mardi 9 octobre 2012

Réseau pédo criminel : Jean-Pierre Rosenczveig et Vincent Eble persistent et signent !!!

Il en serait très utile pour la cause que vous partagiez cet affaire sur votre page Facebook, merci...
Réseau pédo criminel : Jean-Pierre ROSENCZVEIG et Vincent EBLE persistent et signent !!!
Après l'affaire Zandvoort, la dissolution de l'association CORAL, Jean-Pierre ROSENCZVEIG s'est fait remarqué dans l'affaire du pédo criminel  Philippe Beyer (Association ESPOIR) qui a obtenu la garde de sa victime, son fils: Sxxxx BEYER-DELVALE, et ce, malgré, la reconnaissance des viols par Christian GIRARD, procureur de Meaux.
Comme Jean-Pierre ROSENCZVEIG a un lourd passif en terme de trafic d'enfants à des fins d'initiation à la pédophilie; il a essayé de "se faire oublier" en sous-traitant le dossier Sxxxx BEYER-DELVALE à son acolyte Vincent EBLE, président du Conseil Général de Seine et Marne (PS),dans un procédé tout fait illégal. Et cela, au détriment des intérêts de la victime, Sxxxx BEYER-DELVALE, et au bénéfice du pédo criminel reconnu: Philippe Beyer.
http://www.seine-et-marne.fr/actualites/vincent-eble-ps-reelu-president-du-conseil-general-de-seine-et-marne.


                                                                       

                                                                            Troyes le 09 mai 2012

Karine DELVALÉ

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx                                                Catherine CANIAC
                                                                                        Directrice
xxxxxx                                                                            SAE Nord
                                                                                       50 rue Saint-Faron
                                                                                       77100 Meaux
                                                                       

Lettre ouverte recommandée avec AR

N°xxxxxxxxxxx

Madame,

D'une part : par mes courriers recommandés avec AR du 19 décembre 2011, adressés à V.CHARRIER, assistante sociale, et à S.LEROY, éducatrice au sein de votre service, je les ai informées:

- qu'aucune convocation à une quelconque audience ne m'a été signifiée par un quelconque magistrat,

- qu'aucun jugement ne m'a été notifié concernant une soit disant mesure d'AEMO dont votre service serait en charge au "bénéfice" de mon fils Sxxxx BEYER-DELVALE, et soit disant ordonnée par un magistrat.

Ledit jugement que vos subordonnées évoquaient dans leur courrier de décembre 2011, ne peut donc avoir été rendu que par défaut, et est, de ce fait inapplicable.

Cependant, vos subordonnées ci-dessus citées, ont l'affront de persister:

- à rencontrer régulièrement mon fils, sans m'en informer, sans mon autorisation, et sur ses horaires de cours (parfois en lui faisant perdre toute une matinnée de cours), et ce, malgré l'exercice de l'autorité parentale conjointe,

- à prendre contact avec les structures que fréquente mon fils, sans m'informer (ex.: association CLEF),

- à établir des compte-rendus et autres rapports, sans m'en informer,

et ce , en toute illégalité.

A ce jour, je vous rappellle également que ledit jugement , rendu par défaut, est caduc.

D'autre part : une procédure est pendante entre Vincent EBLÉ, président du Conseil Général de Seine et Marne et moi-même.

Ce qui implique qu'il y a un conflit d'intérêt.

Conformément à la procédure, si votre service avait été en charge d'une AEMO concernant mon fils, le conflit d'intérêt déssaisit immédiatement l'ensemble des services qui dépendent du Conseil Général de Seine et Marne, qui ne peuvent ni ne doivent plus "s'occuper" d'un quelconque dossier concernant mon enfant.

Pour rappel, votre structure n'est pas indépendante puisque sous tutelle du Conseil Général de Seine et Marne.

L'excès de zèle de vos collaboratrices ne pourra que desservir les intérêts de votre président, Vincent EBLÉ dans la procédure pendante et conforter vos dérives.

Ce sont toutes les raisons pour lesquelles, au regard de la Loi:

- votre service SAE Nord ne peut et ne doit en aucun cas exercer une quelconque mesure concernant mon fils,

- que tous les compte-rendus et autres rapports établis par votre service, concernant une soit-disant mesure d'AEMO au "bénéfice" de mon fils, sont tous nuls et non avenus.

