dimanche 23 septembre 2012

Marie Darrieussecq La nymphette de Clèves ///BBK ACTUS


Elitisme fillettes polanski frederic mitterand la mauvaise vie homophobie different de anti pédophile reseaux scandales samantha gemmer plainte contre jack lang bayrou clashe cohn bendit avoue défoncé strings apostrophe strings pour enfants scandale beyonce manipulation société de dégénéré finky le clown réseau frederic mitterrand sarkozy clashe hollande mes mecanisme européen de sécurité israel sionisme islam terrorisme civilisations guéant.
Pourvoyeur bénévole en plumes et groudron, gifleur de ploutocrates, humilieur amateur de débiles officiels; je vous propose de me rejoindre pour nous rejouir ensemble de la fin tres proches de leurs univers absurdes.

///BBK ACTUS
https://www.facebook.com/bbkactus.komradrapstaman
https://www.youtube.com/user/komradrapstaman


Marianne Payot. 
Rédactrice en chef adjointe du service Livres de L’Express.

Auparavant journaliste au service Régions de l'hebdomadaire, Marianne Payot a, à ce titre, beaucoup travaillé sur la situation économique et sociale des DOM-TOM.


Marie Darrieussecq, nymphette de Clèves
Par Marianne Payot. (L'Express), publié le 22/08/2011 à 11:30

L'apprentissage sexuel d'adolescents des années 1980. Marie Darrieussecq joue la provoc avec ce récit cru. Et détone.

Quand la princesse s'appelle Solange, que le bal se transforme en kermesse, les carrosses en Alpine Renault et les jeunes filles en sauteuses patentées, l'on comprend que Marie Darrieussecq, grande admiratrice de La Princesse de Clèves (elle en a préfacé une édition pour GF), joue l'énorme contre-pied. Guère de préciosité dans ce Clèves ni de délicats sentiments amoureux, mais du cru, du "couillu", voire du glauque. Aucun doute, l'auteure de Truismes (1996) aime la provoc. Et avouons-le tout net : cet éveil à la sexualité d'adolescents du Pays basque intérieur au début des années 1980 nous ravit. 

Le découpage en trois parties du roman, "Les avoir" (les règles), "Le faire" (l'amour), "Le refaire" (toujours l'amour, quoique l'expression semble peu appropriée), donne le ton. Dès leurs 10 ans, Solange, Rose, Peggy, Nathalie, Raphaël, Christian, etc. ne pensent qu'à ça. D'été en été, les voilà en plein apprentissage. Menstruation, masturbation, accouplement, enculade, Darrieussecq ne se paie pas de mots. Une bite est une bite, comme dirait le père de Solange, faux pilote d'Air Inter et vrai coureur de jupons. Malgré le gardiennage de M. Bihotz, une "nounou" pas comme les autres, Solange ne perd pas de temps. Premier baiser mouillé avec un pompier au Milord, "la" boîte de nuit de Clèves, première pipe à Arnaud (un passage d'antho-logie) lors d'une boum au château, et le reste à l'avenant...  

Certains n'apprécieront guère la crudité du vocabulaire de Mme Darrieussecq, mais il leur sera difficile de ne pas saluer la justesse d'analyse de la romancière de Bassussarry. Rarement les rêves, les émois et les moeurs d'une bande de jeunes Français moyens auront été aussi finement dépeints. L'éclectisme de l'ancienne élève de la Rue d'Ulm, sautillant d'Ovide et de Mme de La Fayette aux nymphettes d'aujourd'hui, ne cessera jamais de nous étonner.

Source :
http://www.lexpress.fr/culture/livre/cleves_1022749.html

Marie Darrieussecq.
Marie Darrieussecq, née le 3 janvier 1969 à Bayonne, est une écrivaine et psychanalyste française.

Marie Darrieussecq: «La "libération sexuelle" a été un choc immense»

Dans «Clèves», Marie Darrieussecq raconte la puberté d'une jeune fille des années 80.

Entretien.

Il y a quinze ans, Marie Darrieussecq imaginait la métamorphose d'une jeune femme en truie. A l'automne dernier, dans «Clèves», elle racontait comment une adolescente découvre son corps, et l'usage qu'elle peut en faire avec des garçons.

C'était à la fois osé, très maîtrisé et souvent émouvant. C'était, aussi, un traitement romanesque inédit de la question de la pédophilie.

Au fil de l'entretien qu'elle a accordé à Dominique Antoine, elle explique ce que son roman pouvait avoir d'autobiographique, mais aussi pourquoi elle s'est intéressé aux effets de la libération sexuelle dans une petite ville de province, dans les années 1980.

BibliObs.com en diffuse cet extrait, en partenariat avec Interlignes.tv.



Source :
http://bibliobs.nouvelobs.com/video-avec-interlignes-tv/20120119.OBS9214/marie-darrieussecq-la-liberation-sexuelle-a-ete-un-choc-immense.html

A l'occasion de la rentre littéraire 2011, les Champs libres invitent Marie Darrieussecq, le 8 octobre, pour nous présenter son nouveau roman "Clèves". L'histoire d'une petite fille de province qui s'éveille à la vie amoureuse et sexuelle.



Pourquoi Marie Darrieussecq aime "la Princesse de Clèves"
La collection GF de Flammarion s'est associée au Théâtre de l'Odéon et à http://www.BibliObs.com pour un cycle de rencontres intitulé «Pourquoi aimez-vous?», au cours duquel des écrivains contemporains viennent parler d'un de leurs classiques favoris. Ce 8 juin 2010, c'était le tour de Marie Darrieussecq, qui avait choisi de s'expliquer sa passion pour "la Princesse de Clèves", de Madame de Lafayette. Extrait...



Source : 
YouTube

AVoir :