroux, 128 route de Philippeville, à Marcinelle, s'est déroulée sans incident majeur, mardi. Pendant 3 heures, l'ensemble de la cour s'est déplacé à quelque 180 km d'Arlon "pour visualiser" la maison dans laquelle ont été détenues les victimes de Marc Dutroux.

Dutroux: Fin de la visualisation de la cache vers 15H45
(Belga) Les dernières personnes ont visualisé la cache et certaines pièces de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle, mardi vers 15H45.

Dutroux: La mère de Laetitia Delhez victime d'un malaise
(Belga) Patricia Martin, la mère de Laetitia Delhez, a été victime, mardi après-midi, d'un malaise alors qu'elle venait d'effectuer la visite de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle.

Dutroux: La cour et le ministère public ont visité la maison de Dutroux
(Belga) La cour, suivie du ministère public, ont déjà procédé à la visualisation de la cache et de certaines pièces de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle.

Dutroux: Les accusés, excepté Nihoul, sont arrivés à Marcinelle
(Belga) Marc Dutroux, Michel Lelièvre et Michelle Martin sont arrivés en voiture blindée individuelle, mardi vers 11H25, devant la maison de Marc Dutroux, route de Philippeville à Marcinelle, où doit se dérouler une visualisation des lieux.

Dutroux: La cour visitera la cache et les étages
(Belga) Le président de la cour d'assises d'Arlon a suspendu l'audience mardi à 09h10 pour le départ vers Marcinelle où la cour visualisera la maison de Marc Dutroux où ont été séquestrées les victimes. Vu que les conditions de sécurité le permettent, la cour d'assises visualisera la cache installée dans la cave avant de se rendre aux autres étages.

Dutroux: La cour à Marcinelle pour visualiser les lieux
(Belga) L'ensemble de la cour d'assises quittera mardi, après une ouverture symbolique de séance, la cour d'assises d'Arlon pour aller à Marcinelle, dans la maison de Marc Dutroux, pour "visualiser" les lieux où ont été séquestrées ses victimes. La cour verra la cache que Marc Dutroux a aménagée dans la cave de sa maison, avenue de Philippeville, 128. La visite ne devrait pas se limiter à la cache.

Dutroux: "Le tour a 180°" de Michel Nihoul
(Belga) Le procureur du roi de Neufchâteau a mis en avant lundi après-midi, en commentaires, "le tour à 180 degrés" de Michel Nihoul, soulignant qu'il n'avait reconnu le trafic d'ecstasy qu'en 2002.

Dutroux: Thirault a fait des déductions de suppositions
(Belga) Selon Hervé Marcelle, l'enquêteur qui s'est particulièrement penché sur les révélations de Claude Thirault à la gendarmerie de Charleroi dès 1993, l'informateur ne disposait d'aucune information pertinente et réelle et basait ses déclarations sur ses propres conclusions.

Dutroux: Juré suppléant partial déchargé de sa mission
(Belga) Un juré suppléant a été déchargé de sa fonction par la cour lundi après-midi car il a laissé apparaître son opinion. Il a été prié par le président Goux de "disposer".

Dutroux: XTC: Nihoul dit avoir agi pour la BSR qui ne confirme pas
(Belga) Michel Nihoul a prétendu lundi après-midi qu'il avait eu l'autorisation implicite de la police de garder des Ecstasy qu'il avait reçus d'un trafiquant qu'il a dénoncé. Aucun policier entendu par la cour d'assises n'a pu le confirmer. Un officier de la BSR a qualifié de "loufoque et grotesque" qu'une telle quantité d'ecstasy ait pu être donnée Nihoul.

Dutroux: 110 personnes visiteront la cache de Marcinelle mardi
(Belga) Environ 110 personnes, dont trois des quatre accusés et plusieurs parties civiles, participeront mardi à la visite de la cache de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle. Sabine Dardenne, qui avait tout d'abord annoncé qu'elle n'assisterait pas à la visualisation de la cache, a finalement fait savoir via son conseil, Me Rivière, qu'elle serait présente.

Dutroux: La BSR de Dinant confirme que Nihoul était informateur
(Belga) Claude Rasador, chef de la BSR de Dinant, a déclaré lundi devant la cour d'assises que Michel Nihoul avait bien servi d'informateur à la BSR de Dinant et que des informations qu'il avait fournies avaient conduit à des arrestations.

Dutroux: Le témoignage de Drisket porte à controverse
(Belga) La défense de Michel Nihoul a conclu lundi du témoignage du chef d'enquête Raymond Drisket que le jury devait acquitter son client de l'enlèvement de Laetitia Delhez car il y avait un doute. Me Xavier Magnée, avocat de Marc Dutroux estime que ce témoignage montre que le juge d'instruction Jacques Langlois n'a voulu envisager que la piste du prédateur isolé.

Dutroux: Nihoul et Dinant: les confidences à Thirault
(Belga) La cour d'assises d'Arlon doit entendre lundi matin des anciens membres de la BSR de Dinant qui évoqueront le rôle de Michel Nihoul en tant qu'indicateur de police. Lundi après-midi, la cour se penchera sur les déclarations de Claude Thirault, qui avait informé la police de la préparation de caches par Marc Dutroux et d'une proposition d'enlever des mineures.

Dutroux: La cour visitera la cache mardi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon, qui ne siégera pas vendredi, poursuivra lundi, et durant toute la semaine, l'examen du volet consacré à l'association de malfaiteurs reprochée aux quatre accusés à des degrés divers.

Dutroux: La gendarmerie n'a pas donné de drogue à Nihoul
(Belga) Pour le ministère public, la thèse selon laquelle Michel Nihoul aurait reçu de la drogue de la part de la gendarmerie ne tient pas. Et Michel Bourlet de se baser sur le témoignage de Casper Flier, un ami de Michel Lelièvre et connaissance de Michel Nihoul, condamné notamment pour trafic de drogue, pour étayer sa déclaration.

Dutroux: Le double jeu de Michel Nihoul
(Belga) Pendant plusieurs heures jeudi après-midi, le chef d'enquête du volet "Nihoul", Raymond Drisket, a tracé la personnalité de Michel Nihoul au travers des "affaires" dans lesquelles il a trempé. Il a conclu que l'accusé faisait bien partie d'une association de malfaiteurs, avec les trois autres accusés.

Dutroux: Nihoul n'avait presque plus de rentrées financières
(Belga) Michel Nihoul connaissait depuis 1994 une période de "vaches maigres" avec une activité bancaire très réduite qui succédait à quatre années de "vaches grasses", a indiqué Pascal Remy, l'enquêteur financier qui a examiné les comptes de Michel Nihoul et de ses proches.

Dutroux: Les alibis de Nihoul ont fluctué lors des interrogatoires
(Belga) Rien ne permet d'affirmer que Michel Nihoul n'a pas été à Bertrix le 8 août 1996" a conclu jeudi matin le chef d'enquête Nihoul Raymond Drisket après avoir confronté les témoignages faisant état de la présence de Michel Nihoul à Bertrix avec les alibis de ce dernier.

Dutroux: Clôture du volet Nihoul jeudi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon poursuivra jeudi l'examen des faits reprochés à Michel Nihoul. Après une synthèse de quatre policiers sur le "volet Nihoul", le trafic de drogue pour lequel il est poursuivi sera évoqué dans l'après-midi.

DUTROUX SYNTHESE: Le conseil de Nihoul démonte les témoignages (2)
(Belga) Michel Nihoul a nié cette nouvelle version de Marc Dutroux, son avocat précisant qu'il s'agissait là de l'"apologie du mensonge et de la manipulation".

DUTROUX SYNTHESE: La téléphonie de Nihoul opposée aux témoignages
(Belga) "Aucun doute n'est possible après avoir entendu l'ensemble des témoignages. Même si l'un ou l'autre témoignage ne m'a pas paru convaincant, ce qui me reste à la fin ne me permet aucun doute sur le fait que Michel Nihoul a participé aux repérages à Bertrix", a conclu Me Jan Fermon, le conseil de Laetitia Delhez, mercredi à l'issue de la journée consacrée à la participation de Michel Nihoul dans l'enlèvement de la jeune Bertrigeoise, le 9 août 1996.

Dutroux: Il implique Michelle Martin dans l'enlèvement de Melle Delhez
(Belga) A Bertrix, le 8 août 1996, nous étions Michelle Martin, Michel Nihoul, Michel Lelièvre, le petit Andy et moi", a déclaré Marc Dutroux mercredi après-midi devant la cour d'assises, répondant ainsi à une question de son conseil, Me Van Praet, qui le sommait de dire la vérité.

Dutroux: Ce n'est pas Laeitita qui aurait dû être enlevée
(Belga) Ce n'était pas Laetitia Delhez qui aurait dû être enlevée le 9 août 1996 à Bertrix mais une autre jeune fille, a expliqué Marc Dutroux mercredi après-midi à l'audience de la cour d'assises. L'identité de cette jeune fille n'a cependant pas été révélée.

Dutroux: Un fragile alibi pour Michel Nihoul
(Belga) La cour a ouvert mercredi le volet consacré à Michel Nihoul. Les témoins entendus mercredi matin ont expliqué qu'ils avaient rencontré l'accusé le 9 août 1996 dans la région bruxelloise. Lors d'une réunion pour la reprise d'une brasserie tout d'abord, au coin d'une rue ensuite, et à un barbecue en soirée enfin.

Dutroux: Nihoul au coeur des débats mercredi
(Belga) Mercredi, la cour d'assises d'Arlon débutera l'examen des faits reprochés à Michel Nihoul et plus spécifiquement ceux liés à l'enlèvement de Laetitia. Michel Nihoul est accusé d'avoir participé à l'enlèvement de Laetitia Delhez, le 9 août 1996, et d'avoir ordonné sa séquestration, de trafic de drogue, ainsi que de faire partie d'une association de malfaiteurs.

DUTROUX SYNTHESE: L'enquêteur Demoulin à la barre (3)
(Belga) Le témoignage de Laetitia a suivi un long exposé du chef d'enquête Michel Demoulin. Sur base des déclarations des accusés, recoupées par des témoignages qui ont vu Marc Dutroux et Michel Lelièvre, il a conclu qu'ils sont seuls à avoir enlevé Laetitia le 9 août après avoir été deux jours plus tôt en repérage à Bertrix.

DUTROUX SYNTHESE: Laetitia n'a vu que Dutroux durant sa détention (2)
(Belga) Si Marc Dutroux parlait beaucoup du "méchant chef" et de ses copains, Laetitia n'a jamais vu que Dutroux et Lelièvre. Elle a par contre entendu parler d'un "Michel" et d'un "Jean-Michel" lors de conversations téléphoniques entre Marc Dutroux et une autre personne.

DUTROUX SYNTHESE: Sabine et Laetitia refusent les excuses de Dutroux (1)
(Belga) Tant Laetitia que Sabine ont refusé lors de l'audience de mardi d'accepter les excuses de Michelle Martin et de Marc Dutroux. "Je ne veux pas écouter vos regrets. Le mal est fait; il est trop tard, OK?", a clamé Laetitia à Michelle Martin. A Dutroux qui présentait "ses excuses les plus plates", Sabine a demandé de se taire. "Ses excuses, pour être vulgaire, il peut crever avec", a-t-elle déclaré.

Dutroux: Trois témoins avaient vu la camionnette de Dutroux
(Belga) Trois personnes, dont le témoignage avait permis de remonter vers Marc Dutroux après l'enlèvement de Laetitia Delhez à Bertrix, le 9 août 1996, ont expliqué mardi après-midi devant la cour d'assises ce qu'ils ont vu.

Dutroux: J-D Lejeune critique le président Goux
(Belga) Jean-Denis Lejeune a critiqué mardi après-midi en audience le président de la cour d'assises, Stéphane Goux, lui reprochant de ne pas suffisamment bousculer Marc Dutroux pour connaître le sort de Julie et Mélissa.

Dutroux: "Ses excuses, il peut crever avec" (Sabine Dardenne)
(Belga) A l'issue du témoignage de Laetitia devant la cour d'assises, Marc Dutroux a tenu à présenter "ses excuses les plus plates" aux victimes. "Je me rends compte du mal que j'ai causé", a-t-il expliqué.

Dutroux: Laetitia Delhez interroge directement Marc Dutroux
(Belga) Laetitia Delhez, très déterminée devant la cour d'assises, a interrogé directement Marc Dutroux au cours de son témoignage, affichant clairement son mépris envers l'homme qui l'a enlevée, séquestrée et violée.

Dutroux: Michel Bourlet charge Michel Nihoul
(Belga) Le procureur du roi Michel Bourlet a déclaré mardi que Michelle Martin avait déclaré en septembre 1996 aux enquêteurs que Michel Nihoul s'était rendu à de nombreuses reprises à Marcinelle et qu'elle pensait qu'il était impliqué dans les enlèvements d'enfants.

Dutroux: Pinon porte plainte contre Mes Fermon et Baudewyn
(Belga) Me Fernand Schmitz, le conseil de Gérard Pinon, a déposé plainte mardi après-midi au parquet d'Arlon pour calomnie et diffamation contre Mes Jan Fermon, le conseil de Laetitia, et Ronny Baudewyn, l'avocat de Marc Dutroux, a-t-il confirmé mardi à l'agence BELGA.

Dutroux: Laetitia Delhez pas visée explicitement par le pédophile
(Belga) Le chef d'enquête Michel Demoulin a expliqué mardi matin devant la cour d'assises que Laetitia Delhez, enlevée le 9 août 1996 à Bertrix, n'avait pas été visée explicitement par Marc Dutroux et Michel Lelièvre, qui étaient déjà venus en repérage sur les lieux deux jours plus tôt.

Dutroux: Grands-parents de Julie Lejeune viennent soutenir Sabine et Laetitia
(Belga) Les grands-parents paternels de Julie Lejeune sont venus pour la première fois mardi matin assister au débat de la cour d'assises. "Nous sommes venus pour soutenir Sabine et Laetitia", a souligné, en-dehors du palais de justice, la maman de Jean-Denis Lejeune à l'occasion d'une interruption d'audience.

Dutroux: Echange de propos entre Sabine Dardenne et Dutroux
(Belga) L'audience de ce mardi devant la cour d'assises d'Arlon s'est ouverte sur une question que Sabine Dardenne, qui s'est constituée partie civile et qui assiste donc à l'audience pour la première fois, a posée à Marc Dutroux.

Dutroux: Laetitia Delhez confrontée à Dutroux
(Belga) Laetitia Delhez, la jeune Bertrigeoise qui avait été retrouvée vivante, avec Sabine Dardenne, dans la cache de Marcinelle le 15 août 1996, six jours après avoir été enlevée, sera entendue mardi après-midi par la cour d'assises d'Arlon. Son témoignage succédera à celui des chefs d'enquête.

DUTROUX SYNTHESE: Le volet des jeunes Slovaques violées (4)
(Belga) La cour a consacré l'audience de l'après-midi au volet consacré au viol par Marc Dutroux de trois jeunes Slovaques. Celles-ci ne se sont pas présentées devant la cour.

DUTROUX SYNTHESE: Sabine demande pourquoi Dutroux ne l'a pas liquidée (3)
(Belga) Durant son enlèvement et sa séquestration, Sabine n'a vu que Michel Lelièvre et Marc Dutroux. Elle ne soupçonnait pas que Dutroux était marié et avait des enfants. "C'était moi sa femme", a-t-elle remarqué.

DUTROUX SYNTHESE: Sabine séquestrée à cause du "mauvais chef" (2)
(Belga) La jeune fille a expliqué comment elle avait été conditionnée puis enfermée dans la cache. Marc Dutroux lui avait fait croire qu'il la protégeait d'un "méchant chef" qui voulait se venger de son papa, gendarme.

DUTROUX SYNTHESE: Sabine a témoigné avec humilité et dignité (1)
(Belga) "Aucun réquisitoire ne pourrait remplacer ce témoignage. C'est de l'humilité et du respect", a commenté l'avocat général Jean-Baptiste Andries lundi à l'issue du témoignage de Sabine Dardenne. Une émotion à ce point perceptible que Paul Marchal et Mme Martin, la maman de Laetitia, ont dû quitter la salle d'audience et recevoir des soins à l'hôpital.

Dutroux: Sabine Dardenne contente d'avoir pu témoigner
(Belga) "La première chose que j'ai faite en entrant dans la salle, c'est regarder Marc Dutroux. Je me suis dit regarde le directement, comme ça après je pourrai le regarder en face comme n'importe qui dans la salle", a expliqué Sabine Dardenne lundi en fin d'après-midi lors d'une rencontre avec la presse dans un hôtel à Habay.

Dutroux: Il répète qu'il a enlevé Sabine pour Michel Nihoul
(Belga) Marc Dutroux a répété, sans sembler convaincre, lundi après-midi devant la cour d'assises qu'il avait enlevé Sabine Dardenne pour le compte de Michel Nihoul. "C'était pour Michel Nihoul", a répondu Marc Dutroux au président qui lui demandait pourquoi il avait enlevé la jeune Tournaisienne.

Dutroux: Paul Marchal reste à l'hôpital toute l'après-midi
(Belga) Paul Marchal, le papa d'An, restera toute l'après-midi à l'hôpital afin de passer des examens.

Dutroux: Sabine Dardenne a regardé Dutroux en face (Me Rivière)
(Belga) Me Jean-Philippe Rivière, avocat de Sabine Dardenne, a indiqué à l'issue de l'audience que sa cliente était soulagée. "Elle a eu ce qu'elle attendait depuis des années: pouvoir le voir en face, même si elle n'a pas eu de réponse à ses questions", a dit l'avocat.

Dutroux: Mère de Laetitia et Paul Marchal hospitalisés
(Belga) Patricia Martin et Paul Marchal, émus par le témoignage de Sabine Dardenne, ont été hospitalisés lundi matin.

Dutroux: "Marc Dutroux dans la solitude de son personnage" (Me Magnée)
(Belga) Marc Dutroux, qui dispose dans le box des accusés d'un téléphone pour joindre ses avocats, n'a pas communiqué avec ceux-ci pendant le témoignage de Sabine Dardenne, a indiqué un de ses avocats, Me Xavier Magnée, à l'issue de l'audience de lundi matin.

Dutroux: Sabine Dardenne lui demande pourquoi il ne l'a pas tuée
(Belga) Sabine Dardenne a tenu à demander personnellement à Marc Dutroux à l'issue de son témoignage lundi matin pourquoi Marc Dutroux ne l'avait pas tuée. Elle n'a pas été convaincue par sa réponse. Sabine Dardenne n'a pas voulu accepter les regrets de Michelle Martin qui lui demandait pardon.

Dutroux: "Chapeau, vous avez été brillante", dit le président
(Belga) "Chapeau, vous avez été brillante!", a félicité le président Stéphane Goux à l'issue du témoignage de Sabine Dardenne devant la cour d'assises et avant les questions des différentes parties.

Dutroux: Début du témoignage de Sabine Dardenne
(Belga) Sabine Dardenne a débuté son témoignage devant la cour d'assises d'Arlon lundi matin vers 09h10. La voix claire mais tremblante, la jeune Tournaisienne, âgée de 20 ans et demi, a expliqué à la cour comment elle avait été enlevée, le 28 mai 1996, à Kain alors qu'elle se rendait à l'école à vélo.

Dutroux: Sabine Dardenne sera confrontée lundi à son bourreau
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entendra lundi à la barre des témoins Sabine Dardenne, une des deux victimes libérées de la cache de Marcinelle le 15 août 1996. Sabine Dardenne a toujours dit qu'elle voulait être confrontée à son bourreau au cours de ce procès.