Dans mon courrier du 19 décembre 2011, j'ajoutais que :

"-Philippe Beyer , père de mon fils, a été reconnu comme l'auteur de viols sur mineur par Christian GIRARD, Procureur de la République du T.G.I de Meaux en date du 24 novembre 2010 (pièce N°1),

- votre "intervention" pourrait avoir été décidée par Madame la juge des enfants, Aude MOREL qui a délibérément remis mon fils à son père, Philippe Beyer, pédocrimel reconnu par décision du 10 décembre 2010,

- votre responsable hiérarchique, Mathieu SAVARIAU, inspecteur de l'ASE de Melun, qui a fait un signalement au Juge des enfants, Guillaume MAGGI en date du 20 juillet 2010, pour agressions sexuelles sur mon fils par son père, a laissé placé mon fils abusivement pendant 4 mois par le Juge des Enfants par intérim Cristofe VALENTE,"

Au vu du dossier ASE:

"- malgré les révélations de viols sur la personne de mon fils Sxxxx BEYER-DELVALE par son Philippe Beyer à:

- Nathalie CARPENTIER, référente ASE,

- Nathalie ATTALI, chef de service au foyer d'Orgemont,

- Carole RAMDAM, psychologue du foyer d'Orgemont; aucune mesure n'a été engagée par les services de l'ASE de Melun vis à vis de mon fils,"

- Nathalie ATTALI, chef du foyer d'Orgemont a qualifié le comportement de mon fils: "se mettre en slip devant des adultes hommes dans des positions de séduction", celui-ci recherchant "le contact avec les adultes hommes" et demandant des "bisous" à ces derniers, a été qualifié de "sain et agréable".

- Nathalie ATTALI chef du foyer d'Orgemont et Carole RAMDAM, psychologue du foyer ont fait pression sur mon fils pendant son placement pour qu'il voit son père à propos duquel qui il leur a fait des révélations de viols à ces deux personnes,

- Nathalie ATTALI chef du foyer d'Orgemont, a inventé que mon fils aurait voulu voir les gendarmes pendant son placement pour dire qu'il avait menti sur ses révélations de viols,

- Nathalie ATTALI chef du foyer d'Orgemont a monté de toutes pièces un faux matériel: une audition de mon enfant à la gendarmerie; ceci afin de disculper le pédocriminel Philippe Beyer, et de donner la garde de mon fils à ce dernier,". Audition qui n'a jamais existé,

"- Nathalie ATTALI chef du foyer d'Orgemont, a fait de faux rapports à mon sujet lors de mes conversations téléphoniques avec mon fils passées en présence de tiers,"

A noter que Nathalie ATTALI a tenu des propos délirants comme quoi "Sxxxx est contaminé par sa mère".

"- Nathalie ATTALI chef du foyer d'Orgemont,a eu une attitude partiale vis à vis de Philippe Beyer
, pédocriminel qualifiant celui-ci de "contenant" et "chaleureux",

- Carole RAMDAM, psychologue du foyer d'Orgemont a consigné des propos diffamatoires à mon sujet, alors qu'elle ne m'a jamais rencontrée, et a fait tenir des propos à mon fils qui ne lui appartenait pas,

- Nathalie ATTALI chef du foyer d'Orgemont, et Carole RAMDAM, psychologue ont manifesté dans leurs pseudo observations leur adhésion à la pédocriminalité en générale, et à Philippe Beyer en particulier,"

et: malgré:"- mon signalement et celui de Mme Stéphanie BROUILLAT, auprès des services de Mathieu SAVARIAU, inspecteur de l'ASE de Melun, au cours de l'année 2011 et de Vincent EBLE, du président du Conseil Général, n'ont pas été suivis d'effet,

- Vincent EBLE, Président du Conseil Général de Seine et Marne, et Mathieu SAVARIAU, inspecteur de l'ASE ont fait preuve de non-assistance à personne en danger concernant mon fils Sxxxx BEYER-DELVALE depuis le 10 décembre 2010 à ce jour,"

et, "- mes diverses demandes à avoir des nouvelles de mon fils, dont je n'ai plus eu de nouvelle depuis 25 décembre 2010, n'ont pas été suivies d'action ni par Vincent EBLE, Président du Conseil Général de Seine et Marne, ni par Mathieu SAVARIAU, inspecteur de l'ASE de Melun,"

de plus: "- Vincent EBLE, Président du Conseil Général de Seine et Marne, et Mathieu SAVARIAU, inspecteur de l'ASE ont financé l'association l'Arbre Nord, à fond perdu, pour des visites entre mon fils et moi-même qui n'ont jamais eu lieu,

vous ne pouvez donc être d'aucune "assistance" à aucun enfant victime,et en l'occurrence le mien.

