samedi 11 février 2012

Estelle Mouzin Victime


9 janvier 2003
L'affaire Estelle Mouzin est une affaire criminelle française ayant commencé le 9 janvier 2003 avec la disparition à Guermantes en Seine-et-Marne d'Estelle Mouzin, fillette alors âgée de 9 ans qui revenait de l'école.

10 janvier 2004
L'affaire a connu une importante couverture médiatique en France. Un an après la disparition, une marche silencieuse était organisée par les parents et la classe d'école d'Estelle Mouzin, à Guermantes. Elle a rassemblé 1 200 personnes, dont les artistes Charlélie Couture et Michel Delpech1.
Le tueur en série Michel Fourniret, arrêté en juin 2003 en Belgique, avait été en premier lieu soupçonné d'avoir enlevé l'enfant. Cependant, après avoir considéré l'hypothèse, la police l'a écartée en raison d'un alibi : une conversation téléphonique que le tueur présumé aurait eue à son domicile au moment même de la disparition. En dépit de cet alibi et des dénégations du suspect, l'hypothèse de la liaison entre cette affaire et Michel Fourniret a, plus de trois ans après la disparition, été à nouveau prise en considération par le procureur de Charleville-Mézières, après la découverte d'un enregistrement télévisé et de photographies de la fillette au domicile et dans l'ordinateur du suspect.

2008

Brie-Comte-Robert, le 1er février 2008, recherche de la petite fille, presque toutes les chaînes de télévision et de radios sont présentes.
Plusieurs interpellations ont eu lieu jeudi 31 janvier 2008 dans la ville de Brie-Comte-Robert et à Lognes (Seine-et-Marne). Une perquisition a été menée dans un restaurant de Brie-Comte-Robert où des débris humains suspects auraient été retrouvés l'été précédent. Pourtant, Le 1er février, cette piste s'est révélée être infructueuse : seuls les restes d'un animal ont été retrouvés sur place.

2009En janvier 2009, les policiers enquêtent sur une photographie mise en ligne sur un site internet pédophile créé en Estonie et hébergé aux États-Unis et qui présenterait des similitudes avec Estelle, qui aurait à cette date 15 ans.
L'enquête montrera qu'il ne s'agit pas d'Estelle, principalement car il s'agit d'une photo ancienne et qui ne correspond pas à l'âge de la jeune disparue.

2010En janvier 2010, la justice lance un nouvel appel à témoin en diffusant un portrait vieilli d'Estelle7,8.
Le 21 mai 2010, l'avocat des parents d'Estelle Mouzin annonce qu'il a demandé à la justice d'expertiser trois scellés provenant du dossier Fourniret. Les scellés concernent des morceaux de lacets blancs et de gants noirs, fournis par les autorités belges après l'arrestation de Michel Fourniret. La petite Estelle possédait des bottes blanches à lacets. Des gants noirs sont aussi mentionnés sur l'avis de recherche de la fillette9.
2011Rebondissement dans l'affaire Estelle Mouzin, la fillette disparue en 2003, à l'âge de 9 ans, à Guermantes, en Seine-et-Marne.
Un homme a été placé en garde à vue mercredi 9 novembre au matin dans les locaux de la police judiciaire de Versailles.
L'individu est un détenu d'une soixantaine d'années incarcéré depuis 2006 pour agressions sexuelles intra-familiales.
Le suspect aurait des points d'attache en Seine-et-Marne, le département où habitait Estelle Mouzin. Le sexagénaire qui avait été interpellé et placé en garde à vue mercredi 9 novembre au matin à Versailles après qu'il eut été dénoncé par un codétenu à la prison de la Santé, à Paris, a été relâché.
"La garde à vue a été levée", ont indiqué des sources proches du dossier, sans davantage de précisions (source Lemonde.fr, 9/11/2011).
Retour sur une enquête longue de près de 9 ans au cours de laquelle des dizaines de pistes ont été suivies...
Reprise en 2012Nous ne savons toujours pas si les demandes de vérification par la famille des pièces impliquant le tueur en série Michel Fourniret, ont été examinées par la justice "...
On a le sentiment que les enquêteurs sont livrés à eux-mêmes, sans aucun contrôle judiciaire" explique l'avocat de la famille.
Une valise est retrouvée fin janvier 2012 dans un hôtel de Besançon contenant des coupures de presse sur l'affaire Estelle Mouzin ainsi que des notes sur l'enquête.
Le propriétaire de cette valise est un homme de 20 ans qui n'est pas suspecté car il avait 11 ans lors de la disparition d'Estelle Mouzin.


"En 1997, je trouve l’homme (un portugais, mon ancien voisin !) qui a plus que certainement pris la petite Marion WAGON sept ans à Agen (47) France.

Je continue à m’intéresser discrètement à ce portugais avec qui je buvais l’apéro et qui avait eu une réaction d’une extrême violence au bistrot du village quelques années avant…. tout simplement parce que je lui avais dit que – « je l’avais aperçu la veille en ville » !
Le problème c’est que, où il se trouvait, venait d’avoir lieu une disparition.
Pédigrée  remarquable: fausse licence de taxi à Agen, trafiquant de drogue, de meubles, de voitures, de chiens, de machines à sous, (et je le sais maintenant : d’êtres humains.)
Je le savais ces débuts d’années 2000 sur « Le Centre de la France » et « Paris »…
En 2004, je retrouve mon suspect à Guermantes (77), (700 km de chez moi) : ‘Chez les menteurs’
dans le village et très certainement la rue où a disparu la petite Estelle Mouzin 9 ans."


http://pedocriminel.blogspot.com/2012/02/panique-chez-les-ignobles-affaire-detat.html