samedi 29 novembre 2014

Europe : Une petite liste des Justes défenseurs des enfants contre le Male Dominant.

Ce n'est que ma pensé et il mérite de siégé sur cette page de leur combat contre les réseaux pédocriminels, certains en sont morts, respect et honneur...
Merci à vous tous pour tout ce que vos faites où avez fait pour ces enfants victimes, vous resterez dans leurs mémoires à jamais...

Marcel Vervloesem :
En 1989 en Belgique, un ancien enquêteur privé, Marcel Vervloesem, aidé de quelques habitants et amis de sa commune de Morkhoven, décide de créer l’association sans but lucratif Werkgroep Morkhoven Nationaal afin, dans un premier temps, de lutter contre les violences infligées aux enfants de l’hôpital psychiatrique d’Anvers, le Algemeen Kinderziekenhuis Antwerpen Good Engels. Dans ce cadre et de par son expérience professionnelle, Marcel Vervloesem s’intéresse déjà de près aux enfants fugueurs et disparus. Très vite, son attention se porte sur une autre association située près d’Anvers et dédiée, officiellement à l’encadrement des mineurs : l’ASBL Ganumèdes. C’est en fait une association paravent qui permet à des pédophiles d’attirer très facilement de nombreux enfants vers eux pour les exploiter ensuite dans des tournages pédo-pornographiques.


Stan Maillaud :
Sans profession, mais si vous lui posez la question il vous dira que son nouveau métier c’est… … « Bandit d’Honneur », ou encore, « terroriste civique » ! Sans domicile fixe, là encore il préfèrera vous dire qu’il habite partout où Mère Nature l’accueille… Il rejète en bloc le système sociétal criminel qui nous est imposé, et s’en porte à merveille.
Aujourd’hui, il est athée, apolitique, végétarien, et hétérosexuel qui s’assume… Peu conventionnel, il a les pédophiles en horreur, en particulier s’ils sont magistrat.
Autant dire qu’il est très remonté contre notre appareil judiciaire…



Janett Seemann :
Janett avait bien arrêté sa carrière d’activiste contre la pédocriminalité et repris une vie normale en Allemagne, comme lui avait illégalement ordonné la justice Française pour pouvoir la libérer après trois mois de la prison au Saintes: Plus de contacts avec les activistes, militants, associations, elle avait même tiré un trait sur son ancien compagnon disparu en septembre 2012 Stan Maillaud, ancien gendarme bien connu et très contesté par les autorités pour son engagement contre les réseaux pédocriminels. La justice lui avait ordonné à Janett Seemann et aussi à Marcel Vervloesem, toujours illégalement mais tellement pratique pour protéger leurs amis notables au sein de leurs réseaux pédocriminels…




Christian Jambert :
Christian Jambert est un gendarme français, connu pour son rôle dans l'enquête dans l'affaire des disparues de l'Yonne. Le 4 août 1997, le gendarme est retrouvé mort. Il se serait suicidé de deux balles dans la tête des suites d'une longue dépression, excédé de ne pas être pris au sérieux dans l'affaire Émile Louis. Le dossier est refermé, jusqu’à ce qu’Isabelle, la fille de Christian Jambert, intriguée par les développements de l’affaire Émile Louis, se décide à demander une nouvelle enquête sur les « causes de la mort » de son père. En avril 2004, le parquet ouvre une information judiciaire contre X pour assassinat sur la base d’un premier rapport d’autopsie jugeant les deux impacts de balles peu compatibles avec un suicide.


Alain Gossens :
Le journaliste d'investigation Alain Gossens a été retrouvé "suicidé"
mardi 6 juillet 2010. Il se préparait à sortir un article de plusieurs
dizaines de pages sur la sortie du livre "Tous Manipulés" et sur les
sacrifices rituels... Il enquêtait sur l'Eglise et avait réussi a
obtenir les confessions de plusieurs prêtres...
Il se serait jeté du haut d'un immeuble. Il se sentait menacé et se disait
surveillé et sur écoute... Il avait peur qu'on le traite de parano. Il
avait arrêté de fumer, avait changé son mode de vie, se levait tôt,
avait arrêté le coca. Il était tout sauf dépressif, même si ses
enquêtes le minaient. Paix à son âme.



Gina Bernaer :
Assistante sociale, Gina Pardaens-Bernaer avait rejoint l'ONG Morkhoven, à au moment de la découverte du réseau pédocriminel Zandvoort, en juillet 1998. Elle travaillait au dossier Schadwald, du nom d'un petit garçon disparu d'Allemagne à l'âge de 11 ans et dont la recherche avait mené Marcel Vervloesem au réseau. Elle découvrait rapidement l'implication des services secrets allemands, par le beau-père de l'enfant, Rainer Wolf.