DUTROUX SYNTHESE: Le volet Bernard Weinstein est clos (2)
(Belga) Avant d'ouvrir le volet consacré à l'enlèvement et la séquestration de Sabine Dardenne, la cour a terminé jeudi matin le volet de la séquestration et de l'assassinat de Bernard Weinstein.

DUTROUX SYNTHESE: L'enlèvement et la séquestration de Sabine (1)
(Belga) La cour a débuté jeudi après-midi l'examen du volet relatif à l'enlèvement et à la séquestration de Sabine Dardenne. Les enquêteurs ont d'abord rappelé comment la fillette, alors âgée de 12 ans et demi, avait été enlevée par Marc Dutroux et Michel Lelièvre, le 28 mai 1996, à Kain.
Les enquêteurs Lucien Masson et Michel Demoulin ont expliqué que les deux hommes avaient repéré le passage de la fillette une semaine avant les faits mais que, pour Marc Dutroux, "n'importe qu'elle fille aurait fait l'affaire du moment qu'elle tourne à gauche". Si Marc Dutroux a enlevé Sabine, c'est parce qu'il ne supportait pas le décès de Julie et de Mélissa, ont-ils encore déclaré. Le témoignage a ensuite été marqué par un grand moment d'émotion quand les enquêteurs ont donné lecture des lettres que Sabine écrivait à ses parents, mais qui n'étaient jamais envoyées. Avec ses mots d'enfants elle explique le calvaire auquel elle est confrontée au quotidien, parle de la maison dégueulasse, de la nourriture qui ne l'est pas moins et des sévices auxquels elle doit se soumettre. Ces lettres démontrent le conditionnement auquel était soumis la fillette. Elle y parle notamment du "méchant chef" qui veut la tuer mais dont la protège Marc Dutroux.
© 2004 BELGA.




(Belga) Les lettres écrites par Sabine Dardenne à sa famille pendant sa séquestration, mais jamais postées par Marc Dutroux, ont été lues jeudi après-midi devant la cour d'assises d'Arlon.
"Je crois que je ne vous reverrai jamais", répète à plusieurs reprises Sabine dans ces lettres empreintes de culpabilité. Elle y décrit en détail le calvaire que lui a fait subir Marc Dutroux. Quatre lettres écrite par Sabine, séquestrée durant 80 jours, ont été retrouvées dans la maison de Marcinelle. Elles démontrent la manipulation exercée par Marc Dutroux, qui lui avait fait croire que sa famille ne voulait pas payer de rançon. Jeudi, les lettres ont été lues par le chef d'enquête Lucien Masson, à la demande de la défense de Sabine Dardenne. Avec ses mots de fillette de 12 ans, elle y parle des conditions atroces dans lesquelles elle a dû vivre, de la nourriture infecte que Dutroux lui donne. Un Marc Dutroux qui se pose en protecteur d'un "méchant chef" et lui fait subir les pires sévices dans ce qu'elle appelle la "chambre calvaire". Pour Me Rivière, l'avocat de Sabine, la cour a entamé un tournant du procès avec les témoignages de victimes vivantes de Marc Dutroux. (WAC)
© 2004 BELGA.

Dutroux: L'article de "The Sprout" absurde pour l'entourage de Danneels
(Belga) Les déclarations du mensuel britannique "The Sprout", édité à Bruxelles, au sujet du cardinal Danneels sont tout simplement absurdes, a indiqué jeudi Toon Osaer, le porte-parole du cardinal.
Le mensuel écrivait notamment que le cardinal avait été en possession d'une cassette vidéo montrant des sévices infligés à Julie et Mélissa. Selon la publication britannique, le cardinal aurait transmis cette bande au Vatican. "Nous sommes formels: ce n'est absolument pas le cas. Cette information ne s'appuie sur rien", a ajouté M. Osaer. "Des gens sains d'esprit et capables de jugement comprennent immédiatemment que ces histoires ne collent pas", a déclaré le porte-parole du cardinal. Une plainte de la part de l'homme d'église n'est actuellement pas à l'ordre du jour. "Le cardinal est pour l'instant à l'étranger. Nous envisagerons plus tard d'éventuelles poursuites judiciaires", a précisé son porte-parole. Mercredi, les parents Lejeune et Russo ont obtenu en référé l'interdiction de la publication sous peine d'astreinte. "The Sprout" était en effet illustré de photographies de l'autopsie des victimes de Marc Dutroux et consorts. (WAC)
© 2004 BELGA.



Dutroux: Michel Nihoul de retour lundi dans le box des accusés
(Belga) Hospitalisé depuis plus d'une semaine, Michel Nihoul assistera à nouveau dès lundi aux débats de la cour d'assises d'Arlon.
Michel Nihoul sera présent pour la prochaine audience de la cour, a confirmé son avocat, Me Xavier Attout, jeudi en fin d'audience. L'accusé, qui comparaît libre, quittera l'hôpital Saint-Joseph ce vendredi. Michel Nihoul a été hospitalisé le mercredi 7 avril après un malaise cardiaque. Il souffre aussi de problèmes aux reins. Il a subi de nombreux examens mais qui n'ont révélé aucun problème particulier qui nécessiterait un traitement en milieu hospitalier. Durant son absence, Michel Nihoul a été représenté par ses avocats. Un témoignage, celui de son ex-compagne Annie Bouty, a dû être postposé. Jeudi après-midi, son avocat a assuré qu'il sera présent lundi dans le box des accusés. (WAC)
© 2004 BELGA.







Dutroux: Weinstein était sale, taiseux et timide
(Belga) Bernard Weinstein était un homme taiseux, sombre, serviable et qui n'aimait pas les femmes, ont expliqué jeudi matin les témoins entendus par la Cour d'assises d'Arlon, qui ont également décrit le Français comme effacé et timide.
Surnommé "le rat", Bernard Weinstein était sale et ne se lavait jamais. C'était un ami de Gérard Pinon, a expliqué l'ex-épouse de Pinon. Mais celui qui a été inculpé de l'assassinat de Weinstein a été blanchi par la chambre des mises en accusation. Mardi matin, le nom de Marc Dutroux a été cité à deux reprises par les témoins qui ont dénoncé des tentatives d'enlèvement. La maman de Virginie Pinon a expliqué que sa fille avait failli être enlevée par Dutroux, tandis qu'un témoin, une amie des filles de Gérard Pinon, s'est effondrée en larmes à l'audience en expliquant que Dutroux avait essayé de l'enlever. Marc Dutroux a nié ces tentatives d'enlèvement, dénonçant "les influences que peuvent subir de jeunes esprits dans un climat comme celui-ci". Jeudi à 14H, la cour entendra un ami de Gérard Pinon, actuellement détenu pour faits de moeurs. Elle ouvrira ensuite le volet consacré à l'enlèvement et à la séquestration de Sabine Dardenne. (WAC)
© 2004 BELGA.



Dutroux: visite de la cache le 27 avril
(Belga) Les parties représentées au procès d'Arlon participeront, le mardi 27 avril prochain, à la visite de la cache aménagée par Marc Dutroux dans la cave de la maison de Marcinelle.
Les avocats de Marc Dutroux, Michelle Martin et Michel Lelièvre se rendront à Marcinelle. Michel Nihoul, toujours absent jeudi pour raison de santé, ne s'y rendra pas, mais sera représenté par son avocat. Laetitia Delhez visitera également la cache, de même que Jean-Denis et Louisa Lejeune. Les parents d'An Marchal, sa soeur Karen et leur avocat ont signalé leur intention de visiter la cache de Marcinelle. Les trois avocats de la famille Lambrecks, Mr Lambrecks et une ou deux autres personnes iront également. De son côté, Sabine Dardenne, qui avait été séquestrée 80 jours dans la cache, ne compte pas s'y rendre mais sera représentée par son avocat. Cette visite à Marcinelle a pour but de visualiser les lieux. Les différentes parties viendront à Arlon le mardi 27 avril, à 09h00, où l'audience sera immédiatement suspendue. La cour, les jurés, le ministère public, les avocats de la défense et les parties civiles prendront alors un bus pour se rendre à Marcinelle. (WAC)
© 2004 BELGA.

DUTROUX SYNTHESE: Les déclarations de Pinon pas convaincantes (3)
(Belga) Gérard Pinon a expliqué qu'il pensait que Bernard Weinstein était retourné en France auprès de sa famille après qu'il ait quitté sa maison à la mi-novembre. Il a contesté avoir proposé à Weinstein de se cacher dans la maison qu'il possédait en Hongrie, ce qu'a cependant confirmé un voisin témoin de la conversation.
Annie Bouty, ex-femme de Michel Nihoul, qui aurait été approchée par Dutroux et Weinstein afin d'obtenir un passeport pour le second, n'a pas été entendue. Elle sera reconvoquée quand Michel Nihoul, qui a de nouveau subi mercredi des examens médicaux, reviendra dans le box des accusés. Les explications de Gérard Pinon n'ont pas convaincu les parties civiles qui voient en lui un maillon de la criminalité multiforme de Charleroi. Une jeune fille a expliqué que Pinon avait proposé à son beau-père de la "vendre", ainsi que ses soeurs, car cela pouvait rapporter beaucoup l'argent. "J'avais 13 ou 14 ans à l'époque", a-t-elle expliqué, alors que les parties civiles dénonçaient "le quart monde financier mais aussi moral et affectif" du dossier. (DEF)
© 2004 BELGA.






DUTROUX SYNTHESE: Des déclarations aberrantes (2)
(Belga) L'ex-épouse de Marc Dutroux a qualifié d'"aberrantes" ces dernières déclarations. Elle a rappelé que le 25 novembre 1995, Marc Dutroux lui avait rendu visite à l'hôpital où elle venait d'accoucher et lui avait dit qu'il avait dû "supprimer" Weinstein.
"Si quelqu'un doute des aveux de Marc Dutroux, il y a une cassette de reconstitution" où il le reconnait", a fait remarquer le procureur du roi, Michel Bourlet. Entendu comme témoin, Gérard Pinon a qualifié Marc Dutroux de "menteur" pour avoir dit qu'il l'avait aidé à ensevelir Bernard Weinstein. Il a reconnu l'avoir hébergé quelques jours car il le savait recherché par la police dans le cadre d'une "bagarre". Il a dit qu'il ne savait pas que Weinstein et Dutroux avaient séquestré, dans la nuit du 4 au 5 novembre 1995, trois jeunes qu'ils soupçonnaient de les avoir doublés dans le vol d'un camion. Ils avaient en réalité été dénoncés par Gérard Pinon à l'inspecteur Zicot qui avait récupéré le camion recherché par Dutroux et Weinstein.
© 2004 BELGA.







DUTROUX SYNTHESE: Dutroux nie avoir tué Weinstein (1)
(Belga) Marc Dutroux a nié mercredi devant la cour d'assises d'Arlon avoir tué Bernard Weinstein, revenant une nouvelle fois sur les aveux qu'il avait faits en cours d'instruction. "Je ne l'ai pas tué. C'était le seul ami que j'avais", a répété Marc Dutroux.
Gérard Pinon, qui a été inculpé pour cet assassinat avant d'être blanchi par la chambre des mises en accusation de Liège, a dit à la cour qu'il n'a appris la mort de ce "bon copain" qu'il croyait en France, qu'après son exhumation. Le cadavre de Bernard Weinstein a été déterré le 17 août 1996 du jardin de Sars-la-Buissière, à quelques mètres des corps de Julie et Mélissa. Marc Dutroux est le seul accusé pour cet assassinat. Les expertises ont confirmé qu'il avait été enterré vivant. Pour ces experts, il n'est pas impossible que Bernard Weinstein, dont l'état de putréfaction était plus avancé que celui de Julie et de Mélissa, soit mort au début du mois de décembre 1995. Marc Dutroux, qui situe la mort de Bernard Weinstein en mars ou avril 1996, a désigné Michelle Martin et Gérard Pinon comme auteurs de l'assassinat. Ces explications n'ont satisfait ni Michelle Martin, ni le ministère public, ni les parties civiles. (DEF)
© 2004 BELGA.

Dutroux: La cour visionne une cassette du show Rostelli
(Belga) Le président de la cour d'assises, Stéphane Goux, a accédé à la demande introduite le 5 avril par la famille Marchal et a ordonné la vision d'un passage du show de Rasti Rostelli, auquel ont participé An et Eefje le 22 août 1995.
Cette vision a eu lieu mercredi en fin d'audience La cassette montre An poussant un cri aigu puis prendre rapidement la fuite vers les coulisses du casino. La jeune fille est rattrapée par l'assistante de l'illusioniste mais se débat, bousculant l'assistante. An ne revient finalement sur la scène que quelques secondes plus tard, les bras ballants et la tête basse. Les images n'ont pas été commentées par Paul Marchal et son conseil mais le but de ce dernier était de montrer qu'An n'était pas dans son état normal suite à l'hypnose dont elle avait été victime. (DEF)
© 2004 BELGA.









Dutroux: Pinon n'a appris qu'en août 96 la mort de Weinstein

(Belga) Gérard Pinon, l'ami le plus proche de Bernard Weinstein, est l'une des dernières personnes à l'avoir vu en novembre 1995. Il a déclaré mercredi devant la cour d'assises qu'il n'avait compris que Marc Dutroux l'avait tué qu'après l'avoir appris par les médias lors l'arrestation de Marc Dutroux en août 1996.
"Je me suis dit, c'est pas possible. Il l'a tué. C'est pour prendre son argent et j'ai appelé le numéro vert (installé par Neufchâteau après l'arrestation de Marc Dutroux)", a déclaré Gérard Pinon à la barre des témoins. Bernard Weinstein avait en effet reçu l'équivalent de 15.000 euros de sa mère restée en France. Marc Dutroux, qui avait reconnu dans un premier temps l'assassinat de Bernard Weinstein, désigne désormais Gérard Pinon et Michelle Martin comme les auteurs. Inculpé pour cet assassinat en 1996, Gérard Pinon a obtenu un non-lieu en chambre du conseil. Il a qualifié mercredi Marc Dutroux de "menteur" pour avoir dit qu'il l'aurait aidé à ensevelir Bernard Weinstein à Sars-la-Buissière. Pinon a reconnu avoir hébergé quelques jours Weinstein alors qu'il était recherché par la police pour avoir, le 5 novembre 1995 en compagnie de Marc Dutroux, séquestré trois jeunes. Dutroux et Weinstein pensaient que ces trois personnes les avaient doublés dans le vol de camion. (DEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) Marc Dutroux a de nouveau réaffirmé mercredi devant la cour d'assises qu'il n'avait pas tué Bernard Weinstein, contredisant ainsi la version des faits qu'il a donnée lors de l'enquête. Selon lui, l'assassinat a été commis par Gérard Pinon et Michelle Martin à la fin du mois de mars ou au début du mois d'avril 1996.
A l'audience, il a également remarqué que Gérard Pinon était aussi impliqué dans l'assassinat de An et d'Eefje. Pour les experts, il n'est pas impossible que Bernard Weinstein, dont l'état de putréfaction était plus avancé que celui de Julie et de Mélissa, soit mort au début du mois de décembre 1995. C'est faux, selon Marc Dutroux qui a expliqué que s'il savait que Bernard Weinstein était décédé à cette date, il ne lui aurait pas demandé de veiller sur Julie et Mélissa qui étaient séquestrées dans la cache de Marcinelle. "Je ne l'ai pas tué. C'était le seul ami que j'avais", a commenté l'accusé. Marc Dutroux a également précisé que Michel Lelièvre n'avait jamais été mis au courant de l'existence de la cache. "Dans mes déclarations, je lui ai fait jouer le rôle de Bernard Weinstein", a-t-il remarqué. Les explications de Marc Dutroux n'ont pas satisfait ni Michelle Martin, ni le ministère public, ni les parties civiles. (DEF)
© 2004 BELGA.



(Belga) Selon les experts en toxicologie entendus mercredi par la cour d'assises d'Arlon, il est peu probable que Bernard Weinstein soit décédé à la suite d'une absorption de Rohypnol.
Pour eux, il faut que la dose de médicaments soit très importante -de l'ordre de 30 à 40 comprimés- pour qu'elle risque de provoquer une dépression respiratoire. Un décès toxique est très rare, ont-ils remarqué. Selon Marc Dutroux, c'est Gérard Pinon et Michelle Martin qui ont tué Bernard Weinstein, après lui avoir administré du Rohypnol. Les experts ont effectivement retrouvé des traces de Rohypnol, mais également de Redomex, un antidépresseur. Selon eux cependant, les doses ne semblaient pas suffisantes pour provoquer un décès toxique. Ces témoignages confirment la thèse selon laquelle Bernard Weinstein a été enterré vivant et est décédé par suffocation. Du choloroforme trouvé dans un des domiciles de Marc Dutroux a également été évoqué par la cour. Selon l'accusé, les flacons appartenaient à ses grands-parents qui utilisaient le chloroforme pour tuer leurs chats. (DEF)
© 2004 BELGA.




(Belga) Les avocats des diverses parties au procès Dutroux ont critiqué mercredi la publication des photos des corps de Julie et Mélissa par le mensuel britannique "The Sprout".
Les clichés montrent les cadavres des deux petites filles tels qu'ils ont été découverts dans le jardin de Marc Dutroux à Sars-la-Buissière. Ronny Baudewyn, qui défend Marc Dutroux, estime "scandaleuse" cette publication. Il a déclaré "préférer être l'avocat de Dutroux que de se trouver à la place de ceux qui publient de telles atrocités". Me Jan Fermon et Georges-Henri Beauthier, avocats de Laetitia Delhez, ont également regretté l'évènement. "Cela n'apporte aucune information. Et c'est une nouvelle épreuve pour les parents des victimes". Me Olivier Slusny, conseil de Michel Lelièvre, a aussi jugé la publication de "lamentable". (DEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) Michel Nihoul sera à nouveau représenté par ses seuls avocats mercredi devant la cour d'assises d'Arlon car il devra à nouveau subir des examens médicaux, a indiqué mardi un de ses avocats, Me Xavier Attout.
Michel Nihoul, qui souffre de problèmes cardio-vasculaires, avait quitté l'audience de la cour d'assises d'Arlon mercredi matin. Il avait été hospitalisé à la clinique Saint-Joseph d'Arlon qu'il avait pu quitter jeudi après-midi. Son état n'avait pas été jugé inquiétant par les médecins. Michel Nihoul a subi de nouveaux examens médicaux mardi à la clinique Saint-Joseph. Ceux-ci se poursuivront mercredi matin, a indiqué son avocat. Michel Nihoul, le seul des quatre accusés à comparaître libre, peut être représenté par ses seuls avocats devant la cour d'assises. (DEF)
© 2004 BELGA.









(Belga) La cour d'assises poursuivra mercredi, après cinq jours de suspension, l'examen du volet assassinat de Bernard Weinstein, dont est accusé le seul Marc Dutroux, qui, après avoir avoué en début d'enquête cet assassinat, le conteste depuis l'ouverture du procès d'assises.
Le cadavre de Bernard Weinstein, enterré vivant, a été exhumé du jardin de Sars-la-Buissière le 17 août 1996. Les enquêteurs estiment qu'il a été assassiné à la fin du mois de novembre 1995. Bernard Weinstein, un Français instable et marginal qui connaissait Marc Dutroux depuis 1994, était alors recherché par la police. En compagnie de Marc Dutroux, il avait séquestré deux hommes et la copine de l'un d'entre eux dans son chalet de Jumet, le 4 novembre 1995. Dutroux et Weinstein estimaient que les deux hommes les avaient doublés dans le vol d'un camion. Les policiers qui ont fait rapport sur l'enquête jeudi seront interrogés par les parties mercredi matin. Ils seront suivis à la barre par d'autres policiers ainsi que des experts qui ont examiné le cadavre de Bernard Weinstein. L'autopsie avait conclu qu'il respirait encore lorsqu'il avait été jeté au fond d'un trou creusé dans le jardin de Sars-la-Buissière. (DEF)
© 2004 BELGA.



