mardi 28 octobre 2014

Australie : Propagande pédophilique en action avec "Chandelier" !


Sia, née Sia Isabelle Kate Furler le 18 décembre 1975, est une auteure-compositrice interprète australienne. Elle débute au sein du groupe australien Crisp durant les années 1990 et mène ensuite une carrière solo. Sia a contribué à trois albums du groupe britannique Zero 7 et collabore également avec d'autres artistes. Elle est amie avec le groupe de rock Maroon 5 dont elle a co-écrit My Heart is Open.

Attention les yeux ! Il reste encore 86 ans pour que ce siècle se termine, mais désormais, on peut dire que l'on a d'ores et déjà touché le fond et que l'on ne pourra pas faire pire que le clip de "Chandelier", un terme qui d'ailleurs renvoie tout de suite aux illuminés.

Encore une fois le travail est donc signé et il faut être bien naîf pour imaginer une seule seconde que la chorégraphie de cette fillette de 11 onze ans en maillot couleur chair soit un spectacle innocent.

Avec prés de 270 millions de vues sur Youtube, le clip de "Chandelier" a donc fait le buzz même si la petite Maddie Ziegler ne touchera pas un sou à cause de  son statut de danseuse amateur dans une émission de télé-réalité. Cela ne l'empêche pas d'être devenue une célébrité au point que Sia, l'auteur et interprète ne se montre même plus afin de focaliser toute l'attention sur sa performance.


En d'autres termes, la chanson ne représente guère plus qu'un véhicule pour la promotion de cette chorégraphie pro-pédophile qui a trouvé les faveurs du public.

Pourtant, aux yeux de certaines personnes il n'aura pas échappé que ce clip constitue une tentative de sexualiser le regard que les adultes portent sur les enfants. Bref, les déhanchements de cette petite fille que la caméra montre quasiment nue sont destinés à transformer le spectateur en voyeur pédophile et ainsi, par ce moyen, transformer radicalement le regard du public sur cette perversion.

Comme de bien entendu, le clip recèle quantités de signes et de symboles illuministes qu'il serait trop fastidieux d'exposer. On se contentera d'observer que la mise en scène nous montre explicitement une petite fille nue enfermée (kidnappée ?) dans un taudis !

Tous les Jacques Dutroux de la Terre devraient donc fortement apprécier ce spectacle en attendant la généralisation des mœurs dépravées à l'orée de ce nouvel ordre mondial !



AVoir :
Australie : Propagande pédophilique acte II avec "Elastic Heart" de Sia.