Patrice Verdi :
Patrice Verdi est mort le 17 février 2014 à l'âge de 45 ans, sans laisser à sa famille les moyens de l’inhumer, mais en héro, dans la plus grande dignité, sans jamais avoir cédé à la corruption et en soutenant toutes les causes qu’il a trouvé juste. Un matin de l’été 2001, une jeune fille, arriva en larmes au poste de la police municipale du Quai ST Pierre à Cannes, suivie d'un bourgeois qui hurlait:- Ne l'écoutez pas, c'est une menteuse, une folle, paresseuse et inapte au travail… Le Brigadier-Chef Patrice VERDI s’interposa en faisant remarquer qu’elle n'avait pas eu le temps de dire un mot, tandis que le Gardien Principal *CHARLIE tentait de calmer le bourgeois....



Drasius Kedys :
Début octobre 2009, Drasius Kedys a décidé de faire justice lui-même. Il a exécuté de plusieurs balles le juge et sa belle-sœur qui était, elle aussi, impliquée dans l'affaire. Après ce geste de vengeance, il a mystérieusement disparu. En avril 2010, son cadavre a été retrouvé. L'homme de 38 ans, considéré comme un véritable héros en Lituanie, se serait fait assassiner à son tour. Le procureur en charge du dossier a toutefois estimé qu’il s’agissait d’une mort naturelle...




Bertrand Borel :
Le juge Borrel enquêtait sur un réseau pédophile lorsqu'il est mort, a affirmé un magistrat de Côte d'Ivoire. "Nous avons découvert une nouvelle facette de l'affaire Borrel", a dit le procureur général.
Le corps carbonisé de Bernard Borrel, a été retrouvé dans un ravin en 1995. La thèse du suicide avait d'abord été retenue mais le scénario d'un assassinat est désormais retenu par la justice qui s'appuie sur des expertises médico-légales.


Alain Fauvage :
Suite à trois ans de prison en section de haute sécurité dans une prison français, Alain Fauvage est en Belgique. Il a été engagé comme portier au High Life, à la rue du Pépin à Bruxelles, une boite de nuit fréquentée par des flics, des voyoux et des prostituées, qui appelaient le premier ministre "Caligula". Il était rangé depuis 30 ans, quand certains ont fait l'erreur de chercher à le mouiller dans leurs saletés. Si maintenant je l'ouvre, dit-il, c'est parce que ces salopards s'en sont pris à des enfants et que cela çà doit se payer!


Gilbert Abas :
Dans cette étape toulousaine nous sommes allés à la rencontre de Gilbert Abas ancien membre des renseignements généraux (devenu la DCRI) dénonce les réseaux pédo-sataniste qui agissent en toute impunité en France. Son expérience au sein des services de police en tant qu'agent de renseignement l'a poussé à continuer son combat maintenant qu'il est à la retraite. Une entrevue explosive pour comprendre le problème de ces réseaux qui prolifèrent en toute impunité avec le consentement de certains membres de l’institution judiciaire.



Jacques Thomet :
Journaliste puis rédacteur en chef à l’AFP durant 32 ans, je continue mon travail d’investigation dans des bouquins depuis 2006, sur des sujets percutants. La manipulation de la presse exige une vigilance de tous les instants, et une réaction en chaîne pour la combattre.
Ma dernière enquête : "Retour à Outreau – Contre-enquête sur une manipulation pédocriminelle" chez Kontre Kulture.





Serge de Beketch :
Serge de Beketch, ancien Franc-maçon repenti devant Dieu expliquait dans ses conférences que les loges couvraient la pédo-criminalité. Ce que confirme le député belge Laurent Louis en Belgique. Dans Les Secrets de l’empire Nietzschéen, Aron Monus, ancien FM, expose les crime de la FM dont celui du président équatorien Gabriel Garcia Moreno (1821-1875) qui avait interdit les loges et mis l’Eglise au cœur de l’Etat. Serge De Beketch dénonce certains pédophiles, leur impunité et l'indifférence des pouvoirs politiques et de la justice.



Paul Emile Charlton :
Vous voyez également Mr Paul Émile CHARLETON auteur du livre "ILS ONT VOLÉ LEURS ÂMES"... Le petit Vincent avait tout intérêt à ce que nous soyons présent à l'audience en faveur de Stan MAILLAUD ex-gendarme en fuite... Condamné par ce tribunal... Pour enlèvement d'enfant !!! La maman et la grand-mère furent elles aussi condamnées pour avoir essayé de soustraire l'enfant au père, ceci afin de le protéger !!!


