jeudi 23 janvier 2014

Vatican : Un archevêque accusé de pédophilie effacé de photos officielles.


C'est un bel exemple de censure « façon Politburo » qu'a découvert le journal La Opinion (en espagnol) en examinant une lettre pastorale diffusée par la Conférence des évêques de République dominicaine. Le document est en effet illustré avec une photo de groupe présentant les différents évêques du pays. Une image apparemment banale, sauf qu'elle a été retouchée numériquement pour faire disparaître l'ex-nonce apostolique (équivalent d'un ambassadeur) Jozef Wesolowski, relevé de ses fonctions et rappelé à Rome en août dernier suite à de sérieuses accusations de pédophilie.

Un traitement qui n'est pas sans rappeler celui réservé à Léon Trotsky et aux opposants de Joseph Staline, pour les effacer de l'histoire de la révolution soviétique...

Cette « purge » photographique, si elle est compréhensible en terme d'image des évêques dominicains, peut en tout cas surprendre (ou prêter à sourire) dans un document où ils traitent notamment de « références éthiques » et dénoncent « la propagande des médias » ou encore « la mauvaise utilisation d'internet ».

Sur la photo originale, Mgr Wesolowski apparaissait ainsi au second rang, à droite du cardinal Nicolás de Jesús López Rodríguez (archevêque de Saint-Domingue, au centre de l'image). Dans la version retouchée – depuis supprimée sur le site de la Conférence épiscopale – son visage a été remplacé par celui de l'évêque émérite Francisco José Arnáiz.

L'image a par ailleurs été « complétée » par l'ajout d'un autre évêque, debout sur la gauche. Cette incrustation, plus maladroite, est beaucoup plus décelable à l’œil nu que la « censure » de Josef Wesolowski.

L'été dernier, la presse dominicaine avait révélé l'existence de relations sexuelles tarifées entre le diplomate polonais et des mineures dans la « Zona colonial », le centre historique de Saint-Domingue. Une télévision locale avait également montré des liens entre Mgr Wesolowski et un prêtre polonais ayant quitté le pays après avoir été accusé d’abus sexuels sur des enfants.

> Comparez la photo originale :
> Avec l'image retouchée : 

AVoir :
Vatican ; La justice belge en possession des noms d'une centaine de prêtres pédophiles.
Vatican : Des dizaines de milliers de mineurs" abusés au sein de l'Eglise catholique néerlandaise.
Vatican : Le pape durcit les sanctions dans les affaires de pédophilie.

Vatican : Le Vatican a défroqué des centaines de prêtres sous Benoît XVI.