vendredi 30 août 2013

Les Raëliens approuvent la promotion d’une éducation sexuelle extensive de l’UNESCO.



News Les Raëliens approuvent la promotion d’une éducation sexuelle extensive de l’UNESCO.
(Catégorie ENSEIGNEMENT)
Posté par brigitte
ven. 18 sept. 2009 - 22:00:54

L’UNESCO a récemment fait publier des directives, qui font la promotion de l’enseignement sexuelle élargie aux enfants aussi jeunes que 5 ans. Évidemment, une décision comme celle-ci cause beaucoup de controverse. :-)
Il est important de noter ici, que le rapport donne les directives qui ont été compilées par une équipe d’experts, lesquels ont passé en revue plus de 80 études avant d’en arriver à cette conclusion.

Selon un article paru le 10 septembre 2009 dans le journal britannique « Daily Mail », le premier jet de l’UNESCO défend la thèse selon laquelle l’enseignement de la masturbation aux enfants, ainsi que d’autres actes sexuels de toutes orientations, diminuerait le taux d’avortements et de transmissions de maladies génitales. Plus encore, il déclare que certaines de ces informations, incluant celles qui parlent des sentiments de plaisirs obtenus par autostimulation, sont désirées par les enfants eux-mêmes, aussi tôt que l’âge de 5 ans.

Vers 12 ans, les enfants devraient savoir ce que sont l’avortement et la contraception, selon le rapport. Des lignes de conduites couvrant des sujets sexuels appropriés pour l’âge sont aussi exposées afin que cette idée puisse rejoindre les autorités éducatives officielles autour de globe d’ici la fin d’Octobre 2009.

Raël enseigne exactement les mêmes idées, en tant que partie intégrante de la philosophie, depuis sa création en décembre 1973. En fait, ces conseils précis à propos d’un enseignement sexuel complet pour les enfants, nous ont été donnés, à ce moment là, par les véritables créateurs de l’humanité, les Elohim. Notons qu’il y a beaucoup d’autres d’informations qui ont été reçues en même temps, mais pour les besoins de la cause, jetons un regard sur les deux arguments principaux apparaissant contre les décisions de l’UNESCO, lesquels sont sûrement déjà à votre esprit de toute façon. ;-)

Les deux critiques majeures face à ce plan peuvent être résumées comme suit :
1) Comme l’avait exposé une femme : « lorsque l’on parle d’enfants innocents âgés de 5 ans, alors qui sont encore à leur plus tendres années d’enfance, il est absolument effroyable de penser que ces directives suggèrent qu’ils devraient connaître de tels sujets, comme la masturbation. »
2) Comme une autre femme l’avait déclaré : « ceci est inapproprié dans son ensemble, et cela détruit la responsabilité parentale. Cet enseignement revient aux parents, lesquels sont plus en mesure de déterminer à quel rythme les révélations doivent se faire, et non aux autorités. »

En fait, il y a tellement d’éléments qui ont besoins d’être clarifiées pour pouvoir dresser un portrait global du sujet! Mais à la base, compte tenu que cela concerne d’abord le système de valeurs individuel vs. société, système qui prend en charge de décider de ce qui est bon ou mal, ce qui importe dans le cas présent c’est de réellement remettre en question ce que sont justement ces valeurs de base. Les valeurs du système raëlien ont souvent été décrites comme étant différentes des autres, alors qu’en même temps elles soutiennent toutes les particularités de la vie humaine, de la qualité de vie, cette qualité si chère, si précieuse.

Mais ce qui apparaît effroyable pour les Raëliens, c’est plutôt le fait que ces enfants innocents soient assujettis au dogme qui leur donne ce sentiment de culpabilité ou de honte, à propos de quelque chose d’aussi naturel que de s’alimenter ou de dormir, besoins naturels qui peuvent tout aussi bien être satisfaits par nécessité que par plaisir. Plusieurs dirons que cette décision d’enseigner ou non la sexualité revient aux parents. Les Raëliens ne contestent pas une participation des parents, mais ils font ressortir le fait que la majorité des parents n’enseignent pas des notions réalistes à propos de la sexualité. Le problème est que les parents enseignent ce qu’on leur a enseigné alors qu’en fait, la science nous démontre une toute autre réalité. Nos grands-parents n’avaient pas accès à cette science, alors que nous, oui. Et lorsque la science nous montre quelque chose de différent comparativement aux dogmes enseignés par la religion et la société, nous avons alors le devoir moral de faire changer les points de vue. Les parents qui ont peur d’enseigner ce type de sexualité, étaient eux-mêmes éduqués par des parents, dont les parents ont aussi été éduqués ainsi, sont des parents à qui on a enseigné que la sexualité avait une fonction reproductive, que cela était quelque chose que les femmes enduraient dans le but de satisfaire les besoins de leur mari, et toutes autres notions primitives sans queue ni tête. Ouf! Et quel manque de logique! Si tu es une femme, et que tu lis ceci, souviens-toi que ceci est tout à fait le même manque logique qui a empêché les femmes d’obtenir le droit de vote pendant des siècles, et qui le fait encore. En restant figer dans des anciennes façons de faire, parents et chefs spirituels enseignent les mêmes anciens dogmes qui font que des milliards d’être humains se sentent coupables ou honteux à propos de la sexualité. En éliminant cette peur et ce sentiment de culpabilité à propos du sexe, cela a comme direct conséquence de diminuer les grossesses non désirées, et le phénomène est d’autant plus évident pour l’avortement et la propagation des ITS (infections transmisses sexuellement). Donc, ce que l’UNESCO est en train de faire, c’est tout à fait fantastique! Ils sont en train de faire en sorte que la science puisse remplacer les traditions et les dogmes religieux.