(Belga) Marc Dutroux a expliqué qu'il n'avait pas l'intention de tuer ses victimes. Il a remarqué que l'arme utilisée tirait à blanc et n'aurait donc pas pu tuer les jeunes gens.
A Gérard Pinon qui lui avait demandé ce qu'il se serait passé s'il avait tué un des deux hommes, Marc Dutroux avait répondu: "ce n'est pas un problème", a pourtant relaté un enquêteur. Au cours de l'enquête, Dutroux, dont son conseil dit qu'il ne tue pas, a reconnu avoir enterré Bernard Weinstein vivant. Mais il a ensuite formellement nié avoir assassiné Bernard Weinstein. Des enquêteurs ont déclaré que l'homme avait été tué vraisemblablement à la fin novembre 1995. Pour Marc Dutroux, les auteurs de ce meurtre sont Michelle Martin, qui nie et accuse son ex-mari, et Gérard Pinon. Ce dernier, qui n'est pas poursuivi pour ce fait devant la cour, s'expliquera à la barre des témoins le mercredi 14 avril. (DEF)
© 2004 BELGA.







(Belga) A l'audience, un enquêteur s'est cependant basé sur les déclarations des victimes pour expliquer que les opérations étaient menées par Marc Dutroux et que Weinstein, qui semblait très paniqué, était sous son autorité.
Dutroux et Weinstein ont convoqué les deux jeunes gens chez Weinstein, rue Daubresse à Jumet, puis les ont drogués avant de les attacher. Marc Dutroux a utilisé une arme pour menacer les victimes et les droguer. "Je voulais les impressionner, leur montrer que nous étions déterminés et éviter toute violence", a expliqué Dutroux aux enquêteurs. Les victimes ont effectivement eu très peur. Pierre Rochow et Philippe Divers ont relaté leur frayeur devant la cour Bénédicte Jadot, en vacances, ne s'est pas présentée à l'audience. Elle a expliqué dans un courrier envoyé à la cour qu'elle pourrait se constituer partie civile. "C'était une embuscade", a expliqué Pierre Rocdhow. Weinstein et Dutroux ont profité de la séquestration des deux hommes pour aller fouiller la maison de Pierre Rochow à Waterloo afin de trouver des indices quant au camion. C'est là qu'ils ont découvert Bénédicte Jadot. Ils l'ont conduite à Jumet et l'ont droguée. La jeune fille a cependant pu s'enfuir et a donné l'alerte. (DEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) Marc Dutroux commet des enlèvements et des viols mais ne tue pas, a expliqué Me Baudewyn jeudi lors de l'audience de la cour d'assises d'Arlon qui a examiné les volets de la séquestration de trois jeunes adultes, ainsi que de la séquestration et de l'assassinat de Bernard Weinstein.
Marc Dutroux a reconnu avoir séquestré Philippe Divers, Pierre Rochow et Bénédicte Jadot. Il a expliqué à l'audience que c'était pour rendre service à Bernard Weinstein, qui était très énervé et qui voulait tuer les deux hommes. Il a par contre formellement nié avoir assassiné Bernard Weinstein et lui avoir dérobé de l'argent. Selon lui, la mort doit être imputée à Michelle Martin, qui a écrasé du Rohypnol dans les tartines de Weinstein, et à Gérard Pinon. Marc Dutroux a séquestré pendant quelques heures Philippe Divers et Pierre Rochow ainsi que la copine de ce dernier, Bénédicte Jadot. Il a commis les faits en compagnie de Bernard Weinstein les 4 et 5 novembre 1995. L'accusé a expliqué que Bernard Weinstein était furieux car il pensait que Philippe Divers et Pierre Rochow l'avaient doublé dans le vol d'un camion Fabricom. "Il était très énervé comme je ne l'ai jamais vu. Il voulait les tuer. Je me suis dit que ça allait tourner mal et j'ai essayé de le calmer", a expliqué Dutroux. (DEF)
© 2004 BELGA.


(Belga) La famille Marchal renonce à sa demande de reconstitution de l'enlèvement d'An et Eefje à la côte belge le 23 août 1995, a indiqué jeudi Me Paul Quirynen devant la cour d'assises.
L'avocat a précisé que la famille Marchal estimait qu'une telle reconstitution n'était plus nécessaire car les témoignages entendus au cours de derniers jours par la cour d'assises avaient "éclairé beaucoup de choses". La famille Lambrecks, tout en ne s'opposant pas à cette de reconstitution, ne s'y était pas associée. La famille Marchal maintient néanmoins sa demande de projection de la vidéo du spectacle d'hypnose auquel avaient participé An et Eefje dans la soirée du 22 août. La famille Marchal estime en effet qu'An était dans un état second après avoir pris part à un numéro sur la scène du casino de Blankenberge. (DEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) Lors de la séquestration de Philippe Divers, de Pierre Rochow et de Bénédicte Jadot, c'est Marc Dutroux qui dirigeait les opérations, a expliqué un enquêteur jeudi après-midi devant la cour d'assises, se basant sur les déclarations des victimes.
Philippe Divers et Pierre Rochow ont été entendus par la cour. Tous deux ont expliqué qu'ils avaient eu très peur lorsqu'ils s'étaient trouvés face à Marc Dutroux. "C'était une embuscade. Quand Dutroux a tiré, j'ai compris qu'on ne devait plus bouger", a expliqué Pierre Rochow, précisant que Marc Dutroux, qu'il ne connaissait que très peu, lui avait laissé une mauvaise impression. "Je n'avais pas envie d'être en contact avec ce type. La première fois que je l'ai vu, j'ai constaté qu'il dégageait quelque chose de pas bon. Je n'avais pas envie de faire des affaires avec lui", a-t-il déclaré devant la cour. Les deux hommes ont été drogués alors qu'ils étaient tenus en joue par Marc Dutroux. Pour l'avocat général, Jean-Baptiste Andries, Marc Dutroux aurait pu faire usage d'une arme également pour droguer An et Eefje lors de leur enlèvement. (DEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) Michel Nihoul, admis mercredi à l'hôpital Saint-Joseph d'Arlon pour des examens médicaux, devrait quitter l'hôpital jeudi après-midi, a indiqué jeudi, hors audience, un de ses avocats, Me Xavier Attout.
Michel Nihoul, qui est représenté depuis mercredi matin par ses seuls avocats devant la cour d'assises d'Arlon, devrait pouvoir revenir dans le box des accusés pour la prochaine audience, prévue mercredi, a ajouté l'avocat. La cour doit en effet suspendre la session jeudi en fin de journée pour ne la reprendre que le mercredi 14 avril en raison du congé de Pâques. Les problèmes de santé de Michel Nihoul ne sont pas neufs et étaient une des raisons avancées par la chambre des mises en accusation de Liège en février dernier pour lui permettre de comparaître libre. Il souffre de problèmes cardiaques, a précisé mercredi sa compagne, Marleen De Cokere. (DEF)
© 2004 BELGA.








(Belga) "Je ne voulais pas les supprimer. Entre gangsters, on trouve un arrangement. Mieux vaut utiliser des soporifiques que la violence. On n'a pas affaire à des gringalets", a expliqué Marc Dutroux jeudi matin devant la cour d'assises d'Arlon en évoquant la séquestration de Philippe Divers et de Pierre Rochow.

Marc Dutroux a reconnu avoir séquestré pendant quelques heures Philippe Divers et Pierre Rochow ainsi que la copine de ce dernier, Bénédicte Jadot. Il a commis les faits en compagnie de Bernard Weinstein les 4 et 5 novembre 1995. Selon l'enquêteur Arthur Barthelemy, entendu comme témoin jeudi par la cour, les deux hommes pensaient que Philippe Divers et Pierre Rochow les avaient doublés dans le vol d'un camion Fabricom. Ce camion, volé en septembre 1995 par Divers et Weinstein, avait été entreposé dans un hangar appartenant à Gérard Pinon. Ce dernier avait découvert le véhicule et avait averti le commissaire Georges Zicot. Le 30 octobre 1995, celui-ci avait fait sortir le camion du hangar et l'avait abandonné sur un parking à Ransart. Un PV avait alors été dressé suite à la découverte de ce véhicule. En constatant la disparition du véhicule, Marc Dutroux et Bernard Weinstein avaient soupçonné les deux jeunes gens de les avoir doublés en emmenant le camion. (DEF)
© 2004 BELGA.


(Belga) Le commissaire Jean-Pierre Verduyckt s'est dit persuadé que Marc Dutroux n'a pas avoué tous les faits qu'il a commis. Il a ainsi cité deux viols commis en 1995, dont un suivi de tentative d'assassinat et une tentative d'enlèvement en 1994. Ces dossiers sont instruits à Charleroi ou à Mons.
Au cours de son témoignage, M. Verduyckt a laissé entendre que l'inspecteur de la PJ Georges Zicot n'a pas dit tout ce qu'il savait sur les activités criminelles de Marc Dutroux. Au cours de son témoignage, M. Verduyckt a laissé entendre que l'inspecteur de la PJ Georges Zicot n'a pas dit tout ce qu'il savait sur les activités criminelles de Dutroux. Il a expliqué qu'en mai ou juin 94, Virginie Pinon, alors âgée de 13 ans a été victime d'une tentative d'enlèvement. Son agresseur a été mis en fuite. En 1996, elle a dit reconnaître Marc Dutroux. M. Verduyckt s'est dit troublé par un dessin, daté du 20 août 1995, que la mère de Virginie a retrouvé, en 1997 après la mort de sa fille des suites d'une mucoviscidose. Il montre une fillette enchaînée et bâillonnée sur une chaise, le pantalon partiellement baissé. Or, a souligné M. Verduyckt, Gérard Pinon qui adorait sa fille, connaissait très bien Weinstein et Dutroux et le dessin date d'une période où Julie et Mélissa étaient vraisemblablement en vie. (DEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) La cour d'assises poursuivra jeudi l'examen de la séquestration, le 5 novembre 1995, de trois adultes par Marc Dutroux, qui pensait qu'ils l'avaient doublé dans le vol d'un camion. Elle devrait également examiner l'assassinat de Bernard Weinstein, tué à la fin du mois de novembre 1995.
Ces trois personnes, Pierre Rochow, Philippe Divers et Béatrice Jadot, seront entendues jeudi matin par la cour d'assises tout comme Gérard Pinon, un homme qui était impliqué dans des vols avec Marc Dutroux et qui l'a dénoncé à plusieurs reprises à la police. Deux policiers qui ont enquêté sur ce volet, Jean-Pierre Verduyckt et Arthur Barthélemy, seront également appelés à la barre des témoins. Cette séquestration conduira à l'incarcération de Marc Dutroux entre le 6 décembre 1995 et le 20 mars 1996, vraisemblablement alors que Julie et Mélissa étaient séquestrées à Marcinelle. La cour s'attardera aussi sur l'assasinat de Bernard Weinstein commis par Dutroux. (DEF)
© 2004 BELGA.








(Belga) L'audience a été marquée par l'absence de Michel Nihoul. L'accusé, qui comparaît libre, a eu un malaise cardiaque dans le courant de la matinée et a été hospitalisé.

Selon le directeur médical de l'hôpital d'Arlon, son état de santé n'est pas inquiétant mais il devra subir des examens pendant au moins deux jours. Michel Nihoul ne devrait donc rejoindre le box des accusés qu'après le congé de Pâques, soit au plus tôt le mercredi 14 avril. Son absence n'a pas interrompu les débats et la cour a pu débuter, mercredi après-midi, le dossier de séquestration de trois adultes par Marc Dutroux le 5 novembre 1995. Marc Dutroux a reconnu avoir séquestré Philippe Divers, Pierre Rchow et Bénédicte Jadot, car, avec Weinstein, ils les soupçonnaient de les avoir doublés dans un vol de camion. "Il s'agit d'un réglement de comptes entre ferrailleurs", a expliqué le juge d'instruction de Charleroi, André Lorent, remarquant que les deux hommes séquestrés ne valaient pas mieux que Marc Dutroux. La cour poursuivra l'examen de ce volet jeudi. (DEEF)
© 2004 BELGA.

(Belga) Michel Bourlet n'exclut pas qu'une personne intermédiaire aurait pu renseigner Marc Dutroux et son complice sur la possibilité d'enlever deux jeunes filles à cet endroit.
Michel Bourlet n'exclut pas qu'une personne intermédiaire aurait pu renseigner Marc Dutroux et son complice sur la possibilité d'enlever deux jeunes filles à cet endroit. Il argumente sa thèse avec le témoignage d'un voisin de l'hôtel Brazil, proche du casino de Blankenberge, qui a vu les jeunes filles, le soir de leur disparition, en compagnie de l'hôtelier, Marcel M., soupçonné de trafic d'êtres humains, et d'une autre personne. Au cours de l'enquête, le voisin avait reconnu Marc Dutroux mais il a été moins formel devant la cour d'assises. Marc Dutroux possédait le numéro de téléphone de Marcel M.: Michel Bourlet a laissé sous-entendre qu'il pourrait relancer l'instruction concernant cette personne dans le dossier bis. (DEF)
© 2004 BELGA.


(Belga) La cour d'assises d'Arlon a clôturé mercredi le volet "An et Eefje" après moins de deux jours de débats. Parallèlement, elle a débuté l'examen du volet de la séquestration de trois jeunes adultes par Marc Dutroux et Bernard Weinstein.
Les témoins entendus durant ces deux jours n'ont pas permis d'éclairer les familles des victimes sur les circonstances exactes de l'enlèvement, de la séquestration et de la mort de An et Eefje. Michel Lelièvre et Marc Dutroux s'accusent mutuellement, le deuxième ajoutant même que deux policiers ont participé à l'enlèvement. Ils ne s'accordent pas sur l'endroit mais disent tous deux que les adolescentes ont été enlevées alors qu'elles faisaient de l'auto-stop à la sortie d'Ostende. Le procureur du roi Michel Bourlet ne croit pas ces déclarations. Se basant sur les déclarations des témoins entendus pendant deux jours, il pense qu'elles ont été enlevées avec violence, à proximité de la gare d'Ostende où elles sont descendues du tram en provenance de Blankenberge. (DEF)
© 2004 BELGA.






(Belga) L'état clinique de Michel Nihoul n'est pas inquiétant, a expliqué Robert de Fays, le directeur médical de l'hôpital Saint-Joseph, où a été hospitalisé l'accusé mercredi matin, au cours d'une conférence de presse mercredi après-midi.
Le malaise de Michel Nihoul est de nature médicale plutôt que chirurgicale, a précisé M. de Fays, se retranchant cependant derrière le secret médical pour s'exprimer sur la nature du malaise de Michel Nihoul. Michel Nihoul, qui est conscient, subit des examens. Il ne se trouve pas au service de réanimation. La durée du séjour de l'accusé à l'hôpital dépendra du résultat de ces examens mais il devrait être de courte durée, a précisé M. de Fays. Aucune mesure spécifique n'a été prise pour assurer la sécurité et l'encadrement de Michel Nihoul, a conclu Robert de Fays. (DEF)
© 2004 BELGA.







(Belga) "Je suis formelle pour dire que mon ex-mari a tué An et Eefje", a expliqué Michelle Martin mercredi après-midi devant la cour d'assises, répondant aux interrogations du conseil de Jean Lambrecks, Me Vercraeye.
Dans un interrogatoire empreint d'une grande dignité, le conseil de Jean Lambrecks a demandé à Marc Dutroux de donner des explications sur la disparition des deux jeunes filles. Dutroux a accusé Lelièvre et Weinstein d'avoir conduit les adolescentes vers la mort. "Ils sont venus les chercher. Ils m'ont dit qu'elles partaient dans le réseau de Michel Nihoul. Je les ai laissées partir. Je le regrette beaucoup. Je leur ai dit qu'elles retournaient chez elles", a-t-il expliqué, reconnaissant qu'il leur avait donné du Rohypnol pour les rendre somnolentes. Marc Dutroux a déclaré qu'il ignorait que les jeunes filles allaient mourir. "Je l'ai appris plus tard, quand Weinstein a préparé son départ vers la Hongrie", a-t-il expliqué. A la question de savoir quels ont été les derniers mots prononcés par Eefje, Marc Dutroux a répondu: "elle pensait qu'elle allait me revoir. Je savais que ce n'était pas vrai. J'étais un peu honteux mais je n'avais pas le choix'. (DEF)
© 2004 BELGA.



Dutroux: Pistes périphériques ravivées par un policie écarté
(Belga) Jean-Pierre Adam, un policier écarté de la cellule de Neufchâteau par le juge Langlois, a relevé mercredi après-midi que des pistes importantes permettant de faire le lien entre plusieurs des faits à juger n'avaient pas été envisagées par M. Langlois.

Dutroux: La piste des Fiesta rouges arrêtée trop tôt (policiers)
(Belga) Un policier de la cellule d'enquête de Neufchateau a regretté mercredi matin devant la cour que le juge Langlois l'ait déchargé de son enquête à la fin de l'année 2000.

Dutroux: Bourlet évoque une complicité dans le rapt d'An et Eefje
(Belga) Pour le procureur du roi, Michel Bourlet, le tenancier d'un bar-hôtel de Blankenberge, qui se trouve actuellement au Brésil et qui n'a donc pas témoigné devant la cour, pourrait avoir joué un rôle dans l'enlèvement d'An et Eefje. Il a d'ailleurs annoncé que s'il le pouvait, il relancerait l'instruction dans le cadre du dossier bis.

Dutroux: Deux témoins disent l'avoir vu à la Côte durant l'été 95
(Belga) Deux témoins ont expliqué mercredi devant la cour d'assises d'Arlon qu'ils avaient vu Marc Dutroux à la côte belge pendant l'été 1995.

Dutroux: Michel Nihoul transporté à l'hôpital
(Belga) Les conseils de Michel Nihoul, Mes Clement de Clety et Xavier Attout, ont confirmé que Michel Nihoul avait bien été transporté à l'hôpital d'Arlon mercredi vers 11H00.

Dutroux: Nihoul quitte le box des accusés, malade
(Belga) Michel Nihoul a quitté mercredi vers 10h00 le box des accusés de la cour d'assises afin de pouvoir être examiné par un médecin car il ne se sentait pas très bien.

Dutroux: Marc Dutroux porte une minerve
(Belga) Marc Dutroux est apparu mercredi matin dans le box des accusés porteur d'une minerve. Selon le magistrat de presse, Philippe Morandini, c'est Marc Dutroux lui-même qui a demandé à pouvoir porter cette minerve.

Dutroux: Fin du volet An et Eefje - Dossier Rochow
(Belga) La cour d'assises d'Arlon terminera demain/mercredi le volet consacré à l'enlèvement de An et Eefje. Dans l'après-midi, elle devrait examiner l'aspect du dossier consacré à la séquestration de Philippe Divers, Pierre Rochow et Bénédicte Jadot.

DUTROUX SYNTHESE: An et Eefje: déclarations incohérentes des accusés (4)
(Belga) Les deux accusés ont reconnu l'enlèvement. Mais Marc Dutroux est revenu sur ses déclarations et a expliqué devant la cour que deux policiers, dont il ignore le prénom mais qui appartenaient à la "bande de Courcelles", avaient aussi participé aux faits. Il a dit que cette seule révélation le mettait en "danger de mort".

DUTROUX SYNTHESE: An et Eefje: une enquête qui pose des questions (3)
(Belga) Les familles des victimes ne comprennent notamment pas pourquoi la cellule disparitions du BCR n'a transmis aucune information à Bruges sur l'existence d'un suspect nommé Marc Dutroux, alors que cette information avait été communiquée à la gendarmerie de Grâce-Hollogne en juillet 1995.


