mardi 3 janvier 2012

Op SafeKids : Anonymous aide Facebook à démanteler un vaste réseau pédophile

Grosse opération de censure intolérable sur Reflets. Un papier a été dépublié. Il concernait le groupe Anonymous et une opération visant à démanteler un réseau pédophile.
C’est moi qui ai appuyé sur le bouton rouge.
Pourquoi ? Parce qu’il me semble que ce genre d’action doit être faite en silence. Anonymous ne se grandit pas en communiquant sur ces sujets.
Bien entendu, il me semble utile que des anonymes (sans le A majuscule, vous l’aurez noté) apportent leur savoir faire aux forces de police et à la justice pour traquer les pédophiles. Mais en parler… Non. D’autant que cela peut avoir deux effets très pervers :
1) pointer des gens qui ne sont pas pédophiles et les désigner comme tels avec les répercussions que l’on imagine.
2) réduire à néant des mois de travail des policiers ou des gendarmes.


Voilà une bonne nouvelle : Les Anonymous ont lancé le 27 juin dernier une opération baptisée Op SafeKids qui vise à nettoyer Facebook des pédophiles et du trafic d'enfants qui s'y déroule.
Et c'est un véritable succès car des centaines de personnes ont rejoint le mouvement afin de signaler les comptes Facebook incriminés. Chacun agit de sa propre initiative en infiltrant les groupes et en tendant des pièges aux pédophiles présent sur le réseau social. Facebook et le FBI ont rejoint le mouvement et travaillent en étroite collaboration avec les anonymous pour démanteler cet immense réseau pédophile.
Les comptes Facebook servant à faire commerce de photos, de films, et même d'enfants, sont désactivés en ce moment même, quasiment en temps réel par Facebook. Le mouvement des Anonymous qui est né en partie dans la lutte contre la Scientologie, renait avec ses racines activistes, loin des Ddos et defaces de script kiddies.
Si vous voulez rejoindre l'opération en cours, il suffit de rejoindre la page Op SafeKids en cliquant sur le bouton "J'aime" puis simplement de reporter les comptes de pédophiles que vous avez débusqué au fil de vos recherches, ainsi que les photos d'enfants abusés, soit directement à Facebook, ou sur la page ou encore via l'Internet Watch Foundation.
J'aime cet Internet quand il sert de belles causes. Malheureusement, en France, il ne sera bientôt plus possible de participer à ce genre d'opérations car grâce à la Loppsi, les sites et services pédophiles seront tout simplement "cachés", sans que ça aille forcement plus loin. Dommage.
Bravo les Anonymous !

Facebook:
https://www.facebook.com/pages/Op-SafeKids-France/210590598991185