Enseigner aux enfants que c’est sale, sacrilège, pervers et seulement pour la procréation, cela ne fait qu’aggraver le problème. Ignorer la réalité que nous sommes autant construits pour le sexe que pour manger ou survivre, c’est ce qui fait justement en sorte que nos perceptions sur le sexes sont biaisées et perverses. Cela nous fait se sentir coupable, pour quelque chose qui nous fait sentir merveilleusement bien ! Ce manque d’éducation est aussi la raison première qui explique les grossesses non désirées et la transmission des ITS. Cette approche de « tête dans le sable » est justement ce qui nous conduit à l’épidémie de VIH en Afrique, parce que le Pape et d’autres chefs religieux ignorent les données scientifiques et sont plutôt enclins à propager les vieux et faussement imprécis dogmes qui tuent des millions de personnes. :-(

Si ce n’était pas un acte de plaisir, aucun d’entre nous n’existerait. Aucun de nos parents aurait conçus qui que ce soit si ce n’avait été de ce plaisir. Donc de plaider la cause du plaisir comme étant quelque chose de mal, ce n’est pas très malin, ne pensez-vous pas ?

Il y a aussi de plus en plus de statistiques qui montrent une corrélation directe entre la répression sexuelle et les actes de violence. Le moins de sexe une personne a, ou plus il est admis que le sexe est quelque chose de sale et pervers, plus il sera possible de voir apparaître des actes de violence ou de perversion. Voilà qu’arrivent les prêtres pédophiles…

Sur le sujet de la pédophilie maintenant : plusieurs personnes vont réclamer qu’une telle éducation sexuelle pour tous, amènera des actes terribles. Mais c’est plutôt le contraire qui a été observé, que cette éducation renversera cette maladie chez les gens qui en sont atteints! Lorsque nous sommes éduqués dans un environnement qui est en harmonie avec ce pour quoi l’humain a été programmé, il advient alors possible de chercher son épanouissement personnel sans avoir à le cacher. La quantité d’actes terribles comme le viol et la pédophilie, aurait été grandement réduit si les prédateurs de ces crimes avaient été élevés dans des environnements qui faisaient la promotion d’un point de vue équilibré sur la sexualité. Mais dans la majorité des sociétés actuelles, le sexe est considéré comme quelque chose de tabou, sale, pêché, ou seulement acceptable dans le cadre d’un couple marié hétérosexuel où le but de la sexualité est la simple procréation, sans contrôle des naissances, etc. C’est en s’adressant directement aux causes de la pédophilie, et non sur ces simples symptômes, que nous pouvons vraiment éliminer cet acte terrible. Quelles sont ces causes ?

Le simple fait de reconnaître que nous avons été créés pour le plaisir, est le premier pas vers une meilleure compréhension du phénomène et cela change pratiquement tout. Parce que tout ce que nous faisons, c’est pour le plaisir. Tout! Autant la fine cuisine, un merveilleux couché de soleil, l’odeur des roses, la rire, la sensation d’une brise légère sur notre visage, qu’une chose comme payer nos impôts afin d’éviter le déplaisir de la prison et une amende, tout est plaisir. Il y a tellement, mais tellement de plaisirs disponibles tout autour de nous! Et le sexe fait certainement partie de ces sources de plaisirs, peut-être même le plaisir le plus stupéfiant auquel nous pouvons participer! Et grâce à des études scientifiques comme celles énoncées dans le rapport de l’UNESCO, et qui poussent à faire des recommandations, la science se rend bien compte que la répression sexuelle mène à des actes de perversion, et non pas dans le sens inverse.

Pour conclure avec les mots employés par les Elohim Eux-mêmes, voici un passage des messages qu’Ils ont donnés à Raël, il y a de cela plus de 35 ans. Les conseils qui nous sont ici donnés sont en lien direct avec le sujet de ce texte, un sujet qui a le potentiel d’aider l’humanité à atteindre son plein potentiel, en nous permettant d’être plus prêt de ce que nous sommes, heureux. Des gens heureux n’ont jamais, jamais, eu d’intentions violentes, n’est-ce pas ? :-) Comme vous pourrez le constater de ces mots de nos véritables Créateurs, la sensualité et la sexualité, deux termes qui ont un sens proches mais qui ne sont pas synonymes, sont de nature profondément spirituelle, compte tenu que le corps et l’esprit ne sont… qu’un.

