mardi 3 janvier 2012

Jean Pierre Rosenczveig Pédophile ?

Il était une fois un juge des enfants 


Ce juge avait imaginé, que la situation qu'il occupait, pouvait lui donner des avantages sérieux. 

En effet, après les avoir repéré en foyer, il convoquait les enfants dans son bureau afin de laisser aller ses bas instincts et les violer

Par la suite, il a fait profiter les copains, copines du bon filon qu'il détenait. 
Le mouvement a pris une certaine ampleur quand ce juge pour enfants a cru devoir s'impliquer dans la création d'une association qui devait s'occuper, en sous traitance, des enfants placés, pour le compte des services sociaux. 
Cette association c'était : CORAL.
Les ramifications de CORAL s'étendaient jusque les pays de l'Est, d'Afrique mais aussi à Madagascar.

Lorsque l'affaire Zandwoort éclata, telle ne fut pas la surprise de certains policiers de constater que CORAL était particulièrement impliqué dans un gigantesque trafic d'enfants destinés à la prostitution;
Certains enfants étaient aussi envoyés pour la torture chez des gens"très bien".

Détail à retenir, parmi ces gens "très bien" se trouvaient bon nombre de magistrats, photographiés par les petites mains, celles de Dutroux, Martin et les autres, toujours prêts à assurer leurs arrières, en cas de pépin. 
C'est ainsi, que notre juge des enfants, grand maître des prédateurs, se retrouve sur une photo en train de se faire masturber par un gamin de 9 ans. 
Bien plus tard, la juge d'instruction chargée de l'enquête sur le réseau pédo criminel, a prétendu qu'il s'agissait d'un sosie inconnu des services de police, ce qui parait-il, a terriblement compliqué les recherches.

Aujourd'hui, nous retrouvons ce même juge, non plus à la tête du CORAL, puisque cette association a été dissoute suite à l'affaire ZANDVOORT/FRANCE 

mais de l'association
ATTENTION DANGER!
ESPOIR CFDJ -

http://profil.action-sociale.org/?p=espoir-service-accueil-cfdj-940811698&details=caracteristiques

Il est vrai que c'est la seule chose qui a changé : le nom.

Association loi 1901, ESPOIR est géré par un Conseil d’Administration présidé par Jean-Pierre ROSENCZVEIG, 
par ailleurs Président du tribunal pour enfants de Bobigny ; 
la fonction de Directeur Général est assurée par André MORIN. 

Parmi les gosses initiés à la pédophilie, il s'en trouvaient des besogneux.
Ceux-là, sont, à la tête de tribunaux pour enfants, éducateurs, ou directeurs improvisés au sein de grandes sociétés.

Notre juge des enfants, maître d’œuvre du réseau pédo criminel, ......toujours juge des enfants, s'est aussi impliqué dans le syndicalisme, ce qui est vite devenu, pour lui, une vocation. 
Syndicalisme et franc maçonnerie au sein des services de justice, c'est : la Fraternelle des services de justice. 
La Fraternelle maitrise les promotions, les mutations des magistrats. 

Notre juge des enfants, grand maître des pédo criminels, se retrouve donc, à la tête d'une importante organisation criminelle, au sein même des services de justice.
Ainsi, l'organisation récompense ou bannit les magistrats, selon son bon vouloir, selon qu'ils obéissent ou non

Les juges des enfants en place, sont donc, pour beaucoup, à la solde du grand organisateur pédo criminel;
Les plus méritants, se voient, à court terme, promus vice présidents, puis présidents de TGI.


Et, de façon constante, les parents pédo criminels obtiennent rapidement la garde exclusive des enfants violés, pour le grand drame des parents protecteurs, expédiés à l'asile ou en prison, pour avoir osé se rebeller. .
En échange de quoi, les enfants drogués au GHB, sont prostitués chez des magistrats, en tous cas des "cols blancs", afin d'organiser des soirées d'orgie pédo criminelles.
La toile est tissée depuis bon nombre d'années, et il ne doit plus rester beaucoup de juges des enfants "indépendants". 

L'organisation est donc auto protégée, puisque l'impunité totale est garantie par les services de justice eux-mêmes. 

Pour résumer, nous connaissons donc la tête de cette pyramide diabolique et il va falloir se préparer à trouver des juges intègres qui viendront remplacer les juges les plus dangereux, dans les étages inférieurs. Les autres seront sous très haute surveillance.e juge avait imaginé, que la situation qu'il occupait, pouvait lui donner des avantages sérieux. 

