jeudi 17 juillet 2014

USA : des dizaines d'employés de Disney arrêtés pour actes pédophiles


Par JUDIKAEL HIREL
Selon une enquête de CNN, 32 employés de Disney, Universal Studios et Sea World Florida ont été convaincus de pédophilie.


C'est une parenthèse hors du temps, où les enfants peuvent rêver et jouer en paix. Ou pas. La dernière enquête en date diffusée par l'émission-star de CNN, Anderson Cooper 360, vient de dévoiler qu'au moins 35 employés de Disney World en Floride avaient été poursuivis durant les huit dernières années pour avoir téléchargé des photos et vidéos pédophiles ou pour avoir tenté d'avoir des relations sexuelles avec un mineur. C'est au bout de six mois d'enquête que CNN a fait émerger ce côté obscur du royaume magique. Ainsi, entre le 1er et le 10 juillet dernier, deux employés de Disney ont été piégés par des officiers de police se faisant passer pour des mineurs sur les réseaux sociaux et les messageries instantanées. Deux autres ont été arrêtés pour possession de pornographie infantile sur le territoire du parc.

Parmi les pédophiles démasqués, parfois mariés et pères de famille, et travaillant au contact d'enfants depuis des années, on trouve aussi bien un costumier qu'un guide, un vendeur ou des agents de sécurité ou de maintenance. Mais aucun n'avait d'antécédent judiciaire connu avant son embauche et tous ont agi en dehors du parc, même si l'un des pédophiles arrêtés est allé jusqu'à poster une photo de lui avec Mickey pour mieux séduire sa future victime.

"Symbole de l'Amérique pour les enfants"

Disney, qui emploie près de 70 000 personnes dans son parc, a réaffirmé veiller "très sérieusement" à proposer un environnement sûr aux parents et aux enfants. Mais l'argument utilisé pour sa défense a choqué le grand public américain : "Les chiffres rapportés par CNN représentent un centième de 1 % des 300 000 personnes employées durant cette période de temps", a ainsi expliqué Jacques Wahler, porte-parole de Disney World. Pour Ernie Allen, président de l'International Centre for Missing and Exploited Children, "il est difficile d'imaginer une entreprise faisant plus que Disney pour les enfants. Mais il faut en faire encore plus, pour la simple et bonne raison que Disney reconnaît être un aimant, un aimant qui est le symbole de l'Amérique pour les enfants"

Pour le shérif du comté de Polk, Grady Judd, Disney et les autres sociétés accueillant des enfants devraient être autorisées à utiliser des détecteurs de mensonges afin de tester les futurs employés. "Là où il y a des enfants, vous trouverez des prédateurs sexuels qui voudront être là, a-t-il déclaré à CNN. Nous devrions pouvoir passer au détecteur toute personne qui travaille à proximité des enfants, qu'il s'agisse d'une église, d'une crèche, de Disney ou de n'importe quel autre parc à thème." Mais le respect des libertés individuelles et de la vie privée a amené le Congrès à rendre illégal l'usage d'un tel détecteur par la plupart des entreprises privées américaines.
Source : http://www.lepoint.fr/monde/etats-unis-des-dizaines-d-employes-de-disney-arretes-pour-actes-pedophiles-16-07-2014-1846408_24.php