Il est possible de télécharger ce livre d’ailleurs, et d’autres, sur ce site. Mais pour le moment, profitez bien de ce beau passage. :)

« L’éducation sensuelle est l’une des choses les plus importantes, mais malgré cela, elle existe à peine en ce moment. Tu vas éveiller l’esprit de ton enfant, mais tu éveilleras aussi son corps, compte tenu que l’éveil du corps est lié à l’éveil de l’esprit. Tout ceux qui cherchent à engourdir le corps, engourdissent aussi l’esprit.
Nos créateurs nous ont donné nos sens pour que nous les utilisions. Notre nez a été créé pour sentir, nos yeux pour voir, nos oreilles pour entendre, notre bouche pour goûter, et nos doigts pour toucher. Nous nous devons de développer nos sens afin d’obtenir le plus de satisfaction possible avec tout ce qui nous entoure, lesquelles choses ont été placées là pour notre propre plaisir.
Un individu sensuel est plus prédisposé à l’harmonie avec l’infini, parce qu’une telle personne peut ressentir cet infini sans avoir à méditer ou à contempler.
La méditation et la contemplation feront en sorte que les individus puissent mieux comprendre ce qu’est cette harmonie, et comment cette dernière peut être irradiée tout autour de soi en l’enseignant.
Être sensuel implique qu’il faut laisser l’environnement nous donner du plaisir.
L’éducation sexuelle est d’autant importante, mais elle n’enseigne que le côté technique des fonctions et de l’utilité des organes. L’éducation sensuelle, pour sa part, nous enseigne comment obtenir du plaisir par nos organes dans le seul but de ce plaisir, sans nécessairement chercher à les employer dans un but utilitaire.
Ne rien dire à nos enfants à propos de leurs organes sexuels est mauvais, mais malgré tout il vaut mieux au moins leur expliquer à quoi ils servent même si cela est insuffisant. Nous devons leur expliquer comment ils peuvent en retirer du plaisir pour eux-mêmes.
D’expliquer seulement la fonctionnalité de leurs organes sexuels serait comme dire que la musique est pour marché en rang de parade, que de savoir écrire est utile seulement pour écrire des lettres de plaintes, ou que les films sont utiles seulement pour les cours d’audio-visuel, et autre explications sans queue ni tête. Heureusement, grâce aux artistes et à travers l’éveil de nos sens, nous pouvons obtenir du plaisir en écoutant, en lisant, en regardant des œuvres d’art qui ont été faits pour aucune autre raison que de donner du plaisir. Ce principe vaut aussi pour les organes sexuels. Ils ne sont pas là simplement pour la reproduction ou pour remplir un besoin naturel, mais aussi pour donner du plaisir aux autres et à nous-mêmes. Grâce à la science, nous avons finalement le pouvoir de sortir de cette idée que de voir le corps nu de quelqu’un est un pêché, et que les relations sexuelles ont apporté avec elles leur propre punition : la conception d’un enfant.
Maintenant, grâce aux techniques de contraception, les unions sexuelles sont complètement libérées de l’engagement définitif, voire même d’un engagement possible. Tu enseigneras tout cela à ton enfant sans la honte, mais au contraire, avec amour, en expliquant clairement que cela le rendra complètement épanoui et heureux, et que c’est une façon d’apprécier la vie, avec tous ses sens et toutes ses forces d’actualisation.
Chacun de nos organes a été créé par nos parents, les Elohim, pour que nous puissions les utiliser non pas avec de la honte, mais avec le bonheur de les utiliser pour ce dont ils ont été conçus. Si l’action d’utiliser un de nos organes apporte du plaisir, cela signifie que nos Créateurs ont voulu que nous ayons ce plaisir.
Chaque individu est un jardin qui ne devrait pas être laissé là sans être cultivé. Une vie sans plaisir et un jardin qui n’est pas cultivé. »

Du livre « Intelligent Design – Messages from the Designers ».
Télécharger gratuitement ici, sur ce site, et profitez d’une vie remplie de plaisirs sans culpabilité, tant que cela soit entre adultes consentants, en autant que nous respections les goûts et les désirs de chacun, et aussi longtemps que nous cherchions le bonheur de ceux que nous affirmons aimer… MMMmmmmm… l’amour ! :-)

Ricky Roehr
Guide Raëlien
Reponsable du continent Nord Américain

Cet item a été imprimée depuis le site Raelianews
( http://fr.raelianews.org/news.php?extend.209 )

AVoir :
Les réseaux pédophiles Viols d'enfants la fin du silence.
Charles et Diane Roche, les enfants du Juge Roche.
Au secours : Sauvons Amandine!
SOS - Stan Maillaud, mon compagnon, disparu après un problème avec les gendarmes.
Rhône. Pédophilie et secte satanique à l’école privée de Brindas : les angoisses de « Mademoiselle Elise ».