Serge Garde :
Serge Garde, né Serge Gardebled en 1946. Journaliste d'investigation, il collabore jusqu'à sa retraite au quotidien L'Humanité où il traite des faits divers. Il a travaillé également pour la télévision (FR3 et M6). Il a consacré divers ouvrages à la pédocriminalité et à la lutte à son encontre. Il a apporté son concours à la rédaction du livre de Chérif Delay, Je suis debout. L'aîné des enfants d'Outreau sort du silence, à propos de l'affaire d'Outreau.  En 2013, il est l'auteur d'un documentaire controversé sur l'affaire d'Outreau intitulé Outreau, l'autre vérité.



Stéphane Gendron :
Stéphane Gendron (22 décembre 1967 à Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec, Canada) est un homme politique, un animateur de radio et de télévision. En 2010, il est le maire de Huntingdon, municipalité de 2 587 personnes de la région du Haut-Saint-Laurent. Il annonce sa démission le 27 août 2013 suite à plusieurs controverses. Il a aussi été coanimateur avec Richard Desmarais et Gilles Proulx de l’émission L'avocat et le diable au réseau de télévision TQS de 2005 à 2006. Le 27 mars 2007, il a été remercié de ses fonctions au 98,5 FM pour son émission du retour « Le Couvre-Feu ».


Olivier Marchal :
Olivier Marchal est un acteur, scénariste et réalisateur français, né le 14 novembre 1958 à Talence (Gironde). Il est marié à la comédienne Catherine Marchal. Il a réalisé le très acclamé polar français 36 quai des Orfèvres et a créé pour la télévision les séries télévisées Flics et Braquo. Olivier Marchal (ancien « flic » lui-même. Il a été nommé chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010. Olivier Marchal parle de la pédophilie dans l'émission 17 ieme sans ascenseur de Laurent Baffie.


Jean Pierre Mocky :
Avec Les ballets écarlates, Jean-pierre Mocky s'attaque à l'un des sujets les plus douloureux de notre société : la pédophilie. Si le cinéaste a déjà traité ce thème (Noir Comme Le Souvenir et Le Témoin), il l'aborde ici de manière abrupte et violente. Entre militantisme forcené et dénonciation agressive, Les ballets écarlates s'impose comme le film le plus éprouvant jamais réalisé par Mocky. A l'origine du scénario, l'enlèvement de la petite fille d'un journaliste de France Info. Libérée trois jours plus tard, la fillette traumatisée n'a pas prononcé un mot depuis des mois. "La presse s'empare de ces crimes, mais elle parle moins des jeunes victimes de rapt qui reviennent à la maison", explique le réalisateur.

Karl Zero :
Les faits Karl Zéro, Le fichier de la honte. Documentaire intégral. Un réseau pédophile découvert d’après un CD ROM de 8000 photos, dit «fichier de Zandvoort». Première diffusion le mercredi 26 mai 2010. À cette occasion, 13ème RUE soutient l’association Innocence en danger, qui lutte contre la pedo criminalité et aide les victimes. Sur le plateau de « C à Vous » « Y'a un putain de problème.... Il y a certainement dans ces réseaux des gens influents, importants, qui font en sorte que ça ne sorte pas..... »

Laurent Louis :
Le député Laurent Louis dénonce la pédocriminalité élitiste faisant suite à un mail que le collectif anonymous a adressé à l’ensemble des parlementaires de Belgique et que Laurent Louis a décidé de relayer publiquement . Il contient la liste de tous les politiciens, hommes d’affaires et magistrats impliqués de prés ou de loin dans le réseau pédophile et criminel de l’affaire Dutroux, même des membres de la famille royale y sont explicitement mentionnés.

Dieudonné :
Ne croyez-vous pas que le déclenchement "médiapoliticopédocriminel" ne serait pas dû au fait que M. Dieudonné aurait invité les enfants roche dans son théâtre pour un spectacle pas drôle du tout puisqu'il s'agissait de l'histoire du père des enfants "Pierre Roche" magistrat à Toulouse lors de l'affaire de Patrice Alègre, de Dominique Baudis et Dominique Perben? Toujours est-il, Dieudonné ne se prive pas de dénoncer les réseaux et personnes pédocriminels lors de ces spectacles donc il a valeur d'être sur cette page.