DUTROUX SYNTHESE: An et Eefje: rappel des faits (2)
(Belga) Après le show, les jeunes filles ont raté le tram de 23H44 qui aurait dû les conduire à Westende. Pour Me Quirynen, le fait qu'elles aient été "hypnotisées" n'est pas étranger à cela. L'un des témoins, qui a participé au show la veille, a expliqué qu'il s'était senti bizarre après le spectacle et qu'il était content d'être accompagné.

DUTROUX SYNTHESE: Le mystère de l'enlèvement d'An et Eefje (1)
(Belga) Le procureur du roi a déclaré mercredi devant la cour d'assises d'Arlon qu'il ne pensait pas qu'An et Eefje aient pu être enlevées sans violences. Cette audience, a cependant été interrompue durant une demi-heure à la mi-journée car Marc Dutroux, qui s'est blessé suite à un incident avec les forces de l'ordre, a refusé de comparaître.

Dutroux: Il va porter plainte contre les policiers
(Belga) Marc Dutroux a annoncé mardi après-midi, via son conseil Me Baudewyn, son intention de déposer plainte pour coups et blessures contre les membres des forces de l'ordre.

Dutroux: Zones d'ombre sur l'enlèvement d'An et Eefje
(Belga) An et Eefje ont été enlevées à Ostende, le 23 août 1995 en début de nuit. Mais on ne sait pas où elles ont disparu, qui les a enlevées et quand. Les témoins entendus mardi après-midi n'ont pas permis de répondre à ces questions.

Dutroux: An et Eefje: le BCR n'a pas relayé la piste Dutroux à Bruges
(Belga) La cellule disparitions du BCR n'a transmis aucune information à Bruges sur l'existence d'un suspect nommé Marc Dutroux, a confirmé mardi devant la cour d'assises le commissaire Luc Van Tieghem.

Dutroux: Enlèvement An et Eefje: Dutroux maintient une version à quatre
(Belga) La défense de Marc Dutroux a déclaré que l'hypothèse selon laquelle An et Eefje avaient été enlevées par les seuls Dutroux et Lelièvre devait être considérée comme une "pure invention" car les deux hommes se contredisent sur certains points dans leurs aveux.

Dutroux: Suspension de séance car il refuse de rejoindre la salle
(Belga) La cour d'assises a suspendu ses travaux mardi vers 11H30 car Marc Dutroux ne s'est pas représenté dans le box des accusés après une interruption. Marc Dutroux, qui a dit souffrir de maux de tête depuis un incident survenu dans sa cellule mardi matin, a préféré ne pas quitter celle-ci pour rejoindre le box des accusés.

Dutroux: Il s'est blessé en congnant sa tête sur un mur
(Belga) Le conseil de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, a demandé mardi matin que son client puisse être examiné par un médecin "suite à un incident qui l'a opposé aux forces de l'ordre".

Dutroux: 21 volets sur le volet An et Eefje mardi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon poursuivra mardi l'examen du volet An et Eefje. Au total, 21 témoins seront appelés à la barre.

DUTROUX SYNTHESE: Examen du volet An et Eefje (2)
(Belga) La cour a également débuté ce lundi l'examen du volet An et Eefje. Les chefs d'enquête Michel Demoulin et Lucien Masson ont expliqué que la thèse selon laquelle les Limbourgeoises ont été enlevées par Michel Lelièvre et Marc Dutroux était la plus crédible, écartant ainsi la nouvelle version de Marc Dutroux selon laquelle deux "policiers" auraient participé à l'enlèvement.


DUTROUX SYNTHESE: An et Eefje ouvrent la 6e semaine de procès (1)
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a débuté la sixième semaine du procès Dutroux et consorts par l'examen de la piste Ferette, mettant ainsi un terme au volet "Julie et Mélissa". Elle a ensuite débuté l'examen du volet consacré à l'enlèvement, à la séquestration et au décès de An et Eefje.

Dutroux: An et Eefje enlevées alors qu'elles faisaient du stop
(Belga) Le chef d'enquête Michel Demoulin a expliqué lundi devant la cour d'assises que l'enquête avait conclu qu'An et Eefje avaient été enlevées à Ostende le 23 août 1995 vers 02H00 après avoir été chargées en auto-stop par Marc Dutroux et Michel Lelièvre. Pour le policier, les deux Limbourgeoises n'étaient pas visées explicitement.

Dutroux: La défense de Dutroux s'accroche à piste Ferette
(Belga) Michel Ferette n'a pas confirmé lundi devant la cour d'assises les propos qui lui avaient valu d'être considéré comme un suspect dans le cadre de l'enlèvement de Julie et Mélissa. Michel Ferette avait notamment dit à des inconnus qu'il avait accueilli Julie et Mélissa chez lui après leur enlèvement, le 24 juin 1995 à Grâce-Hollogne.

Dutroux: Me Quirynen réclame une reconstitution à la Côte belge
(Belga) Le conseil de la famille Marchal, Me Paul Quirynen, a déposé des conclusions lundi matin devant la cour d'assises d'Arlon pour réclamer une reconstitution des faits qui ont précédé l'enlèvement d'An et d'Eefje, à la Côte belge le 22 août 1996.

Dutroux: La cour à Marcinelle le 27 avril pour voir la cache
(Belga) La cour d'assises d'Arlon se rendra le mardi 27 avril dans la maison de Marc Dutroux à Marcinelle pour visualiser la cache où avaient été séquestrées ses victimes, a décidé lundi la cour d'assises.

Dutroux: La piste Ferette et le volet An et Eefje
(Belga) La cour d'assises d'Arlon clôturera lundi matin l'examen du volet relatif à l'enlèvement de Julie et Mélissa avec l'audition de Michel Ferette et de six autres témoins cités par la défense de Marc Dutroux. Elle entendra lundi après-midi deux policiers qui exposeront l'enquête relative à l'enlèvement, la séquestration et l'assassinat d'An et Eefje.

DUTROUX SYNTHESE: Une ex-maitresse de Dutroux sous "le charme" (2)
(Belga) Premier témoin entendu jeudi, Monique Willems a côtoyé Marc Dutroux de 1979 à 1996. Elle a expliqué que cet homme, qui avait été son amant jusqu'en 1983, a toujours clamé son innocence après son arrestation pour des viols et enlèvements en 1985. Elle avait rompu avec lui car il voulait former avec elle et Michelle Martin un ménage à trois.

DUTROUX SYNTHESE: Les carences de l'enquête en question (1)
(Belga) Les carences de l'enquête sur Julie et Mélissa ont été évoquées jeudi devant la cour d'assises à l'initiative de la défense de Marc Dutroux.

Dutroux: M. Andries souhaite recentrer le débat - Témoignage de Lesage
(Belga) L'avocat général Jean-Baptiste Andries a tenu à recentrer les débats jeudi après que le rôle des policiers ayant enquêté à Grâce-Hollogne sur le volet Julie et Mélissa eut été évoqué. M. Andries a estimé que l'on allait trop loin dans les questions posées aux policiers.

Dutroux: Retour sur les dysfonctionnements à la gendarmerie
(Belga) La cour d'assises a plongé jeudi après-midi dans les dysfonctionnements à la gendarmerie lors de l'enquête sur la disparition de Julie et Mélissa à Grâce-Hollogne à la grande colère de la défense de Michel Nihoul qui demande que l'on en revienne aux quatre accusés.


Dutroux: Un témoin précise la rencontre entre Lelièvre et Dutroux
(Belga) Un témoin cité par la défense de Marc Dutroux, a affirmé jeudi matin devant la cour d'assises que Marc Dutroux et Michel Lelièvre se connaissaient déjà avant l'enlèvement de Julie et Mélissa, ce que ce dernier a toujours nié.

Dutroux: Un policier éclate en sanglots en évoquant l'échec de Marcinelle
(Belga) Un policier, qui a perquisitionné à Marcinelle sans savoir qu'on y cherchait des caches a éclaté en sanglots jeudi devant la cour d'assises en se rappelant cet échec. Le 15 août 1996, quand il a appris que Sabine et Laetitia avaient été libérées, il s'est rendu dans la cave et a vu l'étagère qui présentait une anomalie flagrante qui ne peut échapper à un bricoleur comme lui.

Dutroux: Une femme restée sous le charme de Dutroux
(Belga) Une ex-maîtresse de Marc Dutroux, qui l'a connu de 1979 à 1996, a expliqué vendredi devant la cour d'assises que ce n'est qu'au fil du temps qu'elle a compris qu'il était manipulateur. Cette femme a précisé que Michelle Martin, qu'elle a accompagnée à Marcinelle alors que Julie et Mélissa y étaient incarcérées, ne s'est jamais rendue à la cave pendant ces visites.

Dutroux: Audition des témoins cités de Me Magnée jeudi
(Belga) Vingt-sept témoins, pour la plupart convoqués par Me Magnée, le conseil de Marc Dutroux, seront appelés à la barre, jeudi, devant la cour d'assises d'Arlon. Ils seront notamment invités à dresser un portrait de Michel Lelièvre et à exposer les démêlés de celui-ci avec la drogue. L'examen de l'enquête sur la disparition de Julie et Mélissa se poursuivra avec les auditions de policiers qui n'ont pu être entendus mecredi.

DUTROUX SYNTHESE: Une cache inhumaine, une autre en projet (2)
(Belga) Se basant sur les conclusions de l'experte, Me Beauthier, avocat de Laetitia Delhez, a dit qu'il était "humainement, techniquement et scientifiquement impossible" que Julie et Mélissa aient pu y survivre 3 mois et a évoqué l'hypothèse d'une "cache de transit".

DUTROUX SYNTHESE: Une cache sordide, indécelable et insalubre (1)
(Belga) Le caractère sordide de la cache de Marcinelle, où ont été séquestrées des victimes de Marc Dutroux, a été décrit mercredi par l'architecte-expert mandaté par le juge d'instruction. Deux policiers ont précisé que cette cache, aménagée sur une longue période n'était pas la première préparée par Marc Dutroux.

Dutroux: MM. Bourlet et Andries veulent recentrer les débats
(Belga) Le procureur du roi Michel Bourlet a demandé une nouvelle fois mercredi un recentrage des débats sur les quatre inculpés plutôt que de travailler comme une enquête parlementaire à l'occasion du témoignage du commissaire Daniel Lamoque. L'avocat général Jean-Baptiste Andries a de son côté taxé Me Xavier Magnée, avocat de Marc Dutroux de "poujadiste".

Dutroux: Aucun lien entre Michel F. et les accusés (enquêteurs)
(Belga) Des enquêteurs qui ont travaillé sur le volet dit "Michel F.", un individu sur lequel pesaient des suspicions après l'enlèvement de Julie et Mélissa, en juin 1995, ont estimé, mercredi après-midi, devant la cour d'assises, qu'aucun élément probant ne permettait d'établir un lien entre Michel F. et la mouvance de Marc Dutroux, ni entre Michel F. et Michel Nihoul.

Dutroux: Les travaux de la cache ont débuté dès 1993
(Belga) Marc Dutroux a entamé la construction de la cache de Marcinelle au mois de décembre 1993, soit un mois après que la police ait perquisitionné dans un de ses autres immeubles à Marchienne où il avait entamé des travaux similaires, a indiqué mercredi le policier Léon Querelle.

Dutroux: La cour pourrait se déplacer à Marcinelle le 23 avril
(Belga) La cour d'assises d'Arlon pourrait se rendre le vendredi 23 avril dans la maison du 128, route de Philippeville, 128 à Marcinelle afin d'y visualiser la cache où Marc Dutroux a séquestré ses victimes.


Dutroux: Faible autonomie de cette cache indécelable et insalubre
(Belga) La cache de Marcinelle ne permettait qu'une faible autonomie à son occupant et était insalubre. Une personne n'aurait pu s'y mettre debout, sur une hauteur de 1,61 mètre, que sur un espace de 55 sur 65 cm, a indiqué mercredi l'expert-architecte Monique Novis.

Dutroux: Les conditions de vie dans la cache mercredi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon devrait examiner mercredi les conditions dans lesquelles Julie et Mélissa ont été détenues dans la cache de Marcinelle ainsi que les caractéristiques de celle-ci. Elle entendra à ce sujet des enquêteurs qui ont visité la cache ainsi qu'une ingénieure-architecte qui a examiné l'endroit après la libération de Sabine et Laetitia, en août 1996.

DUTROUX SYNTHESE: Michelle Martin, manipulatrice (3)
(Belga) Michelle Martin a été décrite comme manipulatrice et dépresive par des assitantes sociales qui l'ont vue en 1996. Une de celle-ci a voulu l'accompagner le 13 mars 1996, une semaine avant la libération de Marc Dutroux, à Marcinelle pour nourir ses chiens. Elle a répondu "surtout pas, si vous saviez,".

DUTROUX SYNTHESE: Le serrurier entend des voix- Michaux accuse hiérarchie (2)
(Belga) Entendu après M. Michaux, le serrurier Alain Lejeune a donné une version tout à fait différente. Précisant que "tout s'est passé très vite", il a dit que c'était clairement deux voix de petites filles: la première qui prononce trois ou quatre mots et la seconde qui répond par une "monosyllabe ou un mot court".

DUTROUX SYNTHESE: "Des chuchotis" et des voix dans la cache (1)
(Belga) Le serrurier Alain Lejeune et le gendarme René Michaux, qui se sont rendus le 13 décembre 1995 dans la maison de Marcinelle alors que Marc Dutroux était détenu préventivement, ont présenté mercredi des versions différentes au sujet des bruits entendus dans la cave où devaient alors être séquestrées Julie et Mélissa.

Dutroux: Un serrurier avait entendu des voix de fillettes
(Belga) Le serrurier qui a accompagné le gendarme René Michaux lors de la perquisition de décembre 1995 à la maison de Marc Dutroux, à Marcinelle, a déclaré mardi devant la cour d'assises avoir distinctement identifié les voix de deux petites filles depuis la cave où ils se trouvaient.

Dutroux: Des cassettes saisies chez Dutroux pas exploitées
(Belga) Le procureur du roi Michel Bourlet s'est inquiété du sort réservé à des cassettes vidéos saisies par René Michaux chez Marc Dutroux en décembre 1995. Toutes n'ont pas été exploitées et certaines ont disparu. "Je tiens absolument à savoir ce qu'il y a sur ces cassettes, dont certaines avaient disparu et j'irai jusqu'au bout", a dit M. Bourlet.

Dutroux: Michaux: "Des chuchotis pas des voix"
(Belga) Jean-Denis Lejeune n'a pas accepté mardi les explications de René Michaux qui disait qu'il n'aurait pu trouver, lors de la perquisition qu'il a menée chez Marc Dutroux le 13 décembre 1995, la cache aménagée dans la cave de Marcinelle. "C'est assez inquiétant", a dit M. Lejeune.

Dutroux: Michaux et 16 témoins entendus mardi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entendra mardi dix-sept témoins afin de tenter de tenter d'éclaircir les circonstances de la séquestration de Julie et Mélissa dans la cave de Marcinelle. Le gendarme René Michaux, qui avait perquisitionné la maison de Marcinelle le 13 décembre 1995, sera le plus attendu. Il devrait être le premier à être entendu.

DUTROUX SYNTHESE: Plusieurs témoins donnent leur version du rapt (3)
(Belga) Plusieurs témoins ont évoqué la présence de voitures suspectes l'après-midi de l'enlèvement dans les environs, évoquant des lieux et caractéristiques différents.


DUTROUX SYNTHSE: Le chien-pisteur avait localisé la trace de Julie (2)
(Belga) Le maître-chien, appelé à Grâce-Hollogne après l'enlèvement, a dit que l'on ne pouvait écarter la piste suivie par son chien sur base de la taie d'oreille de Julie Lejeune. Cette trace menait vers le pont surplombant l'autoroute et sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute où la piste a été perdue.

DUTROUX SYNTHESE: Des pistes écartées par Langlois refont surface
(Belga) Des témoins, cités lundi devant la cour d'assises pour éclaircir les circonstances de l'enlèvement de Julie et Mélissa, ont évoqué des pistes qui avaient été écartées par le juge d'instruction Jacques Langlois.

Dutroux: Deux témoins identifient Michel Lelièvre
(Belga) Deux témoins ont formellement identifié, lundi après-midi, devant la cour d'assises d'Arlon, Michel Lelièvre comme étant la personne à l'allure suspecte qu'ils avaient aperçue le lendemain de la disparition de Julie et Mélissa en train de fouiller les fourrés le long de la rue de Fexhe, à Grâce-Hollogne.

Dutroux: Des témoins confirment avoir vu Julie et Mélissa
(Belga) Un jeune couple a confirmé lundi devant la cour d'assises avoir aperçu avec certitude Julie et Mélissa peu avant le moment présumé de l'enlèvement. Le beau-fils et la fille d'une voisine des Russo, Marie-Louise Henrotte, qui en raison de son âge avancé n'a pu venir témoigner lundi, ont rappelé que celle-ci avait aperçu les fillettes monter dans une voiture à hauteur de la rue de Fexhe.

Dutroux: Rapt: un témoin relance une hypothèse écartée par Langlois
(Belga) Le témoignage du maître-chien, appelé à Grâce-Hollogne après l'enlèvement de Julie et Mélissa, a relancé l'hypothèse selon laquelle les deux jeunes Liégeoises auraient été enlevées le long de l'autoroute, une piste qu'avait écartée le juge d'instruction Langlois lors de son instruction.

Dutroux: Carine Russo citée comme témoin, absente
(Belga) Carine Russo, premier témoin appelé à la barre lundi matin, ne s'est pas présentée à la cour d'assises. Jean-Denis Lejeune, présent à l'audience avec son épouse Louisa, a indiqué en début d'audience que la mère de Carine Russo est décédée dans la nuit de samedi à dimanche et qu'elle ne pouvait donc venir à Arlon.

DUTROUX SYNTHESE: Un Dutroux manipulateur face à une Martin ambiguë
(Belga) La défense de Marc Dutroux a de son côté relevé d'autres témoignages, considérés comme non pertinents par le juge d'instruction, qui mènent vers Michel Lelièvre - que croit avoir vu un homme le lendemain de l'enlèvement lors de battues à Grâce-Hollogne - ou vers Pierre Rochow, un complice de Marc Dutroux dans des vols, qui a été vu par un témoin à Grâce-Hollogne en 1995.

DUTROUX SYNTHESE: Un Dutroux manipulateur face à une Martin ambiguë
(Belga) La défense de Marc Dutroux ainsi que Jean-Denis Lejeune ont estimé jeudi, pour des raisons différentes, que l'instruction n'avait pas assez vérifié certaines pistes relatives à l'enlèvement de Julie et Mélissa. Le ministère public ainsi que la défense de Marc Dutroux ont dénoncé le rôle de Michelle Martin, qu'ils accusent de se retrancher derrière la peur de Dutroux pour minimiser son rôle. M. et Mme Lejeune sont sortis "amers" de la cour d'assises car ils n'ont toujours pas de réponse aux questions qu'ils se posent depuis la disparition de leur fille.

Dutroux: "Une machine à détruire", selon Michelle Martin
(Belga) Michelle Martin a déclaré jeudi devant la cour d'assises que la peur que lui inspirait Marc Dutroux l'a empêché de libérer Julie et Mélissa ou de prévenir la police lorsque Marc Dutroux était en prison. "Marc Dutroux est une machine à détruire", que ce soit par ces paroles ou par ces gestes, a déclaré l'accusée devant la cour d'assises.

