mercredi 29 février 2012

Princesse Jacqueline de Croÿ Juste



La Princesse de Croÿ décida d’offrir les armes de sa famille et de consacrer sa vie au service de la lutte contre la traite d’enfants. Elle rencontra les activistes du Werkgroep Morkhoven, auteur de la saisie des archives du réseau pédocriminel Zandvoort, qui compte les photos de 90.081 enfants alors qu’ils sont torturés, violés ou exploités à l’imagerie pornographique. Elle découvrait avec stupéfaction que le déni des droits fondamentaux était une généralité réservée aux victimes et témoins de réseau alliés à Nihoul. Il en résulta une association de faits explosive, principalement dédiée à la diffusion de l’information.

Depuis qu’elle a engagé ce combat, la Princesse de Croÿ est objet de toutes les cabales et harcèlements qu’endurent tous ceux qui dénoncent les réseaux. Son école sera "fermée" par l’état, cinq mois après sa fermeture effective, entre autre au motif du placement judiciaire des enfants victimes chez elle. Ils lui seront enlevés avec violence et enfermés dans un orphelinat, avec interdiction de la revoir et séparés de leurs parents sans moindre justificatif. Elle sera destituée de ses droits sociaux dont celui à l’accès aux soins de santé. Elle subira cinq mois de coupure d’électricité et trente et un jours de coupure de gaz. Un juge de paix permettra qu’il lui soit imposé un trou dans son toit durant cinq ans et fera un jugement autorisant la saisie de ses biens immobiliers pour moins d’un demi pourcent de leur valeur.


Renforcée par un millénaire de tradition guerrière, elle a échappé à trois présumées tentatives de meurtre et s’emploie imperturbablement a diffuser l’information, construire une base de données sur le réseau Zandvoort et cimenter les activistes intègres qu’elle croise, pour former une union solide dédiée à la lutte contre la traite d’enfants et la corruption. Une de ses cousines, la Princesse Maria Massimo Lancellotti s'est joint au combat de sous la forme de la Fondation Princesses de Croÿ et Massimo Lancellotti.

Source :
http://fondationprincessedecroy.morkhoven.org/05-whos-who_Fondation-FR.htm 


Pétition n° 1696/2008 au nom de la «Fondation Princesse Decroÿ».


Pétition n° 1696/2008, présentée par Jacqueline de Croÿ, de nationalité belge, au nom de la «Fondation Princesse Decroÿ»;
http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2009_2014/documents/peti/cm/789/789457
... in dit verband ook volgend bestand :
http://www.scribd.com/doc/33033101/
en
http://www.scribd.com/document_collections/2376729

Source :
YouTube
AVoir :
Marcel Vervloesem Un Juste.
Panique chez les ignobles : Les réseaux de l'horreur.
Zandvoort : Le Réseau.
Zandvoort a été fondé par 6 agents de liaison KGB/Stasi.