Alain Soral :
Le 8 novembre 2013, Alain Soral est condamné en première instance à 2 500 euros d'amende, un euro symbolique de dommages et intérêts, 3 000 euros au titre des frais de justice, ainsi qu'à la publication, à ses frais, du jugement dans deux journaux, pour diffamation envers le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë, après avoir porté à son encontre des accusations d'enrichissement illégal et de pédophilie, dans une vidéo datée du 6 mai 2013 sur le site d'Égalité et Réconciliation. Cette condamnation est confirmée et alourdie en appel, le 16 octobre 2014, avec 2 000 euros de dommages et intérêts..
Marion Sigaut :
Faisons un peu d'histoire, pour une fois. Revenons au XVIII e siècle, et un peu avant aussi, à la Cour de Louis XIV et Louis XV. Et on va parler de ces histoires de meses noires, de réseaux pédocriminels et satanistes qui à l'époque ont bien existé. Une historienne, Marion Sigaut, a ressorti des archives enterrées parce qu'elles abordent LE tabou de nos sociétés : l'exploitation sexuelle des enfants dans les hautes sphères. Marion Sigaut revient sur les rapports d'Alfred Kinsey qui ont été à l'origine de la révolution sexuelle. Elle montre, à l'aide du documentaire Alfred Kinsey : pédophilie et révolution sexuelle et des ouvrages de Judith Reisman, que les rapports était truqués et qu'ils ont été rédigé par des pédophiles, notamment en ce qui concerne son auteur : Alfred Kinsey.

Donde Vamos :
Journaliste indépendante (presse écrite et web)
Comme beaucoup de collègues, je dois utiliser un pseudo. Même si, étant journaliste je suis responsable de ce que j'écris, le pseudo est pratique car il empêche de connaître l'ensemble de mes articles. J'ai démarré ce blog fin 2007, choquée par la crise économique qui s'annonçait, puis nous avons traversé le sarkoland. Entre temps, je me suis intéressée de près au problème de la pédocriminalité et des réseaux pédophiles, qui occupe aujourd'hui quasiment tout mon temps libre.
Bonne lecture à ceux que tout cela intéresse ;-)


Gwere.I.A :
Groupe de rap Français de la région du Gard, depuis quelques années ils chantent à la gloire des anti-pédocriminels, pour les victimes et osent citer dans leur Art les noms des coupables, il est sur que vous ne les verrait pas aux réceptions des médias pro pédocriminel, tu m'étonnes ils ne voudraient pas entendre les noms tous les Jack Lang, Frédéric Mitterrand et autres Daniel Cohn-Bendit, ils ont tout notre respect et mérite de figurer ici pour leur courage et combat contre les réseaux pédocriminels....

Fabienne Amyot :
On a déjà parlé de Fabienne Amyot sur ce blog. C'est cette victime des réseaux pédophiles puissants qu'on dénonce ici. Elle recherche ses enfants qu'on lui a pris, nés des viols qu'elle a subis. Ils ont été adoptés, ou placés chez des amis de membres du réseau, ou des proches. Depuis quelque temps, Fabienne a avancé dans ses recherches: elle a retrouvé un fils, est sur la piste d'autres enfants, et elle a retrouvé le nom du père, un des violeurs, notamment quand elle avait 12 ans.


Jérémy Lehut :
Nous étions à Amancey dans le Doubs ensemble pour la libération de Stan, puis il a contribué au retour de Stan Maillaud par la vérité de la disparition de Stan, ceux qui m'a permis de m'évité beaucoup de désagréments et de passer pour un con encore une foi, merci Jérémy pour tout. Jérémy Léhut libéré, Me Joseph désigné comme avocat de Janett Seemann, les victimes d’Amancey en sécurité. Jérémy Lehut a été libéré aujourd’hui.
Dans un bref message qu’il a publié sur Facebook, Jérémy Léhut a annoncé aujourd’hui qu’il vient de quitter la prison de Saintes. Il avait été arrêté le 22 octobre 2012, incarcéré le 25 octobre, et a donc été libéré au terme de 22 jours. Malgré les aberrations de certain il a toute sa place en ces lignes...


Jean Pierre Miralles :
Ce n'est pas du narcissisme, mais je pense avoir ma place sur cette page depuis que je me bats avec pas mal de ceux cité juste au-dessus et ce n'est pas fini, justement même s'ils veulent me faire taire par les moyens que nous connaissons si bien, je resterais digne de mes convictions en étant juste dans mes écrits et autres démarches pour nos enfants victimes. Je suis comme vous, je ne suis pas un dieu mais je connais pas mal les lois internationales et je n'ai pas peur du bout du chemin même si nous sommes chez les obscurs... Puis je suis le garant de tous les dossiers que vous me confiez, un jour ils serviront et pas contre vous! NOTRE CAUSE EST NOBLE, LES ENFANTS VICTIMES...


Je ne pense pas n'avoir oublié personne, si cela devait être le cas, ne vous gênez pas de m'en faire part, merci.