Dutroux: Julie et Mélissa: Dutroux évoque d'autres suspects
(Belga) Marc Dutroux et ses avocats ont évoqué jeudi d'autres pistes que celles qui mènent vers Marc Dutroux pour l'enlèvement de Julie et Mélissa. Par leurs questions aux chefs d'enquête entendus comme témoins, ils ont laissé entendre que des éléments, impliquant Pierre Rochow et Michel Lelièvre, ont été négligés.


Dutroux: M. Lejeune dénonce les pistes négligées par l'enquête
(Belga) Jean-Denis Lejeune a dénoncé jeudi devant la cour d'assises l'attitude du juge d'instruction Jacques Langlois et du chef d'enquête Michel Demoulin, qui lorsqu'ils sont interrogés séparément par les parties, se renvoient les questions les uns aux autres.

Dutroux: Michel F. pourra venir témoigner
(Belga) La cour d'assises a accédé jeudi partiellement à la demande de la défense de Marc Dutroux qui demandait l'audition d'une quinzaine de témoins complémentaires. La cour a accepté sept témoins, dont Michel F., le principal témoin réclamé par Me Xavier Magnée.

Dutroux: Question à Demoulin et commentaires
(Belga) Les différentes parties au procès d'Arlon auront l'occasion jeudi de continuer à poser une série de questions au chef d'enquête Michel Demoulin au sujet de l'enlèvement et de la séquestration de Julie et Mélissa.

DUTROUX SYNTHESE: Le père de Julie n'est pas convaincu (2)
(Belga) Le scénario du rapt de Julie et Mélissa n'a jamais convaincu les familles Lejeune et Russo, qui estiment que d'autres hypothèses n'ont pas été sérieusement envisagées. Jean-Denis Lejeune a répété mercredi devant la cour d'assises que tout a été basé sur le seul témoignage de Mme Henrotte.

DUTROUX SYNTHESE: Julie et Mélissa: chef d'enquête ne convainc pas (1)
(Belga) Le chef d'enquête Michel Demoulin a longuement exposé mercredi devant la cour d'assises d'Arlon un scénario probable pour l'enlèvement de Julie et Mélissa à Grâce-Hollogne le 24 juin 1995. Cette hypothèse, basée sur le témoignage d'une femme qui a vu de sa fenêtre deux fillettes monter sans violences dans une voiture, n'a pas convaincu le papa de Julie.

Dutroux: Une lame de rasoir découverte dans le fourgon de Dutroux
(Belga) Une lame de rasoir jetable a été découverte lundi matin dans le fourgon cellulaire qui devait transporter quelques heures plus tard les détenus du procès d'Arlon, de la prison vers le palais de justice.

Dutroux: Le président invite l'accusé à se taire
(Belga) Le président de la cour d'assises d'Arlon a invité mercredi après-midi Marc Dutroux au silence après qu'il soit intervenu pour mettre en cause Michelle Martin lors des débats sur le rapt de Julie et Mélissa.

Dutroux: Requête en récusation rejetée par la Cour de cassation
(Belga) La cour de cassation a rejeté mercredi la requête en récusation formée, la semaine dernière, par M. Paul Kenis, un habitant de Lommel, contre le président de la cour d'assises du Luxembourg, Stéphane Goux, au motif que l'intéressé n'est pas partie à ce procès.

Dutroux: Reconstitution du trajet de Julie et Mélissa à Grâce
(Belga) Le chef d'enquête Michel Demoulin a raconté en détail mercredi devant les assises d'Arlon tous les témoignages qui ont pu être recueillis au moment de l'enlèvement de Julie et Mélissa le 24 juin 1995 vers 17H00 à Grâce-Hollogne après avoir quitté le domicile de la famille Russo.

Dutroux: Jean-Denis Leujeune et Laetitia présents à Arlon
(Belga) Jean-Denis Lejeune, le papa de Julie, et Laetitia Delhez, une des victimes de Marc Dutroux, se sont à nouveaux rendus mercredi à la cour d'assises d'Arlon, qui étaient déjà venus lors d'audiences précédentes.


Dutroux: "Observations" de Bourlet et volet Julie/Mélissa mercredi
(Belga) La cour d'assises devrait entendre mercredi les observations du procureur du roi de Neufchâteau sur les trois premières semaines de procès après que les parties au procès aient eu l'occasion d'interroger les deux chefs d'enquête entendus lundi et mardi. Ces deux hommes, accompagnés d'un autre policier, se concentreront alors sur le volet Julie et Mélissa.

DUTROUX SYNTHESE: La date de la rencontre Dutroux/Lelièvre en question (3)
(Belga) En fin d'audience, le procureur du roi a émis de nouveaux doutes sur le travail des enquêteurs: sur base d'un procès-verbal, il a remis en cause la date qu'un policier, Alain Wilvers, estimait la plus probable pour la rencontre entre Marc Dutroux et Michel Lelièvre.

DUTROUX SYNTHESE: Des photos saisies et manquantes (2)
(Belga) Lucien Masson, chef d'enquête, a précisé que quelques 1.150 photos et 950 négatifs ont été retrouvés chez Marc Dutroux. A côté de photos de familles, de clichés montrant les exploits amoureux du couple Dutroux-Martin, figurent des prises de vue de baigneuses aux seins nus ainsi que trois polaroïds de Sabine Dardenne nue.

DUTROUX SYNTHESE: Bourlet émet des doutes sur travail des enquêteurs (1)
(Belga) Le procureur du Roi de Neufchâteau a émis des doutes sur le travail des principaux enquêteurs de l'affaire Dutroux venus témoigner mardi devant la cour d'assises. Bourlet a dit qu'il n'avait pas "tous ses apaisements" sur le traitement par les policiers des photos et vidéos saisis chez Marc Dutroux.

Dutroux: Bourlet émet des doutes sur témoignage d'un policier
(Belga) Le procureur du Roi, Michel Bourlet, a émis des doutes mardi après-midi sur le témoignage d'un policier qui avait estimé que Michel Lelièvre et Marc Dutroux s'étaient rencontrés en juillet 1995, soit après l'enlèvement de Julie et Mélissa à Grâce-Hollogne.

Dutroux: 17.000 pièces saisies au cours de 50 perquisitions
(Belga) Les policiers chargés du dossier Dutroux ont saisi quelque 17.000 pièces au cours d'une cinquantaine de perquisitions, a expliqué mardi le chef d'enquête Lucien Masson. Des clichés de Sabine Dardenne, photographiée nue par Marc Dutroux, ainsi que des cassettes des viols commis par Marc Dutroux sur des Slovaques figurent parmi les pièces saisies.

Dutroux: Les questions inquisitrices de Marc Dutroux
(Belga) Marc Dutroux a posé mardi matin, sur un ton inquisiteur, une dizaine de questions précises aux deux chefs d'enquête qui avaient déjà témoigné lundi. Elles portaient principalement sur les fouilles menées dans le chalet de Jumet pour découvrir les corps d'An et Eefje. Le président de la cour d'assises l'a interrompu, indiquant qu'il ne comprenait pas où l'accusé voulait en venir.

Dutroux: Les chefs d'enquête à la barre mardi
(Belga) Michel Demoulin et Lucien Masson, les deux chefs d'enquête de la cellule "Dutroux" poursuivront leur témoignage mardi devant la cour d'assises d'Arlon. Ils seront accompagnés par d'autres policiers ayant abordé d'importants pans de l'enquête.

DUTROUX SYNTHESE: Dutroux passa aussi aux aveux sur An et Eefje (3)
(Belga) Le 20 août 1996, les enquêteurs, informés par Michel Lelièvre, ont conclu un nouveau marché avec Marc Dutroux pour l'amener à parler d'An et Eefje. Ils jouent sur la même corde sensible, pour lui donner l'impression que "lui et lui seul peut apporter des éléments". Mais, Marc Dutroux, après avoir sollicité et obtenu un répit, ne dit rien.

DUTROUX SYNTHESE: Dutroux omnipotent livre des renseignements (2)
(Belga) Les enquêteurs ont réussi à gagner à la confiance de Dutroux et ce dernier leur a "livré deux filles": Sabine et Laetitia.


DUTROUX SYNTHESE: Trahi par sa vanité, Dutroux avoue (1)
(Belga) La vanité est le point faible de Marc Dutroux. C'est en jouant sur ce "point faible" que les premiers interrogateurs de Marc Dutroux ont réussi à lui faire avouer où il séquestrait Laetitia, a indiqué lundi le chef d'enquête Michel Demoulin.

Dutroux: Intarissable sur la société et imbu de lui-même
(Belga) Le policier qui a dirigé les premiers interrogatoires de Marc Dutroux en a dressé lundi après-midi devant les assises d'Arlon un portrait peu flatteur. Marc Dutroux en veut à la société qui l'a condamné et n'éprouve que peu de sentiments envers les autres.

Dutroux: La maman de Kim et Ken à Arlon
(Belga) Tiny Mast, la maman de Kim et Ken, était présente lundi devant la cour d'assises d'Arlon afin de réclamer une plus grande publicité du procès. Elle veut que les débats de la cour d'assises soient retransmis à la télévision.

Dutroux: Sa vanité l'a conduit à passer aux aveux
(Belga) Les premiers policiers qui ont interrogé Marc Dutroux ont joué sur sa vanité pour l'amener à parler. C'est cette vanité qui l'a amené à dire où il séquestrait Sabine et Laetitia, a expliqué lundi devant la cour d'assises Michel Demoulin.

Dutroux: Me Magnée demande l'audition de Michel F.
(Belga) Le conseil de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, a demandé lundi matin l'audition d'une quinzaine de nouveaux témoins devant la cour d'assises, dont Michel F. qu'il soupçonne d'avoir enlevé Julie et Mélissa. Michel F. était présent à un camp de vacances auquel ont participé Julie et Mélissa en juillet 1994.

Dutroux: Pas d'audience vendredi - Chefs d'enquête à la barre lundi
(Belga) La cour d'assises ne siégera pas vendredi. Bien qu'un certain retard ait été enregistré, la cour, à la demande de certains avocats et des jurés, a décidé de maintenir la journée de relâche qui avait été prévue. Les débats reprendront lundi.

DUTROUX SYNTHESE: Nouveau témoignage et l'"affaire de la clé" (3)
(Belga) En fin de journée, le procureur général Jean-Baptiste Andries a fait état d'un nouveau témoignage rapporté de seconde main.

DUTROUX SYNTHESE: Les médecins légistes entendus à huis clos (2)
(Belga) Ces médecins légistes ont été entendus à huis-clos. Cette demande de discrétion avait été formulée par le conseil de Paul Marchal. Les médecins belges et leur homologue français ne se sont pas accordés sur les violences sexuelles dont auraient été victimes les fillettes.

DUTROUX SYNTHESE: Sans eau, Julie et Mélissa ne pouvaient pas vivre (1)
(Belga) Julie et Mélissa n'auraient pu survivre dans la cache de Marcinelle pendant l'incarcération de Marc Dutroux, entre le 6 décembre 1995 et le 20 mars 1996, avec les seules quantités d'eau que Dutroux et Martin disent y avoir laissées, a estimé un nutritionniste.

Dutroux: Julie, Mélissa et Weinstein auraient été enterrés ensemble
(Belga) Gérard Pinon et Marc Dutroux avaient enseveli ensemble Julie, Mélissa et Bernard Weinstein à Sars-la-Buissière le 25 novembre 1995, a déclaré le procureur général Jean-Baptiste Andries. René Michaux est ce policier qui avait mené les perquisitions infructueuses à Marcinelle alors que Marc Dutroux était détenu en décembre 1995.


Dutroux: Pas d'overdose médicamenteuse pour les jeunes victimes
(Belga) Les jeunes victimes de Marc Dutroux ne sont pas décédées des suites d'un empoisonnement médicamenteux, a expliqué le toxicologue Alfred Noirfalise jeudi devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Onkelinx-clé de menottes: enquête administrative et judiciaire
(Belga) La ministre Laurette Onkelinx a refait l'historique de la découverte de la clé mardi vers 18H00, lors d'une fouille des effets appartenant à Marc Dutroux, dans un paquet de sel qui se trouve dans une armoire fermée à clé.

Dutroux: Julie et Mélissa avaient pas assez d'eau pour survivre
(Belga) Un expert nutritionniste a estimé que Julie et Mélissa n'auraient pas pu survivre jusqu'au 20 mars 1996 dans la cache de Marcinelle vu le peu d'eau qui leur a été fournie pendant la période correspondant à la détention de Marc Dutroux, soit du 6 décembre 1995 au 20 mars 1996.

Dutroux: Huis clos pour toute la journée
(Belga) La cour d'assises d'Arlon poursuivra l'audience de ce jeudi à huis clos, a annoncé le magistrat de presse, Philippe Morandini.

Dutroux: Louis Michel indigné par la découverte d'une clé de menottes (VRT)
(Belga) Le vice-Premier ministre, Louis Michel, est outré par la découverte d'une clé de menottes dans un casier de Marc Dutroux à la prison d'Arlon. Le ministre suppose que quelqu'un a tenté de libérer Dutroux, a-t-on appris jeudi sur la VRT-radio.

Dutroux: Marc Dutroux a appris l'existence des "clés" à la radio
(Belga) Marc Dutroux a appris ce jeudi matin, vers 07H00 en écoutant la radio, que des clés de menottes avaient été découvertes dans son pot de sel, a expliqué son conseil, Me Ronny Baudewyn, jeudi dans la matinée, après avoir vu son client.

Dutroux: Le huis clos pour l'audition des médecins légistes
(Belga) La Cour d'assises d'Arlon a décrété jeudi matin le huis clos pour l'audition des médecins légistes ayant examiné les cadavres de Julie, Mélissa, An et Eefje.

DUTROUX: clé de menottes retrouvée devant la cellule de Dutroux
(Belga) Une clé destinée à ouvrir des menottes a été retrouvée, mardi soir, dans un bocal de sel qui se trouvait à l'extérieur de la cellule de Marc Dutroux à la prison d'Arlon, a-t-on appris mercredi soir via un communiqué de la ministre de la Justice Laurette Onkelinx.

Dutroux: Audition des médecins légistes jeudi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon entendra jeudi les médecins légistes qui ont examiné les corps de Julie, Mélissa, An et Eefje. Les médecins belges Angelo Abati, Jean-Pol Beauthier, Jean-Pol Prignon, Bernadette Eugene-Dahin, ainsi que leur homologue français, Michel Durigon, requis par le juge Langlois, seront entendus dans la matinée.

DUTROUX SYNTHESE: Echanges constants entre Langlois et Beauthier/Fermon (3)
(Belga) Les échanges ont encore tourné à l'aigre lorsque les deux avocats ont reproché au juge, qui dans un premier temps n'a pas voulu l'admettre, de ne pas avoir comparé les traces ADN d'inconnus retrouvées dans la cache avec celles de pédophiles notoires. Cela a été à l'origine d'un incident lorsque Me Fermon a entendu l'assistant du juge Langlois prononcer un "vous avez oublié Di Rupo."


DUTROUX SYNTHESE: Vifs échanges entre Langlois et parties civiles (2)
(Belga) Nerveux, M. Langlois s'est braqué avant de progressivement accepter la contradiction des parties civiles. D'emblée, avant d'être interrogé, M. Langlois a précisé qu'il ne voulait "plus établir le dialogue avec cette partie civile", demandant que les questions passent avec le président.

DUTROUX SYNTHESE: Me Beauthier accuse Langlois de partialité (1)
(Belga) La défense de Laetitia Delhez a violemment critiqué mercredi le juge d'instruction Jacques Langlois, l'accusant de ne pas avoir envisagé toutes les hypothèses et centré son instruction sur un pervers isolé.

Dutroux: Quand Dutroux n'est pas au bout du fusil, on ne tire pas (Magnée)
(Belga) "La cour d'assises va devoir refaire toute l'instruction. Il est inhabituel qu'un juge d'instruction plaide contre l'acte d'accusation. Normalement, le juge d'instruction examine toutes les hypothèses et n'enfourche pas une thèse", a commenté Me Beauthier, le conseil de Laetitia.

Dutroux: Les conseils de Laetitia doutent des alibis de Nihoul
(Belga) Les conseils de Laetitia Delhez ont estimé mercredi devant la cour d'assises que l'on ne pouvait exclure, comme l'avait fait Jacques Langlois lors de son exposé, la présence de Michel Nihoul à Bertrix la semaine où Laetitia a été enlevée. Ils ont reçu l'appui du procureur du roi de Neufchâteau, Michel Bourlet.

Dutroux: Vifs échanges entre Langlois et Fermon/Beauthier
(Belga) "Je veux bien indaguer à l'infini mais donnez-moi 20 ans pour instruire le dossier", s'est exclamé le juge d'instruction Jacques Langlois mercredi devant la cour d'assises alors qu'il était de nouveau la cible des questions de Mes Fermon et Beauthier, les conseils de Laetitia Delhez.

Dutroux: De nombreuses questions pour Langlois mercredi
(Belga) Mercredi, la cour d'assises poursuivra l'audition du juge d'instruction Jacques Langlois interrompue mardi à midi. Mes Beauthier et Fermon, les conseils de Laetitia Delhez, poursuivront pendant environ deux heures la salve des questions entamée mardi.

DUTROUX SYNTHESE: Langlois attaqué par les parties civiles (2)
(Belga) Me Quirynen et son client, Paul Marchal, se sont surtout interrogés sur le fait de savoir pourquoi le juge n'avait pas ordonné certains devoirs comme la reconstitution de l'enlèvement d'An et d'Eefje à Ostende.

DUTROUX SYNTHESE: Le juge Langlois sur la défensive (1)
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois a de nouveau été placé mardi, pour la deuxième journée, sous le feu des questions. Les parties civiles lui ont reproché de ne pas avoir approfondi suffisament la thèse de l'association criminelle.

Dutroux: Des traces d'inconnus retrouvées dans la cache
(Belga) Des traces de personnes inconnues au dossier ont été relevées dans la cache de Marcinelle mais il n'est pas impossible qu'elles proviennent de personnes qui ne s'y sont pas rendues, a indiqué mardi après-midi Gabriel Stevaux, chef du laboratoire de la police scientifique et technique devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Face aux critique le juge Langlois assume
(Belga) Les deux conseils de Laetitia Delhez ont tenté mardi matin de laisser entendre, par leurs questions, que le juge d'instruction Jacques Langlois avait négligé la piste d'un réseau autour de Marc Dutroux.


Dutroux: Une pince à cheveux pour dater la mort de Julie et Mélissa
(Belga) La date du décès de Julie et de Mélissa a de nouveau été évoquée mardi matin devant la cour d'assises d'Arlon. Une pince à cheveux surmontée d'un noeud retrouvée dans les cheveux de Mélissa laisse penser que les fillettes n'étaient pas décédées lorsque Marc Dutroux est sorti de prison, le 20 mars 1996.

Dutroux: Le juge Langlois fusillé par les questions
(Belga) "J'ai l'impression qu'on fait le procès du principal inculpé du dossier, à savoir le juge d'instruction", s'est exclamé le juge d'instruction, Jacques Langlois, en se disant "fusillé de questions", mardi matin devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Le juge Langlois soumis aux questions mardi
(Belga) Le témoignage du juge Langlois devrait se terminer mardi devant la cour d'assises d'Arlon. Une partie de la journée sera consacrée aux questions des parties.

DUTROUX SYNTHESE: Les pistes périphériques et les cheveux (4)
(Belga) Le juge Langlois s'est attaché à la fin de son exposé de cinq jours à démontrer que ce qu'il nomme "les pistes périphériques" n'ont pu être étayées, voire ont été infirmées. Il s'agit notamment des fouilles de Jumet, de la piste Abraxax, des Mercedes blanches et des témoignages faisant état de la présence de Julie et Mélissa dans un bar de Charleroi.