En effet, après les avoir repéré en foyer, il convoquait les enfants dans son bureau afin de laisser aller ses bas instincts et les violer

Par la suite, il a fait profiter les copains, copines du bon filon qu'il détenait. 
Le mouvement a pris une certaine ampleur quand ce juge pour enfants a cru devoir s'impliquer dans la création d'une association qui devait s'occuper, en sous traitance, des enfants placés, pour le compte des services sociaux. 
Cette association c'était : CORAL.
Les ramifications de CORAL s'étendaient jusque les pays de l'Est, d'Afrique mais aussi à Madagascar.

Lorsque l'affaire Zandwoert éclata, telle ne fut pas la surprise de certains policiers de constater que CORAL était particulièrement impliqué dans un gigantesque trafic d'enfants destinés à la prostitution;
Certains enfants étaient aussi envoyés pour la torture chez des gens"très bien".

Détail à retenir, parmi ces gens "très bien" se trouvaient bon nombre de magistrats, photographiés par les petites mains, celles de Dutroux, Martin et les autres, toujours prêts à assurer leurs arrières, en cas de pépin. 
C'est ainsi, que notre juge des enfants, grand maître des prédateurs, se retrouve sur une photo en train de se faire masturber par un gamin de 9 ans. 
Bien plus tard, la juge d'instruction chargée de l'enquête sur le réseau pédo criminel, a prétendu qu'il s'agissait d'un sosie inconnu des services de police, ce qui parait-il, a terriblement compliqué les recherches.

Aujourd'hui, nous retrouvons ce même juge, non plus à la tête du CORAL, puisque cette association a été dissoute suite à l'affaire ZANDVOORT/FRANCE 

mais de l'association
ATTENTION DANGER!
ESPOIR CFDJ - http://profil.action-sociale.org/?p=espoir-service-accueil-cfdj-940811698&details=caracteristiques

Il est vrai que c'est la seule chose qui a changé : le nom.

Association loi 1901, ESPOIR est géré par un Conseil d’Administration présidé par Jean-Pierre ROSENCZVEIG, 
par ailleurs Président du tribunal pour enfants de Bobigny ; 
la fonction de Directeur Général est assurée par André MORIN. 

Parmi les gosses initiés à la pédophilie, il s'en trouvaient des besogneux.
Ceux-là, sont, à la tête de tribunaux pour enfants, éducateurs, ou directeurs improvisés au sein de grandes sociétés.

Notre juge des enfants, maître d’œuvre du réseau pédo criminel, ......toujours juge des enfants, s'est aussi impliqué dans le syndicalisme, ce qui est vite devenu, pour lui, une vocation. 
Syndicalisme et franc maçonnerie au sein des services de justice, c'est : la Fraternelle des services de justice. 
La Fraternelle maitrise les promotions, les mutations des magistrats. 

Notre juge des enfants, grand maître des pédo criminels, se retrouve donc, à la tête d'une importante organisation criminelle, au sein même des services de justice.
Ainsi, l'organisation récompense ou bannit les magistrats, selon son bon vouloir, selon qu'ils obéissent ou non

Les juges des enfants en place, sont donc, pour beaucoup, à la solde du grand organisateur pédo criminel;
Les plus méritants, se voient, à court terme, promus vice présidents, puis présidents de TGI.


Et, de façon constante, les parents pédo criminels obtiennent rapidement la garde exclusive des enfants violés, pour le grand drame des parents protecteurs, expédiés à l'asile ou en prison, pour avoir osé se rebeller. .
En échange de quoi, les enfants drogués au GHB, sont prostitués chez des magistrats, en tous cas des "cols blancs", afin d'organiser des soirées d'orgie pédo criminelles.
La toile est tissée depuis bon nombre d'années, et il ne doit plus rester beaucoup de juges des enfants "indépendants". 

L'organisation est donc auto protégée, puisque l'impunité totale est garantie par les services de justice eux-mêmes. 

Pour résumer, nous connaissons donc la tête de cette pyramide diabolique et il va falloir se préparer à trouver des juges intègres qui viendront remplacer les juges les plus dangereux, dans les étages inférieurs. 
Les autres seront sous très haute surveillance.



Réseau pédocriminel: Trafic d'influence au T.G.I de Bobigny

Jean-Pierre Rosenczveig , président de l'association ESPOIR CDFJ(Coulommiers) s'accroche !!! au dossier Sxxxx BEYER-DELVALE. 
Jean-Pierre Rosenczveig a demandé à sa (con)soeur Aude MORELJUGE DES ENFANTS au T.G.I de Meaux de lui laisser le dossier de Sxxxx BEYER-DELVALE....C'est qu'il y tient à ce dossier !!!