Il est même pervers de votre part de parler d' "aide" au sujet de mon fils alors que votre hiérarchie et vos collègues savent qu'il est violé par son père qui en a la garde.

Ce sont toutes les raisons pour lesquelles, je ne peux rencontrer un service dont les intervenants et leur hiérarchie elle-même fait preuve d'adhésion manifeste au système pédocriminel dont fait partie Philippe Beyer, en multipliant des fautes lourdes au regard de leur fonction et en laissant perdurer les viols sur mon enfant.

L’article 434-3 prévoit que celui qui a eu connaissance " de privations, de mauvais traitements ou d’atteintes sexuelles infligées à un mineur de quinze ans " doit en informer les autorités judiciaires ou administratives".

Lesquelles autorités ont le devoir impératif de mettre l'enfant, reconnu agressé, en protection."

Je constate, aujourd'hui, que non contents d'être en infraction au regard des articles du Code pénal relatifs à la protection de l'enfance, les intervenants du Conseil Général de Seine et Marne, par le biais de votre service, s'obstinent également à ne pas appliquer la législation en matière civile.

Je vous précise que vos subornnées n'ont pas autorité à faire justice elles-mêmes.

L'outrecuidance de S.LEROY et V.CHARRIER, qui sont intervenues auprès de mon fils et des différentes structures, et ce, toujours en dehors des règles et de la Loi, confirme clairement le soutien inconditionnel de votre service, au réseau pédo criminel en général, et au pédo criminel reconnu, Philippe BEYER, en particulier.

Il sera intéressant de connaître le motif et la destination lorsque S.LEROY, d'autorité et en toute illégalité, elle fait absenter mon fils, toute une matinée du collège pendant ses heures de cours. Et cela, sans me demander mon autorisation, et sans m'en informer. En infraction aux procédures en cours et à l'exercice de l'autorité parentale conjointe.

Les mêmes méthodes étant utilisées par le pédo criminel, Philippe Beyer, père de mon fils.

En d'autres termes, en dehors de la maltraitance psychologique, du trafic d'argent, des faux et usage de faux, du trafic d'influence et du trafic d'enfants au sein du Conseil Général de Seine et Marne au profit du réseau pédo criminel en général, et du pédo criminel reconnu Philippe Beyer, en particulier; l'enquête devra déterminer votre niveau de participation aux autres activités pédo criminelles dans le dossier de mon enfant.

Pour ce qui est des autres enfants et parents abusés par vos services, il ne sera pas très compliqué de recueillir leurs témoignages.
Je note que votre présomptueuse vitrine, derrière laquelle vous tentez de cammoufler vos sombres activités:
"Recueil d'informations, analyse des éléments de danger, évaluation des capacités d'évolution de la famille, aide à la décision judiciaire, Soutien et conseil à la famille en vue de protéger les mineurs en danger, Accompagnement à une prise de conscience de la famille de ses difficultés et à la mobilisation de ses capacités,
Projets éducatifs individualisés pour établir des conditions d'évolution satisfaisante et durable.", n'évolue toujours pas dans le sens des intérêts des enfants victimes, contrairement à ce que vous souhaiteriez laisser croire, mais bien dans le sens d'une complicité pédo criminelle.

Ce qui revient à dire, que votre service SAE Nord, tout comme les autres services qui dépendent du Conseil Général de Seine et Marne, s'affiche clairement, dans les faits, comme faisant partie du réseau pédo criminel dans lequel trempe Philippe Beyer, pédo criminel reconnu par le T.G.I de Meaux.

Comme vous n'avez ni à intervenir ni à recueillir de quelconques informations auprès de mon fils, de son entourage familial et des structures qu'il fréquente; j'adresse copie de la présente aux magistrats et responsables, légalement en charge du dossier de mon enfant.

Karine DELVALÉ
Source : http://justiceenfants77.blogspot.fr/2012/05/reseau-pedo-criminel-jean-pierre.html

Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Rosenczveig

AVoir : Affaire : A.Beyer
Le Grand Robert de la pédophilie Française.
Philippe Beyer Pédophile ?
A quand la condamnation du pédocriminel Philippe Beyer ?
Crime en bande organisée au TGI de Meaux (77).
Christian Girard Procureur Pédophile ?
L'USM et le CSM ne seraient-il pas de nouveaux ADHERENTS ?
Réseau pédo criminel : Jean-Pierre Rosenczveig et Vincent Eble persistent et signent !!!
Jean Pierre Rosenczveig Pédophile ?