DUTROUX SYNTHESE: Comment Julie et Mélissa ont-elles survécu ? (3)
(Belga) La papa de Julie a également mis en doute les explications de M. Langlois qui estime que Julie et Mélissa ont pu survivre pendant trois mois seules dans la cache alors que Marc Dutroux était incarcéré entre le 6 décembre 1995 et le 20 mars 1996.

DUTROUX SYNTHESE: Lejeune s'oppose à l'instruction de Langlois (2)
(Belga) Jean-Denis Lejeune, qui a expliqué qu'il ne pourrait pas revenir mardi devant la cour d'assises, a été le premier à pouvoir apporter la contradiction au juge Langlois.

DUTROUX SYNTHESE: Jean-Denis Lejeune face au juge Langlois (1)
(Belga) Jean-Denis Lejeune, présent pour la première fois devant la cour d'assises d'Arlon, a mis en doute lundi les explications de M. Langlois qui s'était expliqué pendant cinq jours sur son instruction.

Dutroux: Langlois averti tardivement de la saisie des cheveux
(Belga) Je n'ai appris l'existence des quelque 4.000 cheveux saisis qu'à la fin de l'année 1999-début de l'année 2000. Jamais au grand jamais on ne m'en avait parlé jusque là", a expliqué le juge Langlois devant la cour d'assises lundi après-midi.

Dutroux: Jean-Denis Lejeune interroge M. Langlois
(Belga) Jean-Denis Lejeune a pu poser lundi après-midi une dizaine de questions au juge d'instruction Jacques Langlois qui a témoigné pendant près de cinq jours.

Dutroux: Requête en récusation contre le président Goux
(Belga) Une requête en récusation contre le président de la cour d'assises, Stéphane Goux, a été déposée lundi, a déclaré lundi après-midi le magistrat de presse, Philippe Morandini, à l'agence BELGA, confirmant ainsi une information diffusée par RTL-TVi.


Dutroux: Les pistes périphériques stériles en informations criminelles
(Belga) Selon Jacques Langlois, aucune des "pistes périphériques" étudiées lors de l'instruction du dossier Dutroux et consorts n'a pu étayer des pistes criminelles du dossier. Il a ainsi cité les fouilles de Jumet, les pistes Abrasax, hôtel de Blankenberge, Mercedes blanches et Ford Fiesta rouges.

Dutroux: Pas de lien entre patrimoine des accusés et les rapts
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois a estimé lundi devant la cour d'assises que l'on ne pouvait établir aucun lien entre les mouvements d'argent des accusés et les dossiers d'enlèvement et de séquestration.

Dutroux: les Lejeune présents lundi à Arlon
(Belga) Jean-Denis et Louisa Lejeune étaient présents lundi matin pour assister aux audiences de la cour d'assises d'Arlon qui juge Marc Dutroux et consorts.

Dutroux: Les questions au juge Langlois
(Belga) La cour d'assises d'Arlon doit poursuivre lundi l'audition du juge d'instruction de Neufchâteau, Jacques Langlois. Cette cinquième journée de témoignage devrait être partiellement consacrée aux questions des parties.

Dutroux: Pas d'audience vendredi
(Belga) Il n'y aura pas d'audience vendredi au procès Dutroux et consorts devant la cour d'assises d'Arlon. La règle est qu'il n'y ait pas d'audience le vendredi. Le cinquième jour de la semaine est réservé pour rattraper les éventuels retards enregistrés lors des quatre premiers jours.

DUTROUX SYNTHESE: Nihoul étranger à l'enlèvement de Laetitia (3)
(Belga) Le juge a rappelé que personne n'implique Michel Nihoul dans son enlèvement mais que trois éléments avaient justifié son inculpation: des témoins l'ont vu à Bertrix la semaine de l'enlèvement, il a remis 1.000 pilules d'ecstasy à Lelièvre le 10 août et a eu de nombreux contacts téléphoniques avec les accusés à cette période.

DUTROUX SYNTHESE: Le calvaire solidaire des fillettes (2)
(Belga) Marc Dutroux disait à Sabine et Laetitia, les deux victimes survivantes, qu'elles devaient se dissimuler sous les couvertures de la cache et rester silencieuses quand elles entendaient des voix autres que la sienne. Ce qu'elles ont fait quand la police les a libérées, ne réagissant que quand Marc Dutroux leur en a donné la permission, a rappelé le juge.

DUTROUX SYNTHESE: Langlois clément pour Nihoul (1)
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois a levé vendredi une grande partie des soupçons qui pesaient sur Michel Nihoul dans le cadre de l'enlèvement de Laetitia Delhez. Répétant à plusieurs reprises qu'il fallait rester prudent, M. Langlois a indiqué que Sabine Dardenne et Laetitia Delhez avaient toutes deux été enlevées après des reconnaissances de Marc Dutroux et Michel Lelièvre.

Dutroux: Verwilghen ne viendra pas témoigner
(Belga) La cour d'assises d'Arlon a estimé jeudi après-midi, en fin d'audience, que la demande d'audition de Marc Verwilghen, le président de la commission d'enquête parlementaire Dutroux et consorts, était non-fondée.

Dutroux: Nihoul étranger à l'enlèvement de Laetitia
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois a conclu jeudi que les nombreux appels entre Michel Nihoul et Marc Dutroux dans les jours entourant l'enlèvement de Laetitia Delhez sont "manifestement en rapport avec la problématique de la voiture de Michel Nihoul comme tous les inculpés le soutiennent".


Dutroux: L'enlèvement de Laetitia préparé par Dutroux et Lelièvre
(Belga) La présence de Marc Dutroux et de Michel Lelièvre dans les Ardennes, effectuant des reconnaissances avant l'enlèvement de Laetitia Delhez, a été attestée par des témoins, a expliqué jeudi le juge d'instruction Jacques Langlois devant la cour d'assises. Les deux hommes, en aveux, ont donné des versions similaires.

Dutroux: Une pression psychologique sur Sabine
(Belga) L'enlèvement de Sabine Dardenne avait été préparé, a souligné le juge d'instruction Jacques Langlois jeudi matin devant la cour d'assises d'Arlon, en mentionnant aussi combien la jeune fille a été conditionnée psychologiquement par son ravisseur au cours de sa séquestration.

Dutroux: Langlois aborde jeudi les volets Sabine et Laetitia
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois abordera jeudi, au quatrième jour de son exposé, les enlèvements, séquestrations et viols dont ont été victimes Sabine Dardenne et Laetitia Delhez.

DUTROUX SYNTHESE: Pas de paiement pour les enlèvements (4)
(Belga) Jacques Langlois s'est également penché sur le rôle joué par Michel Nihoul, soupçonné d'avoir livré 1.000 pilules d'ecstasy à Michel Lelièvre au lendemain de l'enlèvement de Laetitia, soit le 10 août 1996.

DUTROUX SYNTHESE: Similitudes entre enfouissement An, Eefje et Weinstein (3)
(Belga) Pour le juge Langlois, les similitudes relevées entre les modes d'assassinat et d'enfouissement des deux jeunes Limbourgeoises et ceux de Bernard Weinstein laissent penser que Marc Dutroux pouvait avoir joué un rôle dans les assassinats des deux jeunes filles.

DUTROUX SYNTHESE: An et Eefje: un enlèvement fortuit (2)
(Belga) L'enlèvement d'An et d'Eefje n'avait pas été préparé, a expliqué le juge Langlois. Michel Lelièvre et Marc Dutroux circulaient à la Côte belge pour "trouver une fille". Mais c'est par hasard qu'ils ont croisé An et Eefje dans un tram, après qu'elles eurent assisté à un spectacle d'hypnose.

DUTROUX SYNTHESE: Laetitia pour la première fois face à Dutroux (1)
(Belga) Laetitia Delhez qui assistait pour la première fois au débat de la cour d'assises, qu'An et Eefje avaient été enterrées vivantes, probablement au début du mois de septembre 1995, soit une quinzaine de jours seulement après leur enlèvement.

Dutroux: Similitudes entre assassinats de Weinstein, An et Eefje
(Belga) Le juge Langlois a estimé mercredi que les similititudes relevées entre les modes d'assassinat et d'enfouissement de Bernard Weinstein, d'une part et d'An et Eefje d'autre part.

Dutroux: Pour Langlois, pas de rémunérations après des enlèvements
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois a exclu mercredi que la remise de 1.000 pilules d' ecstasy, le 10 août 1996 par Michel Nihoul à Michel Lelièvre, ait un quelconque lien avec l'enlèvement de Laetitia Delhez, commis un jour plus tôt.

Dutroux: Huis clos pour la diffusion de photos
(Belga) Le président de la cour d'assises, Stéphane Goux, a accédé à la demande de Me Quirynen et a ordonné le huis-clos au début de la séance mercredi après-midi


Dutroux: Laetitia veut connaitre la vérité
(Belga) Si Laetitia Delhez est venue assister à l'audience de la cour d'assises d'Arlon mercredi, c'est parce qu'elle "veut savoir", a expliqué son conseil, Me Jan Fermon, à l'issue de l'audience.

Dutroux: An et Eefje ont été enterrées vivantes
(Belga) An et Eefje ont été enterrées vivantes. Aucune analyse n'a contredit les déclarations de Michelle Martin selon lesquelles elles auraient été assassinées au début du mois de septembre 1995, soit quelques semaines après leur enlèvement. Mais il n'y a pas de preuves, a indiqué mercredi le juge Langlois sur base des nombreuses expertises qu'il a commandées.

Dutroux: An et Eefje: le film de l'enlèvement
(Belga) Dutroux et Lelièvre ont vu les jeunes filles à l'arrière du tram et ont suivi le véhicule. A la sortie d'Ostende, ils ont retrouvé les adolescentes qui faisaient du stop vers Westende. Ils les ont chargées.

Dutroux: Un témoignage particulièrement pénible dit Langlois
(Belga) Le juge Langlois a tenu d'emblée à prévenir les papas d'An Marchal et d'Eefje Lambrecks mercredi matin avant la suite de son audition devant la cour d'assises d'Arlon. "Ce qu'ils vont entendre est particulièrement dur et pénible. Mon témoignage ne reflète pas l'inhumanité. Il est le langage du magistrat instructeur qui se doit d'être factuel, technique et impartial".

Dutroux: Laetitia Delhez dans la salle d'audience
(Belga) Laetitia Delhez, une des victimes de Marc Dutroux, est présente mercredi matin pour la première fois dans la salle d'audience de la cour d'assises d'Arlon où doit témoigner, pour le troisième jour consécutif, le juge d'instruction Jacques Langlois.

Dutroux: Le volet An et Eefje exposé mercredi
(Belga) Le juge d'instruction chestrolais, Jacques Langlois, évoquera mercredi le volet "An et Eefje". Il poursuivra ainsi la synthèse et l'analyse chronologique qu'il a débutées lundi matin.

DUTROUX SYNTHESE: Julie et Mélissa: un conditionnement extrême (3)
(Belga) Pour M. Langlois, le conditionnement imposé par Marc Dutroux à Julie et Mélissa les empêchait de réagir quand une autre personne approchait. "Parfois je les surprenais sans dire mon nom: elles obéissaient", a dit Marc Dutroux, cité par le juge Langlois qui y croit.

DUTROUX SYNTHESE: Julie et Mélissa: enlèvement fortuit-rôle de Martin (2)
(Belga) Marc Dutroux a confié à Michelle Martin qu'il avait enlevé les deux fillettes "fortuitement" avec Bernard Weinstein, a précisé le juge, soulignant que les affirmations de Michelle Martin ont toujours été constantes. Marc Dutroux a déclaré que le "coup" avait été fait par Lelièvre et Weinstein et que ceux-ci lui avaient amené les fillettes.

DUTROUX SYNTHESE: Julie et Mélissa mortes de faim et de soif (1)
(Belga) Julie et Mélissa sont mortes de faim et de soif. Tous les experts sont formels. Même si la date du décès n'est pas connue, les conclusions des différentes expertises ne permettent pas de contredire les déclarations de Marc Dutroux et de Michelle Martin en cours d'instruction.

Dutroux: Julie et Mélissa sont mortes de faim et de soif (Langlois)
(Belga) Julie et Mélissa sont mortes de faim et de soif. Tous les experts sont formels. Mais la date exacte du décès n'est pas connue, a déclaré le juge d'instruction Jacques Langlois.


Dutroux: Langlois explique le conditionnement de Julie et Mélissa
(Belga) Le juge Langlois a estimé mardi que Julie et Mélissa avaient été conditionnées par Marc Dutroux pour ne pas réagir quand une autre personne que lui s'approchait de la cache de Marcinelle où elles étaient séquestrées.

Dutroux: Par qui, comment et pourquoi ont été enlevées Julie et Mélissa
(Belga) Le juge Langlois s'est basé sur les déclarations de Michelle Martin pour tenter de répondre aux questions de savoir par qui, comment et pourquoi Julie et Mélissa ont été enlevées.

Dutroux: Le mystère de l'enlèvement de Julie et Mélissa
(Belga) Où ? Quand ? Comment ? Par qui ? Pourquoi ont été enlevées Julie et Mélissa ? C'est à ces questions que tente de répondre le juge d'instruction Jacques Langlois mardi devant la cour d'assises d'Arlon.

Dutroux: Me Magnée demande l'audition de Marc Verwilghen
(Belga) Me Xavier Magnée, avocat de Marc Dutroux, a redemandé mardi que le président de la cour d'assises d'Arlon use de son pouvoir discrétionnaire pour convoquer, comme témoin, Marc Verwilghen, ancien président de la commission d'enquête parlementaire Dutroux.

Dutroux: Poursuite de l'audition de Jacques Langlois mardi
(Belga) La cour d'assises d'Arlon poursuivra mardi l'audition du juge d'instruction chestrolais, Jacques Langlois, débutée lundi en fin de matinée.

DUTROUX SYNTHESE: L'idée des caches lors d'un séjour en prison (3)
(Belga) C'est au cours de son séjour en prison pour la série de viols, que Marc Dutroux a connu Patrice Charbonnier, un homme qui a commis plus tard des vols et qui avait réalisé des caches dans une citerne d'une cave pour y dissimuler ses butins.

DUTROUX SYNTHESE: Langlois détaille le modus operandi de Dutroux (2)
(Belga) M. Langlois a expliqué que son instruction s'est basée principalement sur les auditions de Marc Dutroux et de Michelle Martin. Il a néanmoins été confronté aux refus réguliers de Marc Dutroux d'être réentendu et qui préférait plutôt écrire de longs courriers et se plaindre de ses conditions de détention.

DUTROUX SYNTHESE: La cache de Marcinelle n'était pas prête (1)
(Belga) La cache de Marcinelle n'était pas prête lorsque Julie et Mélissa ont été enlevées en juin 1995, a indiqué lundi le juge d'instruction Jacques Langlois.

Dutroux: L'enlèvement de Julie et Mélissa n'était pas prémédité
(Belga) Selon le juge Langlois, tout laisse penser que l'enlèvement de Julie et de Mélissa, le 24 juin 1995, n'était pas prémédité.

Dutroux: Le juge Langlois décortique le procès
(Belga) Le juge d'instruction Jacques Langlois a estimé que les faits de séquestration et de viol pour lesquels comparait Marc Dutroux pouvaient être vus comme un "calque" des faits commis en 1985 et pour lesquels il a été condamné à 13,5 années de prison en 1989.


Dutroux: Une chaîne de mails abuse du nom de J-D Lejeune
(Belga) Une chaîne de messages électroniques se revendiquant du nom de Jean-Denis Lejeune et colportant des propos que dénonce ce dernier est apparue sur internet, dans la foulée de l'appel du papa de Julie à manifester son soutien aux familles des victimes en accrochant un ruban blanc aux antennes de voitures.

Dutroux: Une cache pratiquement indécelable (policiers)
(Belga) Marc Dutroux a souligné lundi qu'il avait dû insister pendant une heure pour que les policiers se rendent avec lui le 15 août 1996 dans la cache de Marcinelle où il venait de dire qu'il détenait Sabine et Laetitia.

Dutroux: Beaucoup moins de journalistes - Frisque dans le public
(Belga) La deuxième semaine du procès Dutroux aux assises d'Arlon s'est ouverte lundi matin dans le calme. L'engouement médiatique qui avait marqué le début du procès s'est essouflé et seule une soixantaine de journalistes assistent au procès lundi.

Dutroux: Les photographes récupèrent leurs accréditations
(Belga) A la suite à la décision de Marc Dutroux d'autoriser la diffusion de son image, la cour a décidé de rendre les accréditations qui avaient été retirées aux photographes néerlandophones et francophones, ont confirmé les magistrats de presse, Philippe Morandini et Nico Snelders, dans un communiqué.

Dutroux: L'accusé accepte d'être filmé et photographié
(Belga) Marc Dutroux a indiqué lundi matin en début d'audience qu'il acceptait d'être pris en photo par les photographes et caméramen pour la "sérénité" des débats.

Dutroux: Une semaine marquée par l'audition du juge Langlois
(Belga) La deuxième semaine du procès Dutroux et consorts s'ouvre lundi devant la cour d'assises d'Arlon. Celle-devrait être uniquement marquée par l'audition du juge d'instruction de Neufchâteau, Jacques Langlois, qui a succédé au juge Connerotte à la suite de "l'arrêt spaghetti" du 14 octobre 1996.

DUTROUX: Child Focus ouvre une ligne spéciale pendant le procès
(Belga) Afin de décharger sa ligne d'urgence 110, submergée d'appels depuis le début du procès de Marc Dutroux et consorts à Arlon, Child Focus a décidé d'ouvrir une ligne téléphonique (078.155.078) et une adresse électronique (solidarity@childfocus.org) spéciales pour la durée du procès.

DUTROUX: Fuites à la prison d'Arlon: un gardien écarté
(Belga) L'enquête administrative ouverte jeudi sur demande de la ministre de la Justice à la suite de la publication dans "La Libre Match" de photographies de Marc Dutroux à la prison d'Arlon s'est conclue vendredi par l'écartement d'un gardien de la prison d'Arlon.

Dutroux: Pas d'audience vendredi
(Belga) Il n'y aura pas d'audience vendredi au procès d'Arlon car aucun retard important n'a été enregistré lors des quatre premiers jours du procès.

DUTROUX SYNTHESE: Le juge Connerotte dénonce le double-jeu de Nihoul (3)
(Belga) Le juge Connerotte s'est longuement étendu sur le "double jeu" de Michel Nihoul qui a menti lors de ces premiers interrogatoires et qui, se présentant comme informateur de la BSR de Dinant, vendait lui-même de l'Ecstasy à Michel Lelièvre.


DUTROUX SYNTHESE: Connerotte évoque la découverte de Sabine et Laetitia (2)
(Belga) Le juge Connerotte s'est expliqué jeudi sur les faits qui ont mené à la découverte de Sabine et Laetitia.

DUTROUX SYNTHESE: Connerotte dénonce rôle gendarmerie (1)
(Belga) Le juge d'instruction Jean-Marc Connerotte a dénoncé jeudi devant la cour d'assises d'Arlon le rôle de la gendarmerie.

Dutroux: 122 personnes dans les cellules d'enquête
(Belga) Les différentes cellules d'enquête sur les enlèvements, les séquestrations, les assassinats, mais aussi sur la disparition de Loubna Benaïssa et les analyses criminelles se composaient d'un effectif de 122 policiers et gendarmes, ont expliqué jeudi après-midi devant la cour les coordinateurs de l'enquête, Claude Baulard, Marcel Guissard et Yves Zimmer.

Dutroux: Pas de problème de sécurité lors de la première semaine
(Belga) Aucun incident notable en matière de sécurité n'a été enregistré la première semaine autour du procès d'Arlon, a indiqué jeudi la police fédérale.

