lundi 29 octobre 2012

France : Aurélien Jarrier sera d'abord jugé à Colmar.

<
Cet ex-directeur de centre de vacances répondra d’attouchements sur une dizaine de petits Alsaciens avant de comparaître à Nice pour les présumées agressions de treize Azuréens

Devant les experts psychologues et psychiatres qui l'ont examiné à la maison d'arrêt de Grasse, Aurélien Jarrier, 36 ans, a admis sa pédophilie à caractère homosexuel. Décrit comme « séducteur et manipulateur », cet homme intelligent et volubile a même confessé avoir drogué certaines de ses petites victimes à l'aide de médicaments de soumission chimique. Dans le seul but, jure-t-il, de « faciliter des relations tendres ». Mais si cet ancien directeur d'un centre alsacien de vacances reconnaît des attouchements, il nie farouchement s'être livré à des viols. En s'avouant incapable de la moindre érection, ce que conteste le médecin désigné par le juge d'instruction grassois.

Pas de procès dans les A.-M. avant un an

Sur la Côte d'Azur, où il avait rejoint sa mère gérante d'une société d'ambulances, Aurélien Jarrier se prétendait « pédo-analyste » (sic). Jusqu'à son incarcération en 2010, il aurait agressé treize enfants de 8 à 13 ans. Avant d'en répondre dans les Alpes-Maritimes*, il comparaîtra en Alsace pour des faits antérieurs, de présumés attouchements commis en 2006-2007 sur une dizaine d'enfants. Le parquet de Colmar vient de requérir son renvoi en correctionnelle. Une audience est envisagée début 2013.

Le second procès, sans doute à Nice devant la cour d'assises, ne devrait pas intervenir avant le second semestre 2013. Ambulancier à Golfe-Juan dans l'entreprise maternelle, Jarrier savait se rendre indispensable auprès de familles azuréennes en difficulté, souvent monoparentales. D'un contact facile, adepte du tutoiement immédiat, il promettait aux parents d'aider leurs gosses, turbulents ou perturbés, à grandir. Sans réclamer d'argent, il organisait des sorties en camping sauvage, en quad ou à la piscine. Une fois la confiance établie, il s'arrangeait pour se retrouver seul avec un petit garçon. Parfois, il lui faisait prendre du Bromazepan ou du Donormyl, médicaments dont des traces ont été relevées dans les cheveux de quatre victimes. Outre ces substances, des gants en latex, des lingettes et un tube de vaseline ont été découverts dans son sac.

Alors, qui est vraiment ce fils d'ouvrier originaire du Loiret? Pénalement responsable, Jarrier présente une « déviance pédophilique », selon le psychiatre niçois Pierre Giordano ; un profil « immaturo-névrotique », complète son confrère de réputation nationale Roland Coutanceau. « Atteint du syndrome de Peter Pan, je suis un homme enfant »,confirme l'intéressé dans son journal intime, saisi en perquisition.

Ma femme, ce marchepied...

« Je n'éprouve aucun sentiment pour les hommes ou pour les femmes, je n'ai aucune conception de la vie de couple. Je ne ressentais rien pour mon épouse, j'espérais qu'elle serait un marchepied pour sortir de mon problème affectif et relationnel à l'enfant. »

Jarrier affirme avoir été agressé et violé tout petit. « Il a reproduit une partie du schéma », assure son avocat Me Fabien Collado.« Il sait qu'il a un gros problème et il essaie de le régler en travaillant avec des psychologues à identifier l'élément déclencheur de ses pulsions...» À n'en pas douter, l'accusé sollicitera des circonstances atténuantes. Les obtiendra-t-il ?

*Dans ce dossier instruit à Grasse par le juge Morgan, il est également accusé d'avoir agressé quatre enfants à Montargis
Source : http://www.nicematin.com/nice/le-pedophile-en-serie-aurelien-jarrier-sera-dabord-juge-a-colmar.1035645.html

AVoir :
France : Aurélien Jarrier Pédocriminel notoire.
France : Aurélien Jarrier Pédophile récidiviste.
France : Aurélien Jarrier sera d'abord jugé à Colmar.
France : Aurélien Jarrier 6 ans ferme..
Jacques Thomet lance un appel aux 27 enfants présumés victimes de viols et devenus majeurs pour faire surgir leur vérité.