Dutroux: Suspension d'audience à la suite d'un incident
(Belga) Le président de la Cour d'assises a suspendu les débats jeudi vers 14H20 en raison d'un incident entre deux avocats à l'occasion du témoignage de M. Connerotte.

Dutroux: La gendarmerie a retenu des informations (Connerotte)
(Belga) Si la juge d'instruction liégeoise, Martine Doutrewe, avait eu toutes les informations dont disposait la gendarmerie sur Marc Dutroux, elle aurait pu arriver au même résultat que lui, avant lui, a dit le juge d'instruction Jean-Marc Connerotte devant les assises d'Arlon.

Dutroux: Interrogatoire de Connerotte interrompu vers 12H30
(Belga) L'interrogatoire du juge d'instruction chestrolais Jean-Marc Connerotte aux assises d'Arlon s'est interrompu jeudi après que le magistrat ait "craqué" en tentant de répondre à une question du conseil de Michel Lelièvre, Me Olivier Slusny, concernant la protection rapprochée dont avaient bénéficié le juge d'instruction et le procureur du Roi Bourlet.

Dutroux: Connerotte dénonce le double-jeu de Nihoul
(Belga) Le juge d'instruction Jean-Marc Connerotte a expliqué jeudi devant la cour d'assises d'Arlon que le recoupement de deux témoignages ayant vu le 9 août 1996 à Bertrix la camionnette de Marc Dutroux avec le casier judiciaire de ce dernier ont permis de l'identifier comme un suspect très sérieux.

Dutroux: Photos de Dutroux: photographes sanctionnés par la Cour
(Belga) Le président de la cour d'assises, Stéphane Goux, a décidé de faire retirer les accréditations aux photographes dont les journaux ont publié, ce jeudi, les photos non cachées de Marc Dutroux prises à l'audience.

DUTROUX TOMORROW: Le juge Connerotte entendu jeudi
(Belga) La Cour d'assises d'Arlon entendra jeudi Jean-Marc Connerotte, le juge qui avait instruit la disparition de Laetitia Delhez et avait placé sous mandat d'arrêt les quatre accusés en août 1996. Claude Baulard, Marcel Guissard et Yves Zimmer, trois policiers qui ont lancé les recherches policières après la disparition de Laetitia seront également entendus par la Cour d'assises.


DUTROUX SYNTHESE: Marc Dutroux dénonce le "réseau Nihoul" (3)
(Belga) Elle a reconnu qu'elle avait sa part de responsabilité dans le décès de Julie et de Mélissa mais a expliqué qu'elle n'avait pas pu descendre dans la cache pendant la détention de son ex-mari. "Une force invincible m'en empêchait", a-t-elle commenté. En fin d'interrogatoire, l'ancienne institutrice a demandé aux parents des victimes, ainsi qu'à Sabine et à Laetitia "d'entendre qu'elle regrettait infiniment ce qu'il s'est passé ".

DUTROUX SYNTHESE: Marc Dutroux dénonce le "réseau Nihoul" (2)
(Belga) C'est encore pour honorer une commande de Michel Nihoul qu'il a enlevé Sabine. Mais comme il s'est pris d'affection pour elle et a de nouveau décidé de la préserver du réseau "Nihoul et compagnie", il a dû enlever Laetitia.

DUTROUX SYNTHESE: Marc Dutroux dénonce le "réseau Nihoul" (1)
(Belga) Les quatre accusés ont pris pour la première fois la parole mercredi aux assises d'Arlon. Si Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul ont présenté une version des faits conforme à leurs déclarations au dossier, Marc Dutroux a accusé pour la première fois Michel Nihoul d'être le commanditaire des enlèvements d'enfants.

Dutroux: Nihoul affirme être étranger aux enlèvements d'enfants
(Belga) Entendu à la fin de l'audience pendant une quinzaine de minutes, Michel Nihoul a quant à lui rappelé qu'il n'avait rien à voir avec les enlèvements d'enfants.

DUTROUX: Lelièvre ne fait de pas de révélation
(Belga) Michel Lelièvre est entré dans le système d'enlèvements mis en place par Marc Dutroux parce qu'il avait besoin d'un logement et besoin de drogue, a-t-il expliqué mercredi après-midi devant la cour.

Dutroux: Martin accuse Dutroux et dit être au courant de tout
(Belga) Michelle Martin a accusé mercredi après-midi devant la cour d'assises Marc Dutroux des enlèvements et séquestrations des six fillettes et adolescentes.

Dutroux: Les propos de l'accusé ont choqué
(Belga) Les déclarations de Marc Dutroux lors de son interrogatoire mercredi matin ont choqué de nombreuses parties au procès d'Arlon.

Dutroux: Nouvelle version de la mort de Julie et Mélissa
(Belga) Marc Dutroux a donné une nouvelle version pour la mort de Julie et Mélissa, rejetant la responsabilité sur d'autres.

Dutroux: An et Eefje - Dutroux désigne deux complices policiers
(Belga) Interrogé par le président, Marc Dutroux a désigné mercredi Michel Nihoul comme le commanditaire de l'enlèvement d'An Marchal et Eefje Lambreckx

Dutroux: "Menteur et manipulateur" (défense de Nihoul)
(Belga) "C'est une ouvelle insulte pour les familles des victimes", a déclaré, mercredi, en marge de l'audience Me Frédéric Clément de Cléty, avocat de Michel Nihoul.


Dutroux: Julie et Mélissa - Nihoul pointé du doigt
(Belga) Marc Dutroux a choisi de jouer la carte du "j'accuse'". Et il pointe notamment du doigt Michel Nihoul.

Dutroux: L'accusé se présente en victime - S'excuse pour son endormissement
(Belga) Interrogé, Marc Dutroux s'est présenté comme une victime de ses parents pendant toute son enfance et son adolescence.

Dutroux: Ouverture du procès à 09H15 - Dutroux veut faire des révélations
(Belga) Le président de la cour d'assises d'Arlon, Stéphane Goux, a ouvert l'audience mercredi à 09H15.

Dutroux: Plainte pour les photos de l'accusé sans bandeau
(Belga) Marc Dutroux va déposer plainte contre les médias qui ont publié des photos de lui sans veiller à masquer une partie de son visage, a indiqué mercredi matin un de ses avocats, Me Ronny Baudewyn.

Dutroux: Les explications de Marc Dutroux
(Belga) La cour d'assises d'Arlon va réellement débuter ce mercredi les débats dans le cadre du procès de Marc Dutroux et consorts.

Dutroux: La parole donnée aux accusés dès mercredi
(Belga) Après deux journées consacrées à des lectures d'actes, la cour d'assises entrera dans le vif du sujet.

DUTROUX: Les parties civiles en quête de vérité
(Belga) Après les avocats de la défense, ce sont les conseils des parties civiles qui se sont exprimés mardi après-midi.

Dutroux: Nihoul nie tous les faits
(Belga) Michel Nihoul nie tous les faits à sa charge.

Dutroux: Me Magnée répond à l'accusation
(Belga) Me Magnée, le conseil de Marc Dutroux, a été le premier à répondre aux accusations portées contre son client par le procureur du Roi.

Dutroux: Michel Bourlet détaille les faits
(Belga) Michel Bourlet a détaillé mardi pendant trois heures les faits reprochés aux quatres accusés.


Dutroux: moins de journalistes, peu de public
(Belga) Le public ne s'est pas présenté en masse à la cour d'assises mardi matin. En milieu de matinée, alors que la lecture de l'acte de renvoi était toujours en cours, il restait 13 places libres dans le public.

Dutroux: Michel Bourlet a entamé la lecture de l'acte d'accusation
(Belga) Le procureur du roi, Michel Bourlet, a entamé mardi à 11H30 la lecture de l'acte d'accusation.

Dutroux: "Un coup qui tombe à plat" (Me Olivier Slusny)
(Belga) Avant l'audience, alors que Me Beauthier regrettait une nouvelle fois la lecture pénible de l'acte de renvoi, Me Slusny a expliqué qu'il s'était peut-être trompé en demandant cette lecture.

Dutroux: lecture allégée de l'acte de renvoi
Le président de la cour d'assises a décidé mardi matin que la lecture de l'acte de renvoi pourrait être expurgée des passages les plus techniques.

Dutroux: Lecture des actes d'accusation et de défense mardi
Les jurés de la Cour d'assises d'Arlon recevront lecture mardi des actes d'accusation et de défense.

DUTROUX: Actes d'accusation et de défenses au menu mardi
La journée de mardi sera de nouveau très "administrative" aux assises d'Arlon. Le fond du dossier ne devrait être abordé que mercredi, lors de l'interrogatoire des accusés.

DUTROUX: la première journée d'audience se termine à 17H30
Le président de la cour d'assises d'Arlon a clôturé les débats du procès Dutroux et consorts lundi à 17h30.

DUTROUX: une partie du public refoulée par manque de places disponibles
Les débats ont repris peu apres 15H30 à la cour d'assises d'Arlon. Une partie du public n'a pas pu entrer dans la salle d'audience par manque de places disponibles.

DUTROUX: Satisfaction après la première matinée d'audience
La première matinée d'audience à la cour d'assises d'Arlon s'est terminée à 14H25. A la sortie, la plupart des avocats se sont déclarés satisfaits par le déroulement de la matinée.

DUTROUX: Le jury a été composé: six femmes, six hommes
Le jury, qui sera amené à se prononcer sur la culpabilité de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul; a été constitué lundi à 14H20.


Dutroux: "un pervers manipulateur", dit Sabine Dardenne (RTBF) (2)
Marc Dutroux, a souligné Sabine Dardenne, avait une très haute opinion de lui-même: "il se vantait un petit peu de tout. Il s'aimait bien". Sabine Dardenne a expliqué qu'elle ne s'est rendu compte de la manipulation de Marc Dutroux qu'après sa libération, avec Laetitia Delhez, par la police.

Dutroux: "un pervers manipulateur", dit Sabine Dardenne (RTBF) (1)
Sabine Dardenne, enlevée et séquestrée 80 jours par Marc Dutroux, a décrit mercredi, dans une interview diffusée par la RTBF, son bourreau comme un pervers manipulateur. Sabine Dardenne, qui avait 12 ans quand elle a été enlevée par Marc Dutroux et Michel Lelièvre le 28 mai 1996 à Kain, a été libérée le 15 août des caves de Marcinelle.

Dutroux: le secret de l'instruction (3)
De nombreux journalistes disposent de copies des DVD reprenant le dossier d'instruction Dutroux. S'exposent-ils à des sanctions pour cette simple possession? "Cela dépend de l'interprétation du juge du terme 'tout usage' repris dans l'article 460ter", souligne M. Voorhoof, professeur à l'université de Gand.

Dutroux: le secret de l'instruction (2)
Deux articles prévoient des peines pour violation du secret de l'instruction. L'article 57 du Code d'instruction criminelle, renvoyant à l'article 458 du Code pénal, vise les policiers, magistrats et fonctionnaires de la justice. Il prévoit des peines allant jusqu'à 6 mois et des amendes jusqu'à 2.750 euros pour violation du secret de l'instruction.

Dutroux: le secret de l'instruction (1)
La question du secret de l'instruction a resurgi alors que le procès Dutroux s'annonce et que tous les médias ont publié des extraits du dossier. Le Code pénal prévoit des sanctions pour les violations du secret de l'instruction.

Dutroux: les honoraires d'avocats (3)
Les avocats recevant les indemnités du pro deo pourraient-ils compléter par un paiement au noir? "Jamais entendu parler de cela", dit Me Platteau. Le bâtonnier de Gand, Me Marc Van Poucke, souligne qu'un bâtonnier est déjà allé interroger un détenu car il avait appris que de telles pratiques existaient.

Dutroux: les honoraires d'avocats (2)
Les parties, dont les revenus sont inférieurs à un plafond, peuvent faire appel à l'aide juridique gratuite qui dispose d'un montant annuel fermé. Ce système prévoit un certain nombre de points pour chaque intervention d'avocat.

Dutroux: les honoraires d'avocats (1)
La Justice devrait verser quelque 18.570 euros d'honoraires d'avocats aux parties qui peuvent faire appel à l'assistance juridique gratuite (le "pro deo") pour le procès Dutroux si l'on tient compte des tarifs en vigueur pour l'année dernière et de 10 semaines pour la durée du procès. Ce montant théorique brut vaut pour une partie: il doit être divisé entre les avocats s'il y en a plusieurs pour la même partie.

Dutroux: un catalyseur des réformes de la justice et des polices (2)
Les réformes menées depuis 1996 prennent davantage en compte les victimes. La loi Franchimont permet désormais aux parties civiles de demander des devoirs complémentaires et d'être mieux informées. Les victimes bénéficient d'un meilleur encadrement. Des maisons de justice ont été créées dans tous les arrondissements judiciaires.

Dutroux: un catalyseur des réformes de la justice et des polices (1)
La révélation des crimes de Marc Dutroux, qui ont horrifié la Belgique dès le mois d'août 1996, a débouché sur des interrogations quant à l'efficacité de la justice et des polices ainsi que la place de la victime. Les réformes, qui ont été menées au fil des ans, s'inscrivent en partie dans le fil des recommandations de la Commission d'enquête parlementaire Dutroux.


Dutroux: une liste de 486 témoins mais pas de "politiques" (4)
Le volet drogue sera quasiment exclusivement envisagé par des témoins cités par le ministère public. Parmi ceux-ci figure David Walsh. Cet anglais, qui a été en contact avec Michel Nihoul - qui l'aurait en partie doublé -, a été condamné pour trafic d'ecstasy.

Dutroux: une liste de 486 témoins mais pas de "politiques" (3)
Seuls six témoins sont appelés devant la cour pour l'enlèvement et la séquestration de Sabine Dardenne. Séquestrée 80 jours par Marc Dutroux et ses complices après avoir été enlevée à Kain le 28 mai 1996, la jeune femme, aujourd'hui âgée de 20 ans, sera un des témoins les plus attendus au procès.

Dutroux: une liste de 486 témoins mais pas de "politiques" (2)
L'audition des témoins suivra chronologiquement l'ordre de ces différents volets. Le procès débutera ainsi par l'audition des 14 chefs d'enquête et juges d'instruction qui se sont penchés sur l'entièreté du dossier. La cour entendra le juge d'instruction de Neufchâteau, Jacques Langlois, pendant une semaine, mais aussi ses confrères Jean-Marc Connerotte, en charge du dossier jusqu'à son dessaisissement par la cour de cassation le 14 septembre 1996, et Dominique Gérard.

Dutroux: une liste de 486 témoins mais pas de "politiques" (1)
La cour d'assises d'Arlon devrait entendre 486 témoins dans le cadre du dossier Dutroux et consorts. C'est en tout cas le nombre de noms qui figurent sur la liste non officielle transmise aux différentes parties en début de semaine. Les convocations seront envoyées aux témoins dans les tout prochains jours, a confirmé le parquet général de Liège.

Dutroux: le coût de la procédure s'élève à 4,6 millions
Le coût de l'ensemble de la procédure judiciaire du procès Dutroux, en ce compris l'organisation du procès de Marc Dutroux et consorts, s'élève déjà à 4.660.966 euros, a indiqué mardi Laurette Onkelinx, ministre de la Justice aux membres de la Commission Justice Chambre et Sénat.

DUTROUX: Un 4e avocat défendra l'accusé
Un quatrième avocat chargé de la défense de Marc Dutroux est présent lundi matin dans la salle des assises d'Arlon.

DUTROUX: Les services d'ordre sont satisfaits
"Les objectifs sont atteints et le procès se déroule de manière sereine", a expliqué le directeur coordinateur, Jean-Yves Schul, lors d'une conférence de presse devant le palais de Justice.

DUTROUX: "Votre client sommeille Me Magnée"
Le président de la cour d'assises d'Arlon a signalé lundi matin à Me Magnée, avocat de Marc Dutroux, que son client semblait sommeiller pendant le long processus de formation du jury.

DUTROUX: Marc Dutroux refuse d'être filmé et photographié
Onze photographes et cameramen, ainsi qu'un dessinateur, ont pu assister aux premières minutes du procès Dutroux. Ils ont dû toutefois rapidement quitter la salle.

DUTROUX: Michel Nihoul est arrivé au proces sous escorte
Michel Nihoul a rejoint le palais de justice d'Arlon lundi matin. Il est entré par l'arrière du bâtiment, accompagné par la police fédérale.


DUTROUX: les parties au procès présentes dès 08H00
Vers 08H00, la plupart des parties au procès Dutroux avaient rejoint le palais de Justice. Après les trois accusés détenus, ce sont les membres du ministère public puis les avocats qui sont entrés dans le palais.

DUTROUX: Arlon calme lundi matin - premier fourgon cellulaire parti à 07H10
Vers 07H00, à moins de deux heures de l'ouverture du procès, de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul devant la cour d'assises d'Arlon, Arlon était très calme.

DUTROUX: la formation du jury au menu de la première journée
La première journée du procès de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul sera largement consacrée lundi à la formation du jury.

DUTROUX: Le président à ouvert la session d'assises à 09H40
Le président de la cour d'assises a ouvert le procès de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul lundi à 09H40.

DUTROUX: Paul et Betty Marchal sont arrivés à Arlon
Betty Marchal, la mère d'An, une des victimes de Marc Dutroux, a confié dimanche son soulagement de savoir que le procès allait s'ouvrir près de neuf ans après la disparition de sa fille.

DUTROUX: un logement mis à la disposition de Nihoul
Trois des quatre accusés du procès Dutroux sont actuellement détenus à la prison d'Arlon. Les transferts de Marc Dutroux, Michelle Martin et Michel Lelièvre seront étroitement surveillés par la police fédérale. Bien que la prison soit distance de seulement quelques centaines de mètres du palais, des itinéraires différents devraient être empruntés.

DUTROUX: mesures de sécurité au palais de Justice (2)
Dans le palais, un portique de type "aéroport" a été installé devant un autre portique de détecteurs de métaux. Des petits casiers bleus, fermant à clé, accueilleront les ordinateurs portables et les GSM interdits dans la salle d'audience.

DUTROUX: mesures de sécurité au palais de Justice
Si les abords du palais de Justice d'Arlon sont calmes dimanche après-midi, tout laisse penser que ce ne sera plus le cas lundi matin. La circulation sera interdite dans les rues entourant directement le palais. Le stationnement ne sera quant à lui pas autorisé dans les rues avoisinant la place Schalbert. Une centaine de policiers se chargeront d'orienter les automobilistes.

DUTROUX: Arlon toujours calme malgré les journalistes (2)
En plus des quatre télévisions nationales (VRT, VTM, RTBf et RTL-TVi) et d'un dessinateur, onze journalistes (4 représentant les media belges francophones et germanophones, 4 les media flamands et 3 les media étrangers) pourront obtenir le sésame permettant d'accéder à la cour d'assises.

DUTROUX: Arlon toujours calme malgré les journalistes (1)
A quelques heures de l'ouverture du procès Dutroux et consorts, la ville d'Arlon vit ses dernières heures de calme. Comme tous les dimanches, la localité tourne au ralenti. Les rues commerçantes sont presque vides, arpentées quasi exclusivement par les journalistes reconnaissables au badge qu'ils portent autour du cou.


DUTROUX: première journée largement consacrée à la formation du jury (2)
Au total, 180 personnes ont été convoquées en qualité de juré potentiel. La cour examinera dans un premier temps les demandes de dispenses présentées par certains d'entre eux: motifs professionnels, familiaux ou de santé.

DUTROUX: première journée largement consacrée à la formation du jury (1)
La première journée du procès de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul sera largement consacrée à la formation du jury. A l'issue de cette phase, les différentes parties pourront soulever des questions sur la régularité de la procédure.

DUTROUX: un premier planning établi jusqu'au 27 avril (2)
Dès le 22 mars, les différents faits seront examinés via l'audition de témoins: Julie et Mélissa (22 au 25 mars), An et Eefje (25 au 29 mars), séquestration de trois jeunes adultes et assassinat de Bernard Weinstein (29 au 30 mars), Sabine Dardenne et viol de trois Slovaques (1er avril), Laetitia Delhez (5 et 6 avril).

DUTROUX: un premier planning établi jusqu'au 27 avril (1)
La cour d'assises d'Arlon a fixé un premier planning théorique pour le procès de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul. La formation du jury est prévue pour le lundi 1er mars, date à laquelle les défenses pourront aussi, si le temps est suffisant, soulever les questions de procédure.

Dutroux: présentation des magistrats "acteurs" du dossier (4)
D'autres magistrats, qui ne siégeront pas aux assises, ont marqué le dossier Dutroux. Ainsi, les trois juges d'instruction, Jean-Marc Connerotte, Jacques Langlois et Martine Doutrèwe. C'est Jacques Langlois, secondé par le juge Dominique Gérard, qui a hérité du dossier Dutroux à la suite du dessaisissement.

Dutroux: présentation des magistrats "acteurs" du dossier (3)
D'autres magistrats, qui ne siégeront pas aux assises, ont marqué le dossier Dutroux. Ainsi, les trois juges d'instruction, Jean-Marc Connerotte, Jacques Langlois et Martine Doutrèwe. Jean-Marc Connerotte, chargé de l'affaire le 11 août 1996, a décerné les premiers mandats d'arrêt.

Dutroux: présentation des magistrats "acteurs" du dossier (2)
L'avocat général du procès sera Jean-Baptiste Andries, né le 4 décembre 1962 et domicilié à Verviers. Avocat au barreau de Verviers de 1987 à 1990, il a été nommé substitut au parquet de Verviers le 15 mai 1992 après deux années de stage.

Dutroux: présentation des magistrats "acteurs" du dossier (1)
Le procès Dutroux et consorts devant la cour d'assises d'Arlon mettra en évidence le travail d'une batterie de magistrats, qu'ils soient effectifs ou suppléants, du siège, du parquet, ou juges d'instruction. Tour d'horizon de ces autres acteurs du procès.

Dutroux: Sabine et Laetitia, deux témoins capitaux (4)
Laetitia Delhez, qui a appris à Sabine que toute la Belgique la recherchait lorsqu'elle a été à son tour séquestrée dans la cave de Marcinelle, éprouve également une grande appréhension à se retrouver face à face avec Marc Dutroux. Elle n'est pas encore certaine de venir témoigner.

Dutroux: Sabine et Laetitia, deux témoins capitaux (3)
Sabine Dardenne a rencontré quelques journalistes le 21 février, soit après que la chambre du conseil eut accordé un non-lieu à Michel Nihoul qui sera renvoyé quelques mois plus tard en assises par la chambre des mises en accusation.


Dutroux: Sabine et Laetitia, deux témoins capitaux (2)
Sabine Dardenne a été enlevée par Michel Lelièvre et Marc Dutroux à Kain le 28 mai 1996 alors qu'elle se rendait à l'école. Les deux hommes sont en aveux complets. Elle a, pendant sa détention, consigné dans un carnet les événements qu'elle a vécus: conditions de vie, viols, conditionnement et privations.

Dutroux: Sabine et Laetitia, deux témoins capitaux (1)
Sabine Dardenne et Laetitia Delhez, les deux dernières victimes de Marc Dutroux et de ses complices, sont aussi les seules à être sorties vivantes de leurs griffes, après respectivement 80 jours et 6 jours de calvaire. Leurs témoignages seront dès lors très attendus devant les assises.

Dutroux: le chagrin silencieux des Lambrecks, le combat des Marchal (4)
Les parents d'Eefje Lambrecks, qui sont restés bien plus discrets depuis la disparition tragique de leur fille, auront chacun leur avocat. Jean Lambrecks compte assister à la plus grande partie des débats à Arlon.

Dutroux: le chagrin silencieux des Lambrecks, le combat des Marchal (3)
Paul Marchal, qui dit avoir perdu toute confiance en la justice, assistera aux débats devant la cour d'assises d'Arlon. "C'est la dernière chose que je peux faire pour ma fille", a-t-il confié.

Dutroux: le chagrin silencieux des Lambrecks, le combat des Marchal (2)
Egalement fou de douleur, Paul Marchal ne s'est pas départi de son opinion que les policiers et les magistrats n'avaient pas fait leur travail et qu'il fallait réformer radicalement l'appareil judiciaire et policier. Il a estimé que les solutions proposées par les partis politiques traditionnels n'étaient pas satisfaisantes.

Dutroux: le chagrin silencieux des Lambrecks, le combat des Marchal (1)
= Les parents d'An Marchal et d'Eefje Lambrecks, enlevées à la côte dans la nuit du 22 au 23 août 1995 alors qu'elles avaient 17 et 19 ans, n'ont pas toujours été sur la même longueur d'onde pendant les douze mois d'épreuves qui les ont séparés de la découverte des corps enterrés à Jumet. Leurs chemins ne se sont pas toujours rejoints depuis lors.

Dutroux: les parents de Julie et Mélissa n'assisteront pas au procès (3)
S'ils se sont battus pendant des années, arrêtant leurs activités professionnelles pour se consacrer à cette affaire, les parents ont décidé de jeter le gant. En mars 2002, les parents de Mélissa, rapidement suivis par ceux de Julie, ont annoncé qu'ils déchargeaient leur conseil, Me Hissel, du dossier.

Dutroux: les parents de Julie et Mélissa n'assisteront pas au procès (2)
Pour les familles, de telles questions sans réponse sont insoutenables. Les parents des fillettes n'ont qu'une certitude: les cadavres de Julie et de Mélissa ont été découverts enterrés dans une propriété de Marc Dutroux à Sars-la-Buissière le 17 août 1996. Selon les médecins légistes, elles sont mortes de faim et de soif.

Dutroux: les parents de Julie et Mélissa n'assisteront pas au procès (1)
Julie Lejeune et Mélissa Russo sont les premières victimes de Marc Dutroux et de ses complices. Les deux fillettes, âgées de 8 ans, ont disparu de Grâce-Hollogne sans laisser aucune trace, non loin du domicile de Mélissa, le 24 juin 1995 en fin d'après-midi.

Dutroux: deux avocats pour plaider l'acquittement de Michel Nihoul
Michel Nihoul nie formellement les faits à sa charge. Devant la cour d'assises, ses conseils, Mes Frédéric Clément de Cléty et Xavier Attout, plaideront son acquittement. Le Bruxellois Frédéric Clément de Cléty est le conseil de Michel Nihoul depuis le mois d'août 1996.


Dutroux: Michel Nihoul nie les faits à sa charge (2)
Le sexagénaire bruxellois a toujours nié toute implication dans le dossier concernant les enlèvements. Concernant le trafic de drogue, le conseil de Michel Nihoul, Me Frédéric Clément de Cléty, dénonce la provocation policière.

Dutroux: Michel Nihoul nie les faits à sa charge (1)
Epargné par l'ordonnance de la chambre du conseil mais renvoyé devant les assises par la chambre des mises en accusation de Liège, Michel Nihoul est le seul accusé à nier tous les faits à sa charge.

Dutroux: Michel Nihoul, escroc, flambeur et partouzeur (3)
Incarcéré le 16 août 1996 suite à la libération de Sabine et de Laetitia, Michel Nihoul a été libéré par un arrêt de la chambre des mises en accusation de Liège du 22 janvier 1997 qui relevait le manque d'indices sérieux de participation aux faits.

Dutroux: Michel Nihoul, escroc, flambeur et partouzeur (2)
Trois femmes ont marqué sa vie. Il a vécu 13 ans avec la première et trois enfants sont nés de cette union. La deuxième est l'avocate bruxelloise Annie Bouty, avec qui il a eu deux enfants. Depuis 1982, il vit avec Marleen Decokere.

Dutroux: Michel Nihoul, escroc, flambeur et partouzeur (1)
Né à Verviers le 23 avril 1941, Michel Nihoul est actuellement domicilié à Bruges. Il est le seul accusé en liberté mais devrait être incarcéré quelques jours avant le début du procès.

Dutroux: les faits reprochés à Michel Lelièvre (2)
Michel Lelièvre a reconnu les enlèvements qui lui sont reprochés. Dans un interrogatoire récapitulatif en décembre 1996, il a ainsi expliqué qu'il était harcelé par Dutroux car il avait une dette envers lui. Dutroux le menaçait et lui aurait proposé, en échange, d'enlever des filles.

Dutroux: les faits reprochés à Michel Lelièvre (1)
Michel Lelièvre, 32 ans, est en détention préventive depuis le 14 août 1996, soit la veille du jour où Sabine Dardenne et Laetitia Delhez ont été retrouvées vivantes dans la cache de Marcinelle.

Dutroux: Michel Lelièvre, un parcours chaotique marqué par la drogue (2)
Une première liaison amoureuse lui donne une certaine stabilité avant qu'il ne retombe dans le milieu toxicomane en 1991. Michel Lelièvre rompt avec son amie en novembre 1993 et est arrêté dans le cadre d'un dossier de drogue. Il restera détenu 4 mois.

Dutroux: Michel Lelièvre, un parcours chaotique marqué par la drogue (1)
Michel Lelièvre, 32 ans, qui est notamment poursuivi pour les enlèvements d'An et Eefje, Sabine et Laetitia, a rencontré Michel Nihoul via un homme qu'il avait connu en prison. Il situe sa rencontre avec Marc Dutroux en été 1995, via Michel Diakostavrianos. Il emménagera dans une propriété de Marc Dutroux en juillet 1995.

Dutroux: un quatuor pour assurer la défense de Michelle Martin
La défense de Michelle Martin sera assurée devant les assises d'Arlon par quatre avocats: deux d'entre eux viennent du barreau d'Arlon, Me Sarah Pollet et Me Sébastien Schmitz, deux viennent du barreau de Nivelles, Me Thierry Moreau et Me Thierry Bayet.


Dutroux: les faits reprochés à Michelle Martin (2)
Michelle Martin, qui dans un premier temps avait déclaré ne rien savoir des activités de son mari, a rapidement reconnu avoir été mise au courant des enlèvements et des séquestrations, à Marcinelle, des six victimes. Elle reconnaît avoir participé à la confection de la cache de Marcinelle, rappelle le ministère public dans son acte d'accusation.

Dutroux: les faits reprochés à Michelle Martin (1)
Michelle Martin, 44 ans, est en détention préventive depuis le 14 août 1996, soit la veille du jour où Sabine Dardenne et Laetitia Delhez ont été retrouvées vivantes dans la cache de Marcinelle.

Dutroux: Michelle Martin, une femme sous influence (3)
En 2001, Michelle Martin a expliqué aux enquêteurs que Marc Dutroux lui a dit que s'il agissait ainsi, c'était à cause d'elle: "draguer les filles lui prenait beaucoup de temps. S'il les kidnappait, il récupérait ce temps de séduction pour me le consacrer" et que "face à cette violence, je n'ai pas eu le choix".

Dutroux: Michelle Martin, une femme sous influence (2)
Michelle Martin décroche son diplôme d'institutrice en 1981 mais se sent désemparée à l'aube de sa vie professionnelle. Elle rencontre alors Marc Dutroux qui lui cache dans un premier temps sa condition d'homme marié et qui lui dit qu'il veut rester libre de toute attache, même s'il éprouve de l'amour pour elle.

Dutroux: Michelle Martin, une femme sous influence (1)
Michelle Martin, alors âgée de 21 ans, a rencontré Marc Dutroux en 1981 sur la patinoire de Forest que fréquentait tous les week-ends celui qui allait devenir son mari. Lors de longs interrogatoires en 2001, elle a raconté aux enquêteurs qu'elle en est rapidement tombée amoureuse, soulignant qu'"avec lui, je me sentais vivre, je me sentais respirer, je me sentais libre (...)"

Dutroux: un trio pour la défense de Marc Dutroux après rebondissements (2)
Devant la chambre des mises en accusation de Liège en mars 2003, Me Ronny Baudewyn, avocat affilié à l'ordre flamand du barreau de Bruxelles, a secondé Me Kahn. Les deux conseils ont ensuite été rejoints par Me Martine Van Praet, du barreau de Bruxelles

Dutroux: un trio pour la défense de Marc Dutroux après rebondissements (1)
Lorsque le nom de Dutroux a été révélé au grand public en août 1996, aucun avocat ne s'est précipité pour défendre celui que le monde entier a rapidement qualifié de "monstre". Depuis cette période, Marc Dutroux a été défendu par plusieurs conseils.

Dutroux: les faits reprochés à Dutroux et les aveux partiels (2)
Lors de l'enquête, Marc Dutroux a reconnu l'assassinat de Weinstein, les enlèvements de Laetitia (il n'est pas poursuivi pour l'enlèvement d'Eefje car la jeune fille était majeure au moment des faits, NdlR), d'An et de Sabine; les séquestrations des 6 jeunes filles et du trio Divers-Rochow-Jadot; le vol des voitures, le trafic de drogue; les viols de Sabine, de Laetitia et des Slovaques.

Dutroux: les faits reprochés à Dutroux et les aveux partiels (1)
Dutroux: les faits reprochés à Dutroux.

Dutroux: Marc Dutroux, intelligent et manipulateur (3)
Au niveau judiciaire, Marc Dutroux a été condamné une première fois en 1979 à un mois d'emprisonnement pour des faits de vol. En 1988, il a écopé d'une peine de 4 mois de prison pour recel. Le 26 avril 1989, la cour d'appel l'a condamné à 10 ans de prison pour des faits d'enlèvements, de séquestration et de viols de mineures d'âge, à 3 ans pour vols avec violences et à 6 mois pour vols.


Dutroux: Marc Dutroux, intelligent et manipulateur (2)
Après quelques relations homosexuelles, Marc Dutroux s'est marié une première fois à l'âge de 18 ans. Deux enfants sont nés de cette union chahutée. Son épouse s'est plainte de coups et a regretté que le père ne s'occupe pas de ses enfants. Le couple s'est séparé en 1983.

Dutroux: Marc Dutroux, intelligent et manipulateur (1)
C'est en août 1996 que la Belgique, et même l'étranger, a découvert Marc Dutroux, rapidement qualifié de "monstre". Né à Ixelles le 6 novembre 1956 de parents instituteurs, Marc Dutroux est l'aîné d'une famille de 5 enfants (4 garçons et une fille).

Dutroux: les attentes des 14 parties civiles (4/der)
Suite et fin de l'avant-papier sur les quatorze personnes qui se sont constituées parties civiles dans le dossier Dutroux: les parents de Julie Lejeune, de Mélissa Russo, d'An Marchal, d'Eefje Lambrecks, les deux frères et la soeur d'An, la maman de Laetitia Delhez, Laetitia et la maman de Sabine Dardenne.

Dutroux: les attentes des 14 parties civiles (3)
Suite de l'avant-papier sur les quatorze personnes qui se sont constituées parties civiles dans le dossier Dutroux: les parents de Julie Lejeune, de Mélissa Russo, d'An Marchal, d'Eefje Lambrecks, les deux frères et la soeur d'An, la maman de Laetitia Delhez, Laetitia et la maman de Sabine Dardenne.

Dutroux: les attentes des 14 parties civiles (2)
Suite de l'avant-papier sur les quatorze personnes qui se sont constituées parties civiles dans le dossier Dutroux: les parents de Julie Lejeune, de Mélissa Russo, d'An Marchal, d'Eefje Lambrecks, les deux frères et la soeur d'An, la maman de Laetitia Delhez, Laetitia et la maman de Sabine Dardenne.

Dutroux: les attentes des 14 parties civiles (1)
Quatorze personnes sont constituées parties civiles dans le dossier Dutroux: les parents de Julie Lejeune, de Mélissa Russo, d'An Marchal, d'Eefje Lambrecks, les deux frères et la soeur d'An, la maman de Laetitia Delhez, Laetitia et la maman de Sabine Dardenne.

Dutroux: interrogations sur l'existence d'un "réseau"
Marc Dutroux était-il un "prédateur isolé" ou se trouvait-il dans un vaste réseau pédophile dont les seuls contours auraient été découverts? Cette question se retrouvera immanquablement au coeur des débats de la cour d'assises d'Arlon qui jugera dès le 1er mars Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul.

Environ 450 témoins entendus au procès Dutroux
Environ 450 témoins devraient être entendus dans le cadre du procès Dutroux. Ces témoins auraient été retenus par le parquet général de Liège parmi les quelque 700 témoins annoncés.

Dutroux: 4 personnes jugées 7 ans et 7 mois après leur arrestation (2)
Suite de l'avant-papier sur l'ouverture du procès en assise de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul qui dès le 1er mars, soit près de sept ans et sept mois après leur arrestation, se retrouveront devant les assises d'Arlon pour répondre, notamment et à des degrés de responsabilité divers, de l'enlèvement, de la séquestration et du viol de six enfants et de la mort de quatre d'entre elles.

Dutroux: 4 personnes jugées 7 ans et 7 mois après leur arrestation (1)
Dès le 1er mars, soit près de sept ans et sept mois après leur arrestation, Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul se retrouveront devant les assises d'Arlon pour répondre, notamment et à des degrés de responsabilité divers, de l'enlèvement, de la séquestration et du viol de six enfants et de la mort de quatre d'entre elles.


Dutroux: chronologie d'août 1996
L'affaire Dutroux a véritablement éclaté en août 1996. Chacun a encore en mémoire les images de la libération de Sabine et de Laetitia, et les arrestations de celui qui allait devenir "le monstre Dutroux" aux quatre coins du monde. Selon l'hebdomadaire français VSD, l'événement le plus marquant de l'année 1996 a d'ailleurs été, aux yeux des Français, "l'affaire Marc Dutroux".

Dutroux: chronologie des faits marquants (5/der): de 2003 jusqu'au proces
Voici la suite et fin des dates marquantes de l'affaire Dutroux à partir du 13/01/2003 jusqu'à l'ouverture du procès.

Dutroux: chronologie des faits marquants (4): 2001-2002
Voici le suite des dates marquantes de l'affaire Dutroux à partir du 22/01/2001 jusqu'au 23/12/2002.

Dutroux: Chronologie des faits marquants (3): 1997 - 2000
Voici la suite des dates marquantes de l'affaire Dutroux à partir de la levée du mandat d'arrêt de Michel Nihoul, le 22/01/97, jusqu'à sa libération sous conditions, le 8/12/2000.

Dutroux: chronologie des faits marquants (2): 03/96 - 10/96
Voici la suite des dates marquantes de l'affaire Dutroux à partir de la libération de Marc Dutroux, le 20 mars 1996, jusqu'à la Marche Blanche du 20 octobre 1996.

Dutroux: chronologie des faits marquants (1): 1986-1995
Voici les dates marquantes de l'affaire Dutroux à partir de l'arrestation de Marc Dutroux et Michelle Martin en 1986 pour des faits de moeurs jusqu'à la nouvelle arrestation de Marc Dutroux, en décembre 1995.

Dutroux: chronologie des faits marquants (1): 1986-1995
Voici les dates marquantes de l'affaire Dutroux à partir de l'arrestation de Marc Dutroux et Michelle Martin en 1986 pour des faits de moeurs jusqu'à la nouvelle arrestation de Marc Dutroux, en décembre 1995.


AVoir :
Belgique : L'avocat Victor Hissel des victimes de Marc Dutroux mis en examen.
Belgique : Romain Hissel acquitté.
Belgique : Affaire Dutroux.
Belgique : Affaire Dutroux SYNTHESE.
Monde